Missions

Les missions d'un centre culturel sont définies par le décret de la Communauté française du 28 juillet 1992 fixant les conditions de reconnaissance et de subventions des Centres Culturels.


Dans son article 3, il décrit les missions des centres culturels :

"Par développement socioculturel il faut entendre l'ensemble des activités destinées à réaliser des projets culturels et de développement communautaire fondés sur la participation active du plus grand nombre, avec une attention particulière aux personnes les plus défavorisées. "

Les 4 missions du centre culturel

1) offrir des possibilités de création, d'expression et de communication (stages ados, valorisation des artistes locaux exposition, grands événements : Grands feux, Journée des Fermes, Saint Rémy, … )

2) fournir des informations, formations et documentations qui concourent à une démarche d'éducation permanente ( ateliers, conférences – débats, Semaine sans TV, le Petit Tram, site Internet…)

3) organiser des manifestations mettant en valeur les oeuvres du patrimoine culturel local, régional, communautaire, européen, international et francophone ( saison de spectacles, mémoire collective, …)

4) organiser des services destinés aux personnes et aux associations et qui favorisent la réalisation des objectifs du Centre. (services aux associations, cours de langue, ateliers…)

Catégorie 2

Le Centre de Loisirs et d'Information (CLI), reconnu centre culturel pour les villages de Haut-Ittre, Ittre et Virginal, est classé, depuis le 1er janvier 2005 en catégorie 2 des Centres Culturels et obtient de ce fait 75.000 € (50000€ pour la période probatoir de 2011 et 2012) de subventions aussi bien de la Communauté française, que des pouvoirs locaux (commune et province).
Date de dernière mise à jour : 20/10/2011
Enerd'Ittre : primes, audit, isolation et coopérative
« Beau succès pour la première conférence organisée par Energ’Ittre ; ce mercredi 25 avril, Energ’Ittre recevait Jean-Yves Renard du guichet Energie de Braine-le-Comte pour une présentation sur les primes.
"Au pays du rêve, nul n'est interdit de séjour" (Julos Beaucarne)
Et ils furent plus de 120 à venir rêver en compagnie de Bernard Thirtiaux, artisan et comédien, et d’Eric de Moffart, réalisateur du film « L’air de Julos », lors d’une rencontre virtuelle avec Julos Beaucarne, le 30 mars dernier à l’Etable d’Hôtes.
login Design by ArtWhere - Powered by Neo-CMS