Brèves

Edito

Cher Père Noël, pourrais-tu, pour mes étrennes de fin d'année, faire en sorte d’effacer les terribles désillusions de ces dernières semaines qui ont frappé mon univers, tels que la suppression de Caterpillar, les licenciements chez ING, le passage en force du CETA, l'élection de Donald Trump aux Etats-Unis (il faudra d’ailleurs qu’on m’explique un jour comment il a pu être élu alors que personne n’a voté pour lui ? – le monde serait-il devenu si couard que les gens n’ont plus le courage de leurs opinions ?), la montée en puissance de la télé débilitante et dégradante, l’arrivée des caméras à Ittre, et pas mal d'autres choses qui me font craindre pour la survie d’un monde libre et démocratique… Non, pas possible ? Ok, alors, je propose qu'on se retrouve à Féér'Ittre pour en discuter. Dans le fond, c’est toujours sur la place du village qu’on refait le monde, non ?!

La culture est d'abord le fruit d'une rencontre humaine où chacun reconnaît l'autre comme être humain. La déclaration universelle sur la diversité culturelle déclare dans son premier article : "Source d'échanges, d'innovation et de créativité, la diversité culturelle est, pour le genre humain, aussi nécessaire qu'est la biodiversité dans l'ordre du vivant."

Voilà. J'avais envie de vous le dire...

Et sinon, permettez-moi de vous souhaiter, au nom du personnel du CLI et de tous les membres du Conseil d’Administration et pour la dernière fois en tant que président, de merveilleuses fêtes de fin d’année.

Fabrice Gardin

Président du Centre culturel

Date de dernière mise à jour : 08/10/2015
Une dose de plaisir en plus. Et si on parlait du premier, très beau, roman de Victoire de Changy
Une nouvelle plume ittroise a pris place au sein de l'horizon littéraire belge. Victoire a 29 ans, une jolie frimousse, des idées plein la tête et un talent certain. Une énergie communicative aussi. À chercher peut-être chez sa maman, Carine de Lichtervelde, très active chez Comartagrind, Musique clas'ittre et membre du CA du Centre Culturel.
Des gilles en plein été? Quelle drôle d'idée !
C’est pourtant bien à la fin du mois d’août, à l’occasion de la kermesse de « Virginal en fête », qu’a lieu la sortie officielle des Gilles virginalois accompagnés de leurs sociétés « sœurs ». Leur cercle a été créé il y a plus d'une vingtaine d'années pour participer à la ferveur populaire de cette grande ducasse.
login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS