Brèves

Bert Kruismans à Virginal

Il y avait beaucoup de monde ce 17 mars à l’Etable d’Hôtes pour voir Bert Kruismans dans son nouveau spectacle « Café Kruismans ».

Cet humoriste connu et apprécié des deux côtés de la frontière linguistique a passé en revue les événements tantôt drôles, tantôt tragiques qui ont marqué l’année 2016. Il l’a fait de sa manière bien à lui, en nous présentant avec un clin d’œil ses réflexions parfois sarcastiques, mais toujours lucides sur des sujets variés tels que l’affaire Publifin, les prestations sportives des Belges, les réfugiés, les embouteillages, les politiciens belges et étrangers, … le tout baignant dans une sauce humoristique avec parfois une touche de surréalisme bien belge.

Le rire, voire le fou rire, a gagné la salle du début à la fin du spectacle, permettant au public de retrouver la bonne humeur après cette année pas comme les autres.

Lisette Hermans

Date de dernière mise à jour : 08/10/2015
Zik - Zak : Un an de musique "live" à Virginal
 Zik Zak c’est quoi?

A la base, c’est la réunion de quelques passionnés et d’une école de musique à Genappe qui se sont mis en tête l’idée de créer une salle de concert dans le Brabant wallon. En 2016, la salle ouvre ses portes à Virginal. Depuis septembre 2017, l’équipe a connu quelques changements et l’école de musique s’est retirée du projet... Mais la passion, elle, est toujours là! La salle, qui bénéficie d’une infrastructure de qualité professionnelle, est avant tout associée à la musique Pop/Rock. Mais cela pourrait, peut-être, évoluer dans le temps.


Concert de gala de la Royale Harmonie Communale de Virgial
Groove and Swing à la salle polyvalente de Virginal lors du traditionnel concert de gala de la RHCV : du Jazz, de la Soul Music, du Gospel et plus encore…  La première partie nous a fait découvrir la "Royale Fanfare Saint Albert" de Lombise (Soignies) dirigée par Jean-Claude Broes, qui a commencé par "Just a closer walk with thee" (arr. Don Gillis) et terminé par "My Way » en passant par Pavane in blue (Ted Huggens).  Le public est donc chaud lorsqu'en deuxième partie la RHCV lance la Brabançonne  suivie de la "Relève de la garde " (JP.Haeck). Le ton monte avec la musique de James Bond "Live and Let Die" de Paul et Linda Mac Cartney.  L'excellent chef d'orchestre, Philippe Lambert, met aussi à l'honneur ses saxophonistes avec "Saxophone Jubille" de Harm Evers. Le gala se termine par la RHCV Marche de Mr Marcel Tordeurs.
login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS