Brèves

Corine Latinis (IttrePlus) remplace Aurélien Aubry au conseil communal

Corine Latinis est la dernière arrivée au conseil communal. Remplaçant Aurélien Aubry, elle a pris ses fonctions en ce début 2017. Auparavant, elle était conseillère CPAS. Elle trouve depuis quelques semaines ses marques parmi les conseillers communaux de la majorité.

Cette conseillère a toujours vécu à Ittre. Avec le conseil communal, elle découvre un monde différent de celui de l’action sociale, dans lequel elle évoluait depuis le début de la législature. « Ce nouveau mandat demande plus de disponibilités et de temps que ce que je consacrais à l’action sociale. Chacun vient avec ses idées, on débat sur les dossiers en essayant d’être le plus constructif possible. C’est totalement différent, mais c’est tout aussi intéressant. On participe d’abord aux réunions de majorité, avant chaque conseil, ce qui nous permet de déjà discuter de ce qui sera dit au conseil communal. »

Quand on lui demande les dossiers qui la préoccupent le plus, elle évoque la petite enfance et la future crèche de Virginal, la population grandissante et le manque de place qui en découlera pour les écoles, ou le fait d’avoir des logements accessibles pour tous. « Je me rends compte que ces thèmes sont finalement communs à mes deux mandats. Mes parents m’ont inculqué des valeurs sociales durant ma jeunesse, donc je reste très proche du domaine de l’action sociale. »

Le conseil de l’action sociale reste une fonction très attachante aux yeux de Corine Latinis. « Ce mandat m’aura permis d’avoir une première expérience. Les dossiers sont très diversifiés, et ce qu’on y fait permet qu’on ait un réel impact citoyen. C’est gratifiant. Il faut savoir prendre des décisions devant des situations qui sont parfois très complexes. Et malgré nos appartenances politiques, le huis clos et le bon travail avec les assistants sociaux a permis une belle collaboration. »

Julie Duthy
Date de dernière mise à jour : 08/10/2015
Une dose de plaisir en plus. Et si on parlait du premier, très beau, roman de Victoire de Changy
Une nouvelle plume ittroise a pris place au sein de l'horizon littéraire belge. Victoire a 29 ans, une jolie frimousse, des idées plein la tête et un talent certain. Une énergie communicative aussi. À chercher peut-être chez sa maman, Carine de Lichtervelde, très active chez Comartagrind, Musique clas'ittre et membre du CA du Centre Culturel.
Des gilles en plein été? Quelle drôle d'idée !
C’est pourtant bien à la fin du mois d’août, à l’occasion de la kermesse de « Virginal en fête », qu’a lieu la sortie officielle des Gilles virginalois accompagnés de leurs sociétés « sœurs ». Leur cercle a été créé il y a plus d'une vingtaine d'années pour participer à la ferveur populaire de cette grande ducasse.
login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS