Brèves

Inondation: Les 17 rues touchées par les inondations

Les 17 rues touchées par les inondations à Ittre: rue Basse, rue Planchette, rue Neuve, rue de Virginal, rue du Centenaire, rue des Digues, rue de la Montagne, rue Basse Hollande, rue de Schoot, rue du Bilot.  A Haut-Ittre : rue de l’Eglise, rue Warchay, rue Grange à la Dîme, rue Pezin, rue aux cailloux, rue les Fonds.  A Fauquez : rue sainte Lutgarde.  A Virginal, aucune habitation n’a été touchée car les précipitations se sont concentrées sur l’est du canal.

Le pont de la rue aux Cailloux, détruit par les inondations, est remplacé par un pont provisoire mis en place par l’armée belge.  D’autres ponts ont été touchés dans le village : le pont de la rue de Schoot, le pont du Maustichy (qui sera remplacé par une passerelle piétonne), le pont de la rue de Baudémont (près du Chemin d’Eve), un pont privé sur la rue de Virginal et le pont de la rue de Virginal (qui doit être reconstruit et qui entraine la fermeture de plusieurs mois de la route Ittre - Virginal).

Les inondations d’Ittre, déclarées calamité naturelle
Le Gouvernement wallon a reconnu les inondations comme calamité, ce qui permettra à la Commune et aux sinistrés de bénéficier d’une intervention du Fonds des Calamités.  Pour les particuliers, cela signifie que le Fonds interviendra au-delà de l’intervention des assurances : p.e. une voiture garée sur un parking public qui a été emportée et qui ne dispose pas d’une assurance omnium pourra faire appel au fonds des calamités.

Un conseil communal consacré aux inondations
Le 9 septembre dernier, un conseil communal était entièrement consacré aux inondations.  Retrouvez le compte-rendu complet de ce conseil dans le Petit Tram du mois d’octobre.



Date de dernière mise à jour : 08/10/2015
Une dose de plaisir en plus. Et si on parlait du premier, très beau, roman de Victoire de Changy
Une nouvelle plume ittroise a pris place au sein de l'horizon littéraire belge. Victoire a 29 ans, une jolie frimousse, des idées plein la tête et un talent certain. Une énergie communicative aussi. À chercher peut-être chez sa maman, Carine de Lichtervelde, très active chez Comartagrind, Musique clas'ittre et membre du CA du Centre Culturel.
Des gilles en plein été? Quelle drôle d'idée !
C’est pourtant bien à la fin du mois d’août, à l’occasion de la kermesse de « Virginal en fête », qu’a lieu la sortie officielle des Gilles virginalois accompagnés de leurs sociétés « sœurs ». Leur cercle a été créé il y a plus d'une vingtaine d'années pour participer à la ferveur populaire de cette grande ducasse.
login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS