Brèves

2 jeunes étudiants en communication dans des projets solidaires

Magali Noach et Pauline Perniaux sont toutes deux ittroises et étudiantes en communication à l’IHECS à Bruxelles.  Elles ont en commun, à part le fait d’être de notre belle commune, de s’être lancée, chacune, dans un projet solidaire pour lequel elles récoltent des fonds via le crowdfunding.

« Prends p’art » a pour but de donner la possibilité aux réfugiés présents dans notre pays de s’exprimer par l’art…  avec 5 autres étudiantes de son école, Magali veut donc promouvoir l’art participatif comme outil d’inclusion sociale pour les réfugiés, demandeurs d’asile, sans –papiers…  En mettant en place une campagne de promotion (site internet, réseaux sociaux, etc.), en participant et créant des événements… ils veulent susciter le changement vers une société plus solidaire.  Si vous voulez les soutenir :


« Inde, terre de discordes » se penche sur la problématique de l’expropriation des terres en Inde.  Dans le but de poursuivre son développement économique, l’état indien  exproprie de nombreuses terres au nom de l’intérêt général.  Pauline et 3 étudiants de l’IHECS, souhaitent donc se rendre en Inde pour réaliser une websérie documentaire de 5 épisodes et un reportage photographique.  Leur but : investiguer et s’immerger dans la société indienne pour comprendre l’intérêt et les conséquences de ces mesures d’expropriation. 


Ludovic Devriendt
Date de dernière mise à jour : 08/10/2015
Interyacht vous acceueille le long du canal
Un vent nouveau souffle dans les voiles d’Interyacht.  Depuis quelques temps, le nouveau comité du club nautique (composé d’Alain Lardot (Président), Emmanuel Lebrun (Secrétaire), Laurent Callu (Trésorier), Guy Balland (Administrateur voile) et Daniel Van Damme (Capitaine du port situé à l’écluse d’Ittre)) a insufflé une nouvelle dynamique.
Le club se divise actuellement en 3 domaines d’activités.  La plaisance d’abord, qui regroupe les bateaux du club qui ont Ittre comme port d’attache, cela concerne environ 35 emplacements le long de la rive (sur les pontons) et une quinzaine de places aux bouées (au large).  En moyenne, cela représente près de 300 nuitées de bateaux de plaisance venus de Belgique, des Pays-Bas, d’Allemagne… mais aussi parfois du Danemark ou d’Italie.  Une véritable porte d’entrée pour le tourisme à Ittre.


Du marché des saveurs et de la saveur des marchés
On ne les compte plus, les villes et villages, qui (re)proposent, le temps d’un weekend ou chaque semaine, un marché. Ittre n’a pas attendu la vague ! En effet, depuis quelques années, à la fin du printemps, le Syndicat d’Initiative d’Ittre convie gourmets et gourmands à participer à son « Marché des saveurs ».
login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS