LePetitTram_Novembre2019.pdf

96 vues
0 Aime
0 0

Partager sur des réseaux sociaux

Partager le lien

Use permanent link to share in social media

Partager avec un ami

S'il vous plaît S'identifier envoyer ceci document par courriel!

Intégrer à votre site internet.

Sélectionnez une page pour commencer

6. 6 Petit Tram 486 novembre 2019 E coles " Le vendredi 18 octobre, les enfants de la classe d’accueil - 1ère ma- ternelle de l'école libre de Virginal ont pris le bus pour aller observer des poules, récolter des légumes dans le potager et libérer les pois- sons de la classe dans un grand étang! Une super expérience vécue avec tous les amis de la classe !" Françoise Laredo Institutrice maternelle à l’école libre de Virginal Ecole libre de Virginal En route pour le brevet du cycliste Ce projet commence par un ap- prentissage ludique en français et en néerlandais sur les panneaux routiers, les règles de priorités, les attitudes correctes à adopter et les équipements indispensables pour rouler en toute sécurité. Ensuite, les enfants se retrouvent sur la route pour se familiariser avec un circuit comprenant un cer- tain nombre de difficultés qu’ils vont apprendre à franchir en toute sécurité et en développant les bons réflexes à avoir sur la route. Pour terminer, les élèves sont éva- lués tout au long du parcours par plusieurs examinateurs qui pren- nent le temps d’observer chaque enfant à différents points straté- giques. Tout cela se fait dans la joie et la bonne humeur pendant plusieurs semaines avec une équipe d’ac- compagnants sans qui ce projet ne pourrait se poursuivre depuis plus d’une dizaine d’années mainte- nant. Virgnie Decroos Institutrice 5ème primaire de l’école libre de Virginal Depuis le mois de septembre, les élèves de 5ème primaire de l’école libre de Virginal se préparent à passer leur brevet Provelo. Ce fut une chouette journée pour les élèves de P1 et P2 de l’école libre de Virginal, ce jeudi 26 sep- tembre! En effet, ils ont eu la chance d’aller faire une grande balade dans les bois, guidés par Mr Christian Fayt qui avait, pour l’occasion, remis sa casquette de garde forestier. A midi, les enfants ont dégusté de délicieux pains-saucisses à la mai- son forestière d’Hennuyères. C’est un peu fatigués mais avec des étoiles dans les yeux et des trésors plein les poches que les enfants sont retournés à l’école. Juf Sabrina, Mme Martine et Mme Marie Sortie au bois

19. Tous travaux de toiture et zinguerie Ossature ­ Bois ETS LAMBERT Y ET FILS SPRL Rue Basse Hollande 37 1460 Ittre Fixe : 067/64 62 28 Fixe : 067/64 66 24 Fax : 067/54 94 54 etslambertyetfils@hotmail.be DEPUIS 1932 4 ème génération Tél. 067/21 22 46 ORGANISATION COMPLÈTE DE FUNÉRAILLES TOUTES RÉGIONS - SERVICE DE GARDE 24H/24 Salle de réception ­ Monuments ­ Articles funéraires ­ Grand parking ­ Déposez vos condoléances sur www.lesfunerailles.be 19 Petit Tram 486 novembre 2019 ENTRETIEN ­ RÉPARATION ­ ACHAT ­ VENTE VÉHICULES TOUTES MARQUES 067/21 92 89 Vincent Verstraeten Rue les Hauts du Ry Ternel 32 ­ 1461 HAUT­ITTRE CAR FITTING Vous propose tous matériaux de construction et carrelages Ent. familiale et service de qualité Claes Matériaux rue Bierny 3 ­ 1460 Virginal Tél./Fax 067/64 80 96 En sem. de 7h30 à 18h Samedi de 7h30 à 12h sprl

18. CHAUFFAGE - SANITAIRE CHAUFFAGE - SANITAIRE TORDEURS TORDEURS Patrick Sprl Tél. & Fax : 067/64 72 82 Rue de Fauquez 21 A -1460 ITTRE Installation - Entretien Dépannage À VOTRE SERVICE PETITES INSTALLATIONS ET DÉPANNAGES PLOMBERIE ­ ELECTRICITÉ ET AUTRES TRAVAUX DANS LA MAISON : AUGRANGE sprl Charles de Le Hoye­Pussemier 067 21 91 79 ou 0476 23 40 78 18 Petit Tram 486 novembre 2019 Médecins de garde Lieu : Hôpital de Tubize (CHTN) au n°8 de l'Avenue de Scandiano. Ouvert : les samedi, dimanche et jours fériés de 8h à 21h. Durant les heures d'ouverture, deux médecins y assu- reront la garde : le premier assurera les consultations au poste, tandis que le second assurera les visites à domicile au chevet des patients incapables de se dé- placer ou de se faire véhiculer au poste de garde pour raison de santé. L'appel au médecin volant se fera via le 1733. Les nuits des vendredis, samedis, dimanches et jours fériés (de 21h à 8h), un seul médecin par zone assurera les visites à domicile à caractère urgent, toujours via le 1733 Ateliers et siège social Rue de Tubize 12 1460 Ittre - VIRGINAL Tél. 067/64 79 00 Fax. 067/64 73 03 Gascard G.S.C. sa Constructions métalliques Ferronneries contemporaines PHARMACIES DE GARDE VENDREDI 15 NOVEMBRE TUBIZE Jonckheere 02 3556259 Rue Frère Taymans, 271 SAMEDI 16 NOVEMBRE VIRGINAL-SAMME Ledant 067 646187 Rue De La Libération, 10 DIMANCHE 17 NOVEMBRE VIRGINAL-SAMME Ledant 067 646187 Rue De La Libération, 10 LUNDI 18 NOVEMBRE REBECQ De Buijl 067 638201 Rue Du Pont, 62 MARDI 19 NOVEMBRE TUBIZE Multipharma Messaaoui 02 3900355 Grand Place, 9 MERCREDI 20 NOVEMBRE WAUTHIER-BRAINE Familia Alexis 02 3669204 Av. Gaston Mertens, 13 JEUDI 21 NOVEMBRE REBECQ Brenard 067 636424 Rue Docteur Colson, 36 VENDREDI 22 NOVEMBRE TUBIZE Vandersteen 02 3556079 Rue De La Déportation, 50 SAMEDI 23 NOVEMBRE BRAINE-LE-CHATEAU Familia Machiels 02 3669010 Rue De La Libération, 10 DIMANCHE 24 NOVEMBRE BRAINE-LE-CHÂTEAU Familia Machiels 02 3669010 Rue De La Libération, 10 LUNDI 25 NOVEMBRE SAINTES Ph. De Saintes - Peeters 02 3900438 Chaussée D'Enghien, 284 MARDI 26 NOVEMBRE BRAINE-LE-CHÂTEAU Guillaume 02 3669065 Rue De La Libération, 46 MERCREDI 27 NOVEMBRE TUBIZE Multipharma Lattenist 02 3559948 Place Josse Goffin, 11 JEUDI 28 NOVEMBRE VIRGINAL-SAMME Ledant 067 646187 Rue De La Libération, 10 VENDREDI 29 NOVEMBRE TUBIZE Jonckheere 02 3556259 Rue Frère Taymans, 271 SAMEDI 30 NOVEMBRE TUBIZE Multipharma Stievenart 02 3556050 Rue De Mons, 73

5. Où ? A Ittre, rue de Clabecq, 4, chez Che- rif et Anne-Marie Hamdis, autour d’un bol de soupe, d’une boisson. Pourquoi ? Cultiver chez soi ou consommer des produits locaux et de qualité est plus que jamais nécessaire. Voilà ce que veut rappeler Ecolo par ce geste symbolique. De nombreux aliments arrivent dans nos assiettes après avoir par- couru des milliers de kilomètres, et être passés entre les mains de nom- breux intermédiaires. Vous êtes-vous déjà rendus compte que votre morceau de viande a par- fois fait presque le tour du monde avant d’arriver dans votre assiette ? Soutenir le développement des cir- cuits courts et la production de qualité respectueuse de l’environ- nement et des travailleurs est pri- mordial. Du champ à l’assiette, de l’étable à la table... ou presque. Un chemin plus direct avec des plus-values multiples : • Pour l’économie : maintien d’une production locale et diversifiée (agriculture, artisanat...) qui assure un revenu décent au producteur et un juste prix au consommateur ; • Pour la santé : alimentation saine, savoureuse, diversifiée et de qualité ; • Pour l’environ nement : impact ré- duit sur le transport, soutien à la biodiversité ; • Et pour la convivialité : nouvelles formes de dialogue et de solidarité, transparence, confiance, création d’un tissu social là où l’on vit... Une démarche simple pour de grands effets, aussi facile que de planter cet arbuste dans votre jar- din ! Bienvenue à tous, ce samedi 23 novembre ! Claire Goethals 5 Petit Tram 486 novembre 2019 E nvironnement Ce dimanche 20 octobre, nous avons participé au ramassage des déchets, au canal d’Ittre et de ses rues avoisinantes. Nous nous sen- tons fiers de retrouver un paysage agréable à regarder et dans lequel se promener. C’est sous la pluie mais dans la bonne humeur, que nous avons récolté 10 sacs de dé- chets, tous ensemble. Au total, cela comprend 4 sacs PMC contenant principalement des canettes et 6 sacs blancs contenant tout ce qui ne se recycle pas comme des em- ballages, sachets, cigarettes, et bien d’autres ! Je trouve que cela fait une grande quantité de déchets ramas- sés sur une si petite surface. Le canal n’est pas un lieu de passage abondant par des voitures, ce sont principalement les promeneurs et travailleurs qui y jettent ce dont ils ne veulent plus. Nous avons récolté beaucoup de déchets suscitant l’in- quiétude de notre équipe de choc. Je pense en premier aux 5 piles qui, quand on sait qu’elles mettent un peu plus de 7869 années pour se dégrader entièrement et qui pol- luent 1000m3 d’eau pendant 50 ans, fait froid dans le dos. La deuxième place revient aux ci- garettes. Impossible de toutes les compter, mon amie et moi les avons mises à part dans une bou- teille, nous avons ainsi rempli à moitié une bouteille de 2 litres pour 2 personnes qui les séparaient du reste. Il faut encore prendre en compte toutes celles de nos colla- borateurs ! La troisième et dernière place de notre classement revient aux ca- nettes jetées dans la nature malgré les poubelles à proximité. Cela fait mal au cœur de voir ces détritus placés parfois à 30cm d’une poubelle non remplie... Y a-t- il vraiment une excuse valable pour ne pas pouvoir tendre le bras de quelques centimètres en plus ? #metsdanstapoche Malgré tout, la bonne humeur de l’équipe et les encouragement de pratiquement tous les passants nous redonnent le sourire pour continuer, porter le poids de nos sacs qui s’alourdissent de minute en minute. Mais plus le sac devient lourd et plus on se dit qu’on a bien fait notre travail. Au final ce ne sont plus les kilos associés aux déchets mais ceux d’une petite victoire. Julianna, 21 ans APi3 ­ Retour de la première opération “Mon quartier c’est dans la poche” La première action de nettoyage organisée par les Ambassadeurs de la Propreté ittrois le 20 octobre a été réalisée avec succès. Le quartier du Sart a été nettoyé par les Ambassadeurs accompagnés d’une ha- bitante du quartier et de ses deux enfants. L’action s’est terminée par une délicieuse soupe à l’oignon généreusement offerte par le nou- veau gérant de la Capitainerie. Voici le compte-rendu de cette mati- née, rédigé par une jeune participante très volontaire : Pour rappel, la prochaine ac- tion aura lieu le 10 novembre de 10h à 11h30 Haut-Ittre. Vous habitez un de ces quartiers et aimeriez contribuer à le rendre plus propre? Alors inscrivez-vous auprès de Marie Wiewauters(mariewie- wauters@hotmail.com) en pré- cisant votre nom et prénom, le nombre éventuel d’enfants ac- compagnants. Si vous souhaitez mener le même action dans votre quar- tier, n’hésitez pas à le lui signa- ler. Petits fruits... Grands effets ! Le samedi 23 novembre, de 10 à 12 heures, les Ecolos d’Ittre vous of- friront un plant d’arbre à petits fruits (groseilliers à maquereau, gro- seillers blancs, framboisiers, vignes). Dix sacs de déchets en moins dans la nature POUR VOS PUBLICITÉS DE FIN D’ANNÉE LE PETIT TRAM 067/ 64 73 23 equinoa­asbl@hotmail.com

11. Petit Tram 486 novembre 2019 11 C ulture Une plongée originale, passion- nante et contrastée sur les voies fondatrices de l’opéra : du Nivellois Tinctoris à Bach, en passant par Ja- nequin, Gabrieli, Monteverdi, Pur- cell et Haendel. Avec les solistes et l’ensemble vocal Terpsichore, un ensemble d’instru- ments anciens, quatuor à cordes , les 2 orgues de la collégiale et l’en- semble de cuivres Agamemnon (Lyon) le tout soutenu par une pro- jection sur grand écran. C’est une production commune du Concert Spirituel et de Terpsichore, sous la direction de Xavier Haag, à l’occasion du 40e anniversaire de son activité de direction musicale. Une réception sera offerte à l’issue de ce concert. Pré-vente des places 15 EUR la place réservée mais non numérotée Inscription www.leconcertspirituel.be et paie- ment sur le compte du Concert Spi- rituel BE 15-3701-0147-5730 Votre place sera réservée dès lors que votre paiement nous sera par- venu. Le soir du concert 18 EUR Tout renseignement complé- mentaire peut être obtenu au- près de - Monsieur Emmanuel Collet 0475/976409 emanuel.collet@skynet.be - Monsieur Jean Pierre Hermant 0476/201709 - jean.pierre.her- mant@skynet.be Samedi 30 novembre à 19h30 à la Collégiale Sainte­Gertrude de Nivelles Un concert découverte pour ceux qui voudraient découvrir « la grande musique » et pour les mélomanes les plus exigeants ! ‘’ Sur les voies de l’opéra, concert en contrastes ‘’ A la recherche d’un cadeau origi- nal, unique, réalisé par une artiste locale passionnée et imaginative ? Véronique Golard transforme son atelier de céramique en Petit Marché de Noël Les samedi 7 décembre de 14 à 20 H et dimanche 8 décembre de 11 à 18 H Annette, Anny, Aurore, Marie et Martine présenteront également leurs réalisations Bols, gobelets, sculptures, bijoux, petits tableaux vous attendent ! Accueil chaleureux assuré Rue Louis Edgar Bierny, 12 1460 Virginal Petit Marché de Noël chez l’artiste Véronique Golard Voyage des sens, tout d’abord, grâce à la sensibilité et à la maîtrise du trio, qui a su conquérir les cœurs d’un public nombreux et pour le moins enthousiaste. Avec billets aller-retour, au vu des commen- taires positifs des musiciennes, visi- blement charmées par l’accueil, la beauté et l’acoustique des lieux. Voyages géographiques et cultu- relles ensuite, par la diversité et la richesse d’un programme qui fai- sait la part belle à la découverte. Celui-ci se présentant comme une succession de pièces courtes, mé- langeant styles, époques et in- fluences. On a ainsi pu voyager dans les Balkans avec « The Balkan Connection » d’Aaron Dan, en Azer- baïdjan avec « ballade » de Fikret Amirov, en passant par les Etats- Unis avec « Curiouser and curiouser » de Nancy Faber et encore bien d’autres destinations. Et si, parfois, la morosité d’un long trajet peut laisser un souvenir dou- loureux, ce n’était absolument pas le cas pour ce concert enchanteur qui offrit un goût de vacances et des souvenirs chaleureux aux audi- teurs. Karim Sarton Voyages en musiques avec le Trio Manestri Le dimanche 13 octobre, c’est au Palais de Plume que l’association Musique Class’Ittre nous donnait ren- dez-vous pour assister au concert « Esprits nomades » du Trio Manestri (Marie Carmen Suarez, violon, As- trid Gallez, flûte traversière & Nezrin Efendiyeva, piano). Et, le moins que l’on puisse dire, c’est que ce rendez-vous était une invitation aux voyages !

3. 3 Petit Tram 486 novembre 2019 Edito La couleur du chou rouge et ses dé- clinaisons, de la betterave, de l'épi- nard, mais aussi du curcuma et du paprika ainsi que quelques ingré- dients magiques, nous ont trans- porté dans un moment d'éveil des sens, d'expression et de créativité, le tout dans une atmosphère lu- dique, simple et paisible. C'était un temps pour soi, pour être ensemble. Pour se lier ou se relier. S'émerveiller et le partager. S'amuser et le propager. Pour toucher, glisser, étaler, tam- ponner, sentir... Se risquer, essayer, imiter, se sur- prendre et ressentir. Ouvrir ses horizons et prendre plaisir... A grandir, ensemble ! Elisa Robet , psychomotricienne pour les tout-petits, animatrice d'ateliers créatifs. Fb : Elisa Robet – psychomotri- cienne site : elisarobet.net Vous aimeriez participer à ce genre d'atelier créatif et fami- lial ? Que vos enfants soient tout-petits ou déjà plus grands ? N'hésitez pas à en informer le centre culturel ! Centre culturel d’Ittre 067/64 73 23 info@ittreculture.be www.ittreculture.be Atelier Encres végétales : souvenirs Le dimanche 27 octobre dernier, en ce joli matin d'automne, j'ai eu la joie d'accueillir des enfants tout- petits et leurs parents (ou grand parent!) à l'atelier "encres végétales et graphisme" que j'ai animé à l'es- pace Bauthier. A teliers Les élèves de primaire ont visité l’exposition dans le cadre de leur cours de citoyenneté. Les anima- tions étaient bien entendu adap- tées en fonction de l’âge des enfants : • Pour les plus petits : aller à la ren- contre de l’autre, chercher ce qui nous rassemble, connaître les be- soins fondamentaux d’un indi- vidu... • Pour les plus grands : identifier les droits fondamentaux, se référer à la convention des droits de l'enfant, développer l’empathie et la solida- rité envers des personnes d’autres cultures, d’autres pays, démonter les préjugés ... C’était une belle oc- casion pour chacun de porter un regard nouveau sur des parcours de vie éprouvants et sur des per- sonnes dont la souffrance mais sur- tout la détermination ne peuvent qu’inspirer le respect. Les élèves ont été à la rencontre d’Amer, champion décathlon junior en Irak et qui rêve de remporter une médaille olympique pour la Belgique, d’Abdalia dont les œu- vres dénonçant les effets de la guerre sont maintenant exposées à Paris et à Dubaï, de Gaïlan qui, après avoir fui Daech, souhaite faire des études d’ingénieur en électro- mécanique ou de Tahed, 8 ans, dont les parents sont restés en Af- ghanistan et qui rêve d’un avenir sans violence... Ces parcours ont ému les enfants car comme Rand, réfugiée sy- rienne, nous l’explique: « Chacun devrait être considéré pour ce qu’il est, sans être réduit à son expé- rience en tant que réfugié. Ce dont un réfugié a besoin c’est être en sé- curité, qu’on l’aide à reprendre pied en reconnaissant et en valorisant son potentiel.» Souhaitons à tous ces enfants de vivre dans une société plus harmo- nieuse, pacifique et solidaire! Marguerite De Wulf En collaboration avec Amnesty international et le Centre Culturel d’Ittre, les écoles communales d’Ittre et de Virginal ont accueilli l’exposition photographique #JeSuisHumain.e Cette exposition est le fruit d’un collectif de photographes belges (le Collectif Huma) partis à la rencontre de personnes contraintes de fuir les violences et les persécutions et de s’échapper vers l’inconnu. Mais au-delà de ces parcours migratoires souvent dangereux, c’est le cou- rage de ces réfugiés qui est photographié ici, leur capacité à surmon- ter ces moments douloureux pour se développer et se reconstruire. La langue de chez nous «Au temps pour moi» Cette locution exprime la recon- naissance d’une erreur de la part de celui qui parle. On rencontre souvent la graphie «autant pour moi» «Au temps» est une expression militaire signifiant qu’un soldat n’était pas dans le temps en fai- sant un mouvement. Selon l’Académie, le Petit Robert et Maurice Grévisse, la bonne or- thographe est «au temps pour moi», mais dans la littérature, ces dernières années, on rencontre parfois «autant pour moi.» Arthur Deghorain Les gens qui saississent le monde Qui aurait cru, il y a à peine quelques mois, que ce projet plu- tôt fou, de mobiliser des gens pour acheter collectivement 80 hectares de forêt préservée et classée Natura 2000 tout près de nous à Hennuyère, juste pour s’as- surer qu’ils deviennent accessi- bles à tous, que ce projet fou, donc, allait convaincre et fédérer suffisamment de personnes pour être aujourd’hui, sur le point d’aboutir? Plus de 1500 coopérateurs y ont cru. 1500 personnes qui, pour di- verses raisons mais avec l’objectif commun de préserver un bien en commun, de développer la diver- sité de l’écosystème et de donner à TOUS des opportunités d’appré- cier ce cadre naturel, ont décidé de bouger et de s’investir dans le Grand Bois Commun en rassem- blant les 720.000€ nécessaires pour pouvoir entamer une négo- ciation crédible avec le vendeur. Cela donne quelques frissons, non ? Autant que lorsqu’on lit les échanges sur la page FaceBook de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés et qu’on dé- couvre l’énergie dépensée sans relâche depuis des mois par des gens de chez nous (encore eux !) par simple esprit de solidarité et humanité. Autant que lorsqu’on écoute des jeunes (gens) se mobiliser pour le Climat, envers et contre certains. Et tout récemment encore, j’ai dé- couvert que des gens (les mêmes ?) tentent de lever des fonds pour «changer la banque pour de bon» avec un projet bancaire coopéra- tif qui donne à penser qu’on pour- rait peut-être gérer une banque autrement qu’avec la seule renta- bilité en tête. Une question me vient alors: Le monde appartiendrait-il aux gens qui le saisissent à bras le corps ? Nathalie Lourtie E coles

7. Chaussures et coussinets boueux ne sont pas les seuls souvenirs que les propriétaires et leur chien ramè- neront d’une belle promenade syl- vestre. Car la nuit précoce et la pluviosité abondante inondent les sous-bois de ces parfums autom- naux d’humus, de feuilles émiet- tées et de terre humide que la froide brise porte aux millions de récepteurs olfactifs que comporte le museau des canidés. Ajoutez à cet odorat surdéveloppé, un champignon du genre Amanita, pour ne citer qu’eux, une dose de gourmandise ainsi qu’un peu d’inattention de la part du proprié- taire et vous obtenez tous les ingré- dients d’une intoxication par voie orale. Dans de tels cas, la quantité de toxique ingérée et la rapidité des soins administrés sont les points clés d’un pronostic favora- ble. Cela implique idéalement que le propriétaire ait assisté au méfait, ce qui est rarement le cas malheu- reusement. Les toxines présentes au sein du tissu des champignons vénéneux (amanitines par exemple) n’entraî- nent le plus souvent aucun symp- tôme les premières heures suivant l’ingestion accidentelle. Cette phase asymptomatique et tempo- raire laisse néanmoins rapidement place à des symptômes digestifs tels que de la diarrhée et des vo- missements. Les amanitines entra- vant le bon fonctionnement du foie au bout de 24 à 48 heures, finissent par entraîner une sévère hypogly- cémie, le plus souvent mortelle. Une rapide prise en charge par le vétérinaire est donc primordiale afin d’éviter une issue fatale. Celui- ci vous mettra en garde sur la toxi- cité des nombreux fruits du chêne qui jonchent le sol et dont certains chiens sont friands. En effet, l’inges- tion de glands, d’autant plus riches en tanins s’ils sont verts, peut abou- tir à de sévères symptômes de gas- tro-entérite. Les fruits du hêtre (faines) ainsi que le houx et ses baies rouges sont également à fuir pour votre chien. Enfin, viennent s’ajouter à cette liste, l’ingestion de châtaignes ou marrons qui peuvent causer une obstruction intestinale nécessitant une intervention chi- rurgicale. Vous l’aurez compris, au même titre que les œufs en chocolat qui tom- bent des cloches de Pâques, vous veillerez à garder un œil au sol car les nombreux fruits et feuilles qui viennent du ciel peuvent changer le cours d’une belle promenade au- tomnale. Dr Vétérinaire Bruno Veldeman R uralité 7 Petit Tram 486 novembre 2019 « Quelle belle cueillette nous fîmes : quelques hyménomycètes, des hypholomes, des helvelles ,... ». Voilà une dictée de saison que les jeunes lecteurs de l’élève Ducobu connaissent bien. Des beaux, des laids, des grands, des gros, des petits, des vrais, des faux ; c’est bien de l’intoxication aux champignons de nos compagnons à quatre pattes dont il sera question. Vivre de culture et de bières fraîches Bien boire et bien manger est aussi une forme de culture pour ce papa de deux filles, qui ne supportait plus l’idée de ne pas pouvoir les nourrir avec des produits « de qualité », no- tamment par manque de temps. De fait, pour un bon nombre de per- sonnes qui travaillent, devoir par- courir plusieurs endroits afin de faire ses courses est devenu un véritable parcours du combattant. C’est sur base de ce constat que lui est venue l’idée de concevoir un lieu où l’on puisse allier tout cela ensemble, avec des artisans passionnés. En s’y baladant, vous y trouverez donc dif- férentes échoppes pour la plupart bio : boulangerie, boucherie, du vin naturel, des fruits et légumes, des produits cosmétiques et j’en passe ! « Chez Bobbi c’est un lieu de rencon- tre, de partage, d’échange, de vie, de bonne bouffe, de culture, de théâ- tre, de musique,... tout ce qui rend la vie belle tout simplement ». Cet espace, il l’a imaginé pendant plus d’un an et a fini par l’aménager à Haut-Ittre, dans des anciens contai- ners. Ironie du sort ou karma, après avoir passé leur vie à traverser les océans sur des énormes paquebots, finir destinés à vendre des produits locaux ? Leurs vies prennent en tout cas un nouveau tournant ! « Autant pour les produits, je suis d’avis de rester dans le local, mais pour ce qui est de la découverte il faut que l’es- prit voyage ! Ce serait l’antithèse de la culture que de s’enfermer dans son propre univers. » Un passionné bien entouré Cédric a la tête sur les épaules et sait que tout seul il n’y serait jamais arrivé, en insistant sur l’importance des acteurs qui ont réussi à mettre ce projet en œuvre. Il a beau être l’initiateur, ce projet n’aurait jamais vu le jour sans l’intervention d’un bon nombre de personnes qui l’ont soutenu et aidé tout au long de l’aventure, à commencer par sa fu- ture femme qui l’a, au jour le jour, aidé, poussé, rassuré, conseillé,... Et puis, se lancer dans une micro- brasserie sans être passionné ? Dur d’y croire ! D’hier dans sa cuisine avec son associé, Frédéric Semeuse, à aujourd’hui sur place Chez Bobbi, la micro-brasserie a rapidement évoluée. « Nous sommes accompa- gnés par un maitre brasseur, asso- cié dans l’aventure aussi, il souhaite rester anonyme, il parait que ça donne un meilleurs goût à la bière. » Et enfin, il y a aussi Nicolas, jeune brasseur qui a rejoint l’équipe en tant qu’employé et qui veille aux grains. En plus d’admirer le proces- sus de brassage des bières, vous pouvez bien sûr les déguster, en profiter pour admirer le travail d’ar- tistes belges mis à l’honneur sur place et bientôt sur les étiquettes de ces fameuses bières dédiées donc aussi à la culture (la boucle est bouclée!). Un objectif commun, un mode de vie à adopter « Chaque activité qui prône le bio, la permaculture ou les terres natu- relles, ne fait que changer la façon, la philosophie de manger. Ce n’est pas de la concurrence, c’est de l’en- seignement. Le jour où l’on verra du bio partout par exemple, on aura gagné. Et chaque personne qui pratique cela, est une personne qui apporte une pierre à l’édifice. » Lentement mais sûrement donc, Chez Bobbi poursuit son petit bon- homme de chemin. L’espace est à disposition pour du stand-up, de l’humour, des échanges, de l’im- pro,... le tout en respectant la phi- losophie du lieu. Artistes, producteurs et associations (ittroises de préférence) sont les bienvenus pour se greffer au projet afin d’accomplir ensemble l’objet social sous-jacent, à savoir « créer du lien social, avoir une cohésion so- ciale de plus en plus forte, avec des brunchs, des activités, soirées jeux de société, ateliers produits cosmé- tiques et bien d’autres ! » Olivia Kropek «Le mot du véto » Tout plaquer pour se retrouver « Je voulais dans un premier temps changer de vie et être plus proche de ma petite famille, retrouver les bienfaits de mon village et aller à la rencontre de nouvelles personnes d’ici et d’ailleurs ». Bien qu’il ait été difficile pour elle de tout quitter : une chouette école, de merveil- leuses collègues, une zone de confort,... elle ne regrette pas d’avoir sauté le pas ! C’est une ré- flexion qui lui faisait tourner la tête mais avec une idée bien claire der- rière : « créer ma boutique où je pourrais m’épanouir avec l’expé- rience que mon métier d’institu- trice et de maman m’a apporté. » Rien ne sert de courir, il faut par- tir à point C’est donc au 67 rue du Roeulx à Virginal que son magasin a ouvert ses portes depuis deux mois main- tenant. Un projet qui n’aurait ja- mais vu le jour sans l’aide précieuse de son mari et de ses enfants qui la soutiennent au quotidien. Depuis septembre, elle se consacre entiè- rement à sa boutique, sa nouvelle passion. Institutrice dans l’âme, elle ne pouvait imaginer un magasin sans jeux éducatifs pour appren- dre, sans livres qui font rêver, sans matériel pour créer,... Et avec sa casquette de maman, elle est convaincue que les enfants ont be- soin de manipuler pour apprendre, qu’ils ont besoin d’outils mais sur- tout de soutien pour avancer. « Ayant un enfant différent de l’autre, je me rends compte qu’avec le temps c’est peut-être la tortue qui prendra le devant. Ce n’est pas parce qu’on est différent qu’on n’avance pas, on avance mais d’une autre façon ». Et voilà d’où est né ce beau projet. Allez voir par vous-même, Sandra vous y accueillera avec plaisir ! Le livre et la tortue Rue de Roeulx 67 1460 Virginal Olivia Kropek Chez Bobbi, première micro­brasserie à Haut­Ittre Un saucisson à la main, une bière (ittroise!) dans l’autre et des percussions qui ont fait bouger petits et grands, l’ambiance était au rendez-vous lors de l’inauguration « Chez Bobbi » en septembre dernier. En effet, ce fut une agréable surprise pour Cédric Gérard, cet ittrois à la tête de ce nouveau « marché quoti- dien ». Cédric habite Ittre depuis maintenant 7 ans et est tout simplement tombé sous le charme de ce village qui est, selon lui, un parfait compromis entre la campagne et la ville, où on s’y sent bien. Son rêve ? Brasser ses propres bières et travailler en circuit court. «Le Livre et la Tortue» Qui se cache derrière cette nouvelles boutique de jeux éducatifs à Virginal ? Sandra Sole, originaire de Tubize, habite Virginal depuis presque 20 ans avec son mari et ses deux enfants. À la base institutrice à Bruxelles depuis 22 ans, elle a tout quitté pour réaliser son projet : ouvrir une boutique de jeux éducatifs. Défi réussi !

4. Etat des lieux : un bois d’une superficie de 80 hectares situé à Hennuyères et un prix de vente fixé à 695 000 € (sans les frais addition- nels). Objectif principal : préserver et déve- lopper la diversité de l’écosystème et de donner à tous des opportunités d’apprécier ce cadre naturel, via deux objectifs sous-ja- cents : la préservation et l’intérêt commun. Comment y parvenir ? Créer une coopérative. En effet, le statut de société coopérative à responsabilité limitée est l’outil privilégié pour transformer la propriété privée en bien commun. Trois postulats de départ : une part vaut 300€, un membre représente une voix et enfin, pas de plus-value mais pas de perte non plus. « Un bois pour tous, tous pour un bois ! » Depuis son lancement en mars 2018, le pro- jet suit son cours : en moins de deux mois, le compteur affiche déjà plus de 450 coopéra- teurs, et en août dernier, le chiffre monte à 600 coopérateurs, soit 300 000€ récoltés en 6 mois ! Fin octobre 2019, une (mauvaise) nouvelle tombe... une personne a déposé une offre de rachat du Grand Bois à 640.000€. Un appel urgent a donc été lancé pour récolter, en moins de 10 jours, les 250 000€ manquants encore à ce moment et pouvoir faire une offre équivalente (à savoir 640 000€ + frais, soit 720 000€). La rumeur se répand, la peur de voir ce beau projet s’arrêter augmente, et la mobilisation citoyenne l’emporte ! En quatre jours seule- ment, le nombre de coopérateurs passe à 1500 permettant d’atteindre l’objectif finan- cier fixé. Les négociations peuvent commen- cer... Quelques jours plus tard, le verdict tombe. Le redoublement d’efforts collectif ont porté leurs fruits ! Un accord a en effet été trouvé avec les propriétaires : un engagement écrit garantis- sant l’achat du bois par la coopérative ! Une nouvelle qui a fait le bonheur de tous. Et pour la suite ? On retrouve sur la page Facebook du Grand Bois Commun un message inspirant : « Nous allons continuer à écrire l’histoire d’un lien social, d’un imaginaire mutuel, d’un espace de vie. Attention le projet continue d’avoir be- soin de coopérateurs : la souscription reste ou- verte. En effet, il faudra bientôt réunir la somme et des projets immédiats pourront prendre forme dès que la coopérative sera constituée.» Un bel exemple de mobilisation et solidarité ci- toyenne ! Olivia Kropek V ie associative 4 Petit Tram 486 novembre 2019 C itoyenneté Voyage en contes À 17h , nous vous proposons un tour du monde en histoires, sans bouger de votre coussin. Tessa Es- coyez vous emmènera en balade, et petits et grands auditeurs voya- geront avec nous depuis le cadre plaisant du Café Truc. Café Littéraire À 20h , nous donnons rendez-vous aux lecteurs passionnés ou occa- sionnels, à ceux qui veulent faire le plein de titres à lire au coin du feu cet automne, ou ceux qui veulent absolument partager LA lecture qu’ils ont tant aimée. Lecteur assidu ou lecteur du dimanche, amateur de BD, mordu de fantaisie, pas- sionné de romans historiques ou dévoreur de guides pratiques : plus on est de fous, plus on lit ! Mais aussi Dès 16h , votre Café Truc vous ac- cueille à Haut-Ittre – jeux, papote, bar et petite restauration de pro- duits locaux et/ou bio. Evidem- ment, vous retrouverez la fameuse soupe de Jean-Louis qui satisfait vos papilles chaque mois, accom- pagnée de bons pains frais de bou- langers de la région. Quant à nos crêpes, ce sont les équipes de La Maisonnée qui chaque mois les préparent avec soin pour nous ! Participation au chapeau pour les contes & participation libre au Café littéraire ! Bienvenue à tous de 16h à 23h dans les locaux mis à disposition par l’asbl Soie-là (merci !), 38, rue Les Hauts Du Ry Ternel à Haut-Ittre. Parking à l'arrière de la salle com- munale de Haut-Ittre au 13, rue Les Hauts Du Ry Ternel. Marchez en- suite jusqu'au n°38 et suivez les bannières ! Et ce par respect pour les habitants de la rue. Café Truc cherche artisans pour son Mini Marché de décembre Vous avez un passe-temps créatif et souhaitez vendre quelques-unes de vos plus belles pièces pour les fêtes ? Le Café Truc proposera pour la seconde fois un Mini Marché Ar- tisanal de Noël 100 % local lors de son activité du 18 décembre. L’an- née passée, des passionnés de cou- ture, céramique, dessin et autres avaient déjà proposé leurs créa- tions. N’hésitez pas à nous contacter via cafetruc.ittre@gmail.com pour plus d’informations ! L’équipe du Café Truc Le chrysanthème, la fleur des morts ? Pourquoi cette magnifique et lumi- neuse plante est associée à la mort ? Effectivement, la chrysan- thème est la fleur qui garnit nos ci- metières à chaque mois de novembre. Mais cela n’a pas tou- jours été le cas. Dans le passé il était de tradition de déposer des bougies sur les tombes de nos défunts. Mais lors du premier armistice, on a demandé de ne pas oublier nos sol- dats tombés au front en allant fleu- rir leurs tombes. Le chrysanthème a très vite été choisie comme LA fleur pour les honorer, car c’est une fleur de sai- son de plusieurs couleurs, en pleine floraison et résistante au gel. Et petit à petit, vu que les dates de la Toussaint et de l’Armistice étaient proches, les bougies ont été rem- placées par les chrysanthèmes en Belgique et en France. Mais finalement le chrysanthème s’en sort bien. Car en Asie, il est sy- nonyme de bonheur et la fleur, c’est la vie. Quoi de plus beau pour ren- dre hommage aux morts que nous aimions ? Messes patriotiques pour célé- brer l’armistice La Messe de commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918 avec les représentants des associa- tions d’anciens combattants, les portes drapeaux et les autorités communales aura lieu à l’église de St. Rémy d’Ittre à 10h00 - Messe sui- vie du dépôt de fleurs et allocution. Soirée Venite Adoremus Le Festival « Venite Adoremus » a pour ambition de proposer 11 jours et 11 nuits d’adoration à travers toute la Belgique. Une étape s’arrê- tera à l’église St. Rémy d’Ittre le jeudi 14 Novembre de 18h00 à 20h00, www.veniteadoremus.be. Le temps de l’Avent L’Avent signifie en latin « arrivée » et c’est le temps où nous préparons à célébrer la naissance de Jésus. En cette période, nous sommes appe- lés à une réflexion sur notre vie, sur notre foi, et à la façon de l’améliorer en faisant un peu plus de place à Jésus dans notre quotidien, et dans les petits gestes avec les personnes de notre entourage et que nous rencontrons sur notre chemin. Lors de la première semaine de l’Avent, une messe dominicale aura lieu le 1 er Décembre à Virginal de 9h00 à 12h00, avec l’initiative « Di- manche Autrement ». Recherche des musiciens et cho- ristes Café Truc littéraire Mercredi 20 novembre Un tour du monde en histoires pour les enfants en après-midi, et un café littéraire pour partager vos plus belles lectures en soirée, c’est le programme tout en douceur du Café Truc de novembre. Unité Pastorale: Ittre, Haut­Ittre, Fauquez et Virginal La Paroisse d’Ittre souhaite la for- mation d’un groupe de chorale et de musiciens, ayant comme objec- tif d’animer les messes dominicales. Nous sommes à la recherche de musiciens (tous les instruments sont les bienvenus) et évidemment de choristes. Ce message est adressé aux adultes et enfants. Info contact : Mme Fanny BLAIS, fa- phil8@gmail.com, 0471/ 39.89.80. Prochaines rencontres : les vendre- dis 15 et 29 Novembre, 13 et 20 Dé- cembre de 20h00 à 21h15 à l’église de St. Rémy d’Ittre. L’équipe de communication de l’Unité Pastorale, Sabrina et Davide Pintani, fbparoisseittre@gmail.com, Facebook « Paroisse Ittre » www.unitepastoraleittre.be L’équipe de communication de l’Unité Pastorale Sabrina et Davide Pintani Comme vous avez pu le lire dans l’édito de ce Petit Tram (si pas, il vous suffit de revenir à la page précédente), des citoyens s e sont lancés le pari d’acheter collectivement 80 hectares de forêts préservées et classées Natura 2000 afin de les rendre accessibles à tous. Re traçons en- semble la genèse de ce projet riche en rebondissements LE GRAND BOIS COMMUN : un projet de longue haleine Une coopérative est une association auto- nome de personnes volontairement réunies pour satisfaire leurs aspirations et besoins économiques, sociaux et culturels com- muns au moyen d’une entreprise dont la propriété est collective et où le pouvoir est exercé démocratiquement.

1. e 486 Novembre 2019 LE MENSUEL CULTUREL ET ASSOCIATIF DES HABITANTS DE HAUT-ITTRE, ITTRE ET VIRGINAL - UNE EDITION DU CENTRE CULTUREL D’ITTRE GRAND BOIS COMMUN : topo sur l’initiative citoyenne en p.4 BULLETIN COMMUNAL AU CENTRE DE CE NUMÉRO TABLÉE DE SOUTIEN ORGANISÉ PAR EQUI­ NOA. Voir infos en p.5 NOUVEAUTÉ : « Le mot du véto » en p.7 OUVERTURE D’UNE BOUTIQUE DE JEUX EDU­ CATIFS A VIRGINAL. Infos en p.7 ITTRECULTURES : retrouvez l’ensemble des activités de notre commune en p.8­9 Cette année : focus sur le cacao OXFAM dénonce le chocolonialisme, une hyper concentration des acteurs dans la filière du cacao, un manque de transparence et de nombreuses atteintes aux droits humains et à l’environnement. Ces dérives mon- trent la nécessité d’avoir des lois qui contraignent les multinationales à changer. Il est urgent de défendre les droits des productrices et produc- teurs de cacao. Le chocolat « Mordre pour com- battre » Avec le nouveau chocolat «Bite to fight» (Mordre pour combattre), OXFAM avance concrètement vers l’accès à un revenu vital. En effet, contrairement au prix fluctuant du marché, OXFAM paie à ses fournis- seurs de cacao un revenu compre- nant le prix minimum garanti par Fairtrade International, augmenté de la prime Fairtrade et d’une prime OXFAM pour atteindre un revenu vital. Soutenons aussi Dhaka Handi- crafts au Bangladesh Cette année, en prenant notre petit déjeuner OXFAM, nous soutenons également des artisanes du Bangla- desh. Celles-ci tissent des paniers vendus dans les magasins OXFAM. Ils sont fabriqués en jute et en hogla et sont teints de manière traditionnelle. En participant au petit déjeuner OXFAM, nous finançons l’unité de traitement des eaux utilisées dans le processus de teinture. L’objectif est de préserver l’environnement et de garantir la santé et la sécurité des ar- tisanes. Petits déjeuners palestiniens A Virginal et Haut-Ittre seront égale- ment proposés, à celles et ceux qui le souhaitent, des Petits déjeuners palestiniens, en solidarité avec le peuple palestinien occupé, colonisé, discriminé, et pour promouvoir une paix juste en Palestine. Venez aux Petit déjeuner OXFAM de Virginal et Haut-Ittre le di- manche 17 novembre de 8h à 11h30 : - à l'Étable d'Hôtes, Rue de Tubize, 4b à Virginal, - et à la salle communale, Les Hauts du Ry Ternel, à Haut-Ittre. Prix : 6€, et 4€ pour les enfants de 3 à 11 ans Réservation conseillée, via le Cen- tre culturel d’Ittre : 067/64 73 23 ou info@ittreculture.be Nous vous attendons nombreux ! Les équipes OXFAM de Virginal et Haut-Ittre Venez toutes et tous au Petit déjeuner OXFAM, ce dimanche 17 novembre Comme chaque année, les Petits déjeuners OXFAM qui soutiennent le commerce équitable, l’agriculture paysanne et le travail décent au- ront lieu à Virginal et Haut-Ittre. Voir en page 2 Le film, très réaliste, nous confronte à une constante dans l’Europe contemporaine: la montée de l’extrême-droite. Après les horreurs de la deuxième guerre mondiale, comment est-ce encore possi- ble aujourd’hui ? LA VAGUE nous donne une ré- ponse originale, forte et surpre- nante. L’action se situe dans un milieu scolaire en Allemagne, certes, mais les élèves ne sont-ils pas les adultes de demain? Voilà un film que l’on n’oubliera pas facilement.... Jenny Peetermans La Féér’Ittre est devenue un incontournable dans le paysage évènementiel ittrois Son concept “réunir artisans et commerçants pour un marché de Noël 100 % local” et y ajouter un ma- gnifique spectacle d’ouverture en sons et lumières, des concerts, des animations de rue, la montagne des lutins, la présence du père Noël, une promenade guidée aux flambeaux; le tout dans une ambiance féérique et scintillante de lumières. Créé à l’initiative de Comartagrind (l’Association des Commerçants, Artisans, Agriculteurs et Industriel de la Commune d’Ittre), le secret de ce succès est dû à la synergie entre Comartagrind, le Centre culturel, le Syndicat d’initiative, l’administration communale et la pro- vince du Brabant wallon. Le concept de la Féér’Ittre a tout de suite séduit. Depuis 2015, entre 7000 et 10 0000 visiteurs ont ar- penté, chaque année, les vieux pavés de la Grand’Place et ont profité des festivités. Suite en page 2 Prochain Ciné soupe « DIE WELLE » (La vague) C i n É Soupe

8. Durant l’après-midi, quelques his- toires émerveilleront les auditeurs et les emmèneront ailleurs, sans bouger de son coussin. Dès 20h, notre café littéraire vous accueillera pour échanger sur vos dernières lectures. Lecteur assidu ou lecteur du di- manche, amateur de BD, mordu de fantaisie, passionné de romans his- toriques ou dévoreur de guides pratiques : plus on est de fous, plus on lit ! Dès 16h, vous pourrez retrouver les activités habituelles du Café Truc : jeux, bar et petite restauration. Entrées : Participation au chapeau pour les contes Entrée libre pour le Café Littéraire 8 ITTRE CULTURES Samedi 16 novembre à 20H30 Zik Zak Manu Lanvin & The Devil Blues Harvest, formé par Guillaume Vier­ set (Sabam Jazz Award 2013, Oc­ tave de la musique 2015), propose une musique intimiste, nostalgique, aux confins de la folk et du jazz. L’in­ spiration voyage entre Jakob Bro et Neil Young, Pat Metheny et Bon Iver, Julian Lage & Nick Drake. Le premier album avait été nominé dans la catégorie « Best Jazz Album » aux Octaves de la musique 2016. Guillaume Vierset : guitare, compo­ sitions / Mathieu Robert : saxo­ phone soprano / Marine Hor­ baczewski : violoncelle / Yannick Peeters : contrebasse / Yves Peeters : batterie Entrées : Prévente par virement (infos sur le site) / étudiant : 12€ Sur place : 15€ Dimanche 17 novembre à 17H Heptone Harvest Group (Jazz) Manu Lanvin a finalement trouvé sa voie la plus naturelle avec le Devil Blues, un power trio qui lui colle parfaitement à la peau. Du blues qui nous vient de France avec un Manu Lanvin en showman incroyable. Entrées : 19,25€ (Prévente) 24€ (Sur place) Serge Rachmaninov proclamait avec force que toute musique devait provenir du cœur et s’adresser à lui comme une calme nuit au clair de lune, comme un bruissement de feuillage en été. «La musique est un lointain carillon au crépuscule ! Elle est Amour ! La sœur de la Musique est la poésie, et sa mère est le Cha­ grin !» Pianiste de premier ordre, le dernier des romantiques russes est un homme profondément attachant en quête d’absolu. Sa musique, mélancolique, trouve ses racines dans l’émotion fondamentale et exis­ tentielle de l’être humain. Un langage fascinant à redécouvrir et à vivre... sans mo­dération ! Entrées : Préventes : 8€ sur le compte de Musique class’Ittre BE10 0017 4032 5904 Sur place : 10€ Dimanche 17 novembre à 17H Musique Class’Ittre ­ Salle Planchette à Ittre Conférence Serge Rachmaninov (1873-1943), «La musique du coeur» par Jean-Marc Onkelinx Récit, danse du silence, poésie. Eu­ rydice danse, une noce va l’unir à Orphée. Le venin d’un serpent lui donne la mort. Elle est déjà ce qui ne sera pas. Eurydice disparait. Au Pays de la Mort, Eurydice vit l’éter­ nité. Présence sans présence, temps sans temps, sans désir, sans attente. Silence dans le silence. Or­ phée a suivi. Au Pays de la Mort, sa musique enrobe le silence d’Eury­ dice. Le silence s’abandonne à la musique et retourne vers le Pays de la Vie. Je suis Silence en toi, tais­toi et écoute. Distribution : L’œil du poète : Peter Holvoet­ Hanssen ; Ombre et lumière : Oc­ tavie Piéron ; Habillage : Marie kersten ; Ecriture et récit : Les Fan­ tômes Bipolaires, Christine Horman et Don Fabulist. Entrées : 10€ Table d'hôtes avancée à 19h Réservations Repas & Spectacle : 067/78 06 70 Vendredi 15 novembre à 21H Maison du Conte et de la Littérature L’Étable d’Hôtes Soirée conte : Eurydice, ombre d’un amour par la Cie "Les fantômes bipolaires" Photo ©Chris Van der Burght Mercredi 20 novembre de 16H à 23H Café Truc à Haut­Ittre (ASBL Soie­là) Tour du Monde en histoires & café littéraire This is not Bowie plays David Bowie. Groupe nous venant de Liège avec au chant un anglais qui reprend Bowie à la perfection. Entrées : 15,25€ (Prévente) 19€ (Sur place) Vendredi 22 novembre à 20H30 Zik Zak Rock Nation Tribute Night # 17 Une masse invisible de pauvres est en train de se constituer en Europe, ce fléau touche des cou­ches de plus en plus nombreuses de la pop­ ulation : étudiants, agriculteurs, pe­ tits commerçants, pensionnés, familles monoparentales... La poli­ tique de l'Etat Social Actif déman­ tèle tout notre système de protection sociale, culpabilise les personnes en état de pauvreté et les transforme en parasites sociaux. A travers les témoignages d’experts, de travailleurs sociaux et de vic­ times de cette paupérisation, ce spectacle analyse avec humour et passion l’impact des choix poli­ tiques, sociaux et économiques, et pose la question du monde que nous souhaitons construire ensem­ ble. Avec le soutien du Centre Cul­ turel d'Ittre (CLI). Entrées : 12€ Table d'hôtes avancée à 19h Réservations Repas & Spectacle : 067/78 06 70 Vendredi 22 novembre à 21H L’Étable d’Hôtes Soirée CNCD 11.11.11. : Combat de pauvres par la Cie "Arts & tça"

14. 14 Petit Tram 486 novembre 2019 7. FABRIQUES D’EGLISE SAINT-LAU- RENT : BUDGET 2020 Françoise Peeterbroeck (EPI) , échevine des finances, annonce que les recettes et les dépenses pour 2020 s’établissent à 21.148 EUR et que la part de l’intervention commu- nale dans le budget se monte à 5.603,24 EUR, plus du double qu’en 2018. Vote : Pour – Unanimité 8. FABRIQUES D’EGLISE RÉFORMÉE DE L’ALLIANCE : BUDGET 2020 L’échevine des finances explique que les re- cettes et les dépenses pour 2020 s’établis- sent à 10.505 EUR et que la part de l’intervention intercommunale dans le bud- get se monte à 4.866 EUR, dont 15% à charge de la commune d’Ittre. Vote : Pour – Unanimité 9. MODIFICATION BUDGÉTAIRE 02/2019 : DÉCISION Françoise Peeterbroeck (EPI), l’échevine des finances expose aux conseillers la deuxième modification budgétaire pour l’année en cours et son impact sur les bud- gets ordinaire et extraordinaire tant en re- cettes qu’en dépenses. Au budget ordinaire, on pointe la hausse nette de recettes de 2.783.704 EUR (total : 15.172.000 EUR) provenant essentiellement de la résolution du contentieux avec NLMK (2.443.750), la hausse des dépenses de 2.861.748 EUR (total ; 14.645.399 EUR), es- sentiellement due au règlement du conten- tieux avec NLMK (2.443.750 EUR). Le boni de l’exercice (en intégrant les résultants de 2018) se monte à 526.668 EUR et le boni de l’exercice 2019 se monte à 120.000 EUR (soit +/- 1% des recettes). Au budget extraordinaire, on pointe une hausse en recettes et dépense de 1.213.258 EUR, marquée côté recette par de la TVA ré- cupérée de la Régie Communale Autonome au travers d’une cession en emphytéose (1.013.448 EUR) et côté dépenses (TVA pour la cession en emphytéose de 178.000 EUR). L’échevine souligne que 835.000 EUR, pro- venant de la TVA récupérée, seront mis en réserve. Luc Schoukens (PACTE) salue que les der- niers développements à l’usine NLMK signi- fient que la commune ne perd pas grand chose dans la restructuration : la taxe sur la Force Motrice concernant l’outil reste in- changée, le contentieux est enfin résorbé et la commune dispose de 800.000 EUR en trop en réserve constituée pour le conten- tieux. « Vous auriez pu profiter de cette mo- dification pour investir dans l’énergie renouvelable, dans des énergies propres. J’espère que cette marge et que le budget 2020 iront dans ce sens ». Le conseiller aborde ensuite des points particuliers : sur la régie communale autonome (gérant des biens immobiliers communaux mis en loca- tion), le conseiller parle de jeu d’écritures et de jeu à somme nulle, la commune gagnant en TVA ce qu’elle perdrait en subvention. Il conclut en espérant que le Collège va inves- tir pour générer de nouvelles recettes et pas se contenter d’augmenter les taxes. Hélène de Schoutheete (IC) , échevine des finances sous la précédente législature, re- joint le conseiller précédent sur le constat NLMK, même si elle regrette l’impact social des développements récents à NLMK. Son « gros regret » pour la modification budgé- taires, c’est « l’absence de mesures structu- relles visant à atteindre le coût vérité, l’absence de réalisations concrètes visant une diminution des dépenses et le fait qu’on soit toujours en train de décider sur le budget en fin d’année ». La conseillère se désole de voir que les avis, administratif (de Mme Spaute, Dir. Gén. Admin. Commu- nale) et politique (de Mme Françoise Pee- terbroeck (EPI) , ne reprennent qu’une explication de la modification budgétaire et ne contiennent pas de pistes d’actions. « Cette modification budgétaire est impor- tante, car elle solde le contentieux NLMK pour lequel nous avons provisionné 600.000 EUR/an depuis 2012. Mais il faut garder une réserve pour se prémunir contre le risque industriel. Quant à la TVA sur la RCA, il y a un gros point d’interrogation ». La conseillère regrette vivement l’absence de vision du Collège. (Discussion budgétaire point par point) Daniel Vankerkove (IC) s’inquiète d’une hausse des dépenses ordinaires pour le per- sonnel scolaire à Virginal. Christian Fayt (EPI) lui répond qu’il s’agit d’une majoration des frais de déplacements du directeur d’école. Le conseiller Vankerkove trouve ensuite qu’augmenter de 1500 EUR les frais de fêtes et de cérémonies, alors qu’on demande à la population des gros efforts en matière de taxation, est un « mauvais signal ». La direc- trice financière, Mme De Longueville ré- pond qu’il s’agit des noces d’or, des fêtes patriotiques, de cadeaux de fin de carrière, de fête du personnel. Ferdinand Jolly (IC) s’inquiète de la hausse de la cotisation de responsabilisation, passant de 47.000 EUR en 2018 à 55.000 EUR en 2019, ... Mme De Longueville répond que le niveau fédéral veut rattraper le retard des communes dans le financement des pensions de fonction- naires nommés. Hélène de Schoutheete (IC) souhaite confirmer que tout le conten- tieux de NLMK ait bien été payé. Mme De Longueville répond que tout est OK pour 2018, mais qu’il existe un petit risque pour avant cette date. Françoise Peeterbroeck (EPI) , échevine des finances, explique que, pour la taxe sur la force motrice, il faudra at- tendre l’enrôlement pour être certain, qu’à propos du précompte immobilier, la com- mune n’a aucune information, ainsi que pour le Plan Marshall. La conseillère Hélène de Schoutheete (IC) rappelle que le bureau d’étude IGRETEC ne s’est jamais trompé dans les chiffres. « Les efforts (de mise en réserve) ont été faits par toute la commune et les contribuables. Le jour où nous constatons l’absence de risque, il faudra discuter de ce que nous al- lons en faire. C’est un bas de laine non né- gligeable appartenant aux Ittrois ». Le bourgmestre rappelle qu’il y a 1.600.000 EUR en réserve, dont 400.000 EUR prove- nant de la MB1. « Ces 1,2 million EUR de bas de laine, nous aide à résoudre les pro- blèmes de trésorerie comme par exemple pour la construction (RCA), nous permet- tent d’avancer et, quand nous recevons un subside, nous récupérons l’avance. Cette ré- serve est réelle ». Pol Perniaux (PACTE) note deux passages interpellant dans la note de la directrice fi- nancière. « Peser chaque décision d’engage- ment de personnel et d’investissement ». ‘Je reprends mot pour mot « est-ce indispensa- ble ? y-a-t ’il une décision moins coûteuse ?»’. ‘La directrice parle également d’extrême prudence budgétaire, mais cela signifie-t-il que vous tournez le dos à investir dans le durable, qui peut rapporter.’ Le bourgmestre explique alors que parfois ne pas engager coûte plus cher. « En cas d’engagement, on étudie. Tous les centimes du budget sont regardés. Certains bons de commande ne sont pas signés. Nous avons vécu une année dans le brouillard. Nous nous réjouissons de la poursuite de l’outil de NLMK, de la décision d’investir 30 mil- lions EUR dans le site de Clabecq. Si cela re- prend, il y a un avenir là-bas. Il ne faut pas voir tout au noir, mais ne pas faire l’au- truche pour autant. Nous avons une provi- sion de 200.000 EUR, avec accord de NLMK sur la force motrice, et une réserve de 400.000 EUR. C’est un signal à la population que nous gardons les pieds sur terre ». Pol Perniaux (PACTE) s’inquiète de ce que la commune ne fait que thésauriser sans in- vestir. « Si on n’investit pas, on s’appauvrit », répond le bourgmestre Fayt , pointant au conseiller Perniaux le PST (Programme Stra- tégique Transversal Communal), ‘témoi- gnant d’un beaucoup de volonté d’investissement’. Concernant le budget extraordinaire, le conseiller Vankerkove (IC) trouve que la somme prévue pour la réparation de la che- minée de la cure, soit 4500 EUR, sous-es- time l’ampleur des travaux. « Il faudrait 8.000 EUR, selon un technicien consulté ; il faut tuber, réparer la cheminée ». L’échevin des travaux publics Jacques Wautier (EPI) répond qu’il s’agit d’une réparation légère sur un solin de cheminée et que la chau- dière fonctionne correctement. Vote – Budget Ordinaire Pour – 9 (EPI + MR) Abstention – 2 (PACTE) Contre – 4 (IC) Vote – Budget Extraordinaire Pour – 9 (EPI + MR) Abstention – 2 (PACTE) Contre – 4 (IC) Vote – Budget Global Pour – 9 (EPI + MR) Abstention – 2 (PACTE) Contre – 4 (IC) 10. CENTRE ADMINISTRATIF COMMU- NAL – EXTENSION (INBW) Le bourgmestre Christian Fayt (EPI) ex- plique qu’il s’agit de signer une convention avec l’Intercommunale du Brabant wallon (InBW) pour une assistance technique et de maîtrise d’ouvrage se montant à 20.000 EUR (HTVA). La conseillère Pascale Carton (IC) salue l’initiative et se demande ce qu’il en est du coût de l’ancien architecte, repris dans l’étude antérieure. Le bourgmestre Fayt (EPI) répond que l’ancien architecte

10. 10 Petit Tram 486 novembre 2019 LE DIMANCHE 8 DECEMBRE 2019 A 17 H EN L’EGLISE SAINT REMY (ITTRE) Société Royale fondée en 1908 à Châtelineau, l’Orchestre Sympho- nique Royal du Val de Sambre, classé en catégorie Excellence par la Fédération musicale du Hainaut, est considéré comme un des meil- leurs orchestres amateurs. Il est re- connu par les “Tournées Art et Vie” du Ministère de la Fédération Wal- lonie Bruxelles. Outre la mise au point d'œuvres purement orchestrales, l'orchestre accompagne régulièrement des so- listes confirmés. Il a également pré- senté l'opéra "Orphée" de Gluck et monté "L'Arlésienne" de Bizet, avec chœurs, troupe théâtrale et corps de ballet.Il assure fréquemment la partie orchestrale dans le réper- toire choral, et participe à diverses manifestations thématiques (mu- sique russe aux Nuits de Beloeil,..) ou à caractère pédagogique (stages Musique-Langues-Théâtre). En 1992 fut créé l'Orchestre Sym- phonique du "P'tit Val de Sambre", unique en son genre et dont le but est de préparer les soixante jeunes instrumentistes qui le composent à accéder au grand orchestre. JACQUES DE MESSEMACKER Chef d’Orchestre Elève de Madame Onderet, ce fou de musique a rejoint les seconds violons de l’orchestre à l’âge de 17 ans. Il fut élu Président en 1979, et le resta jusqu’en 2019. Jacques De Messemacker assure la direction musicale du « P’tit Val de Sambre » depuis sa création en 1992, et ses qualités humaines et sa patience l’ont fait adopter unani- mement par les jeunes musiciens. Il a apporté sa touche personnelle en faisant découvrir aux jeunes de nombreuses œuvres de Leroy An- derson, et en abordant le répertoire de la musique de film et la musique humoristique. La passion de la musique l'a amené à étudier le basson et à pratiquer d'autres instruments, aussi variés qu'insolites, à composer des œu- vres instrumentales et chorales, et à suivre avec succès le cycle de for- mation de chef d'orchestre (2 ans) organisé par la Fédération Musicale du Hainaut. Il est difficile de résumer les diffé- rentes facettes de cet ingénieur consacrant tous ses loisirs à la mu- sique si ce n’est en lui attribuant le seul nom qui lui convienne et dont il est très fier : « Amateur », au sens le plus noble du terme : qui aime ce qu’il fait ...... passionnément. MADY ACKE Soliste Dès son plus jeune âge, elle com- mence le violon à l’Académie de Farciennes, aux Conservatoire d’Au- velais et de Charleroi. Elle obtient la Médaille du Gouvernement à 15 ans. Après ses humanités, elle ob- tient les Premiers Prix de solfège, musique de chambre au Conserva- toire Royal de Bruxelles. Sous la conduite de M. Hervé, son profes- seur de toujours, elle obtient, en 1996, le Diplôme Supérieur de vio- lon avec Grande Distinction, l’an- née suivante, en tant qu’élève de M. Siwy, le Prix Supérieur de musique de chambre avec distinction. En 1995, elle se voit récompensée par le Prix Colonel de Bisshop, attribué aux jeunes talents et en 1996, elle est lauréate du concours Horlait- Dapsens. De 1993 à juin 2013, elle est professeur de violon, d’initiation musicale et de solfège à l’académie de musique de Farciennes et de- puis septembre 2013, elle est pro- fesseur de violon à l’académie de musique de Farciennes et de violon et formation musicale à l’académie de musique de Montigny-le-Tilleul. Mady Acke n’avait pas 10 ans lorsqu’elle est entrée à l’Orchestre Symphonique Royal du Val de Sam- bre. Elle en est devenue Konzert- meister onze ans plus tard, poste qu’elle assure avec brio depuis lors Appréciée de tous les musiciens tant pour son talent que ses quali- tés humaines, elle interprète régu- lièrement les plus belles pages du répertoire violonistique avec « son» orchestre. Citons, entre autres : Mendelssohn, Beethoven, Masse- net, Corelli, Fauré, Chausson et Vau- ghan Williams. Carine de Lichtervelde PROGRAMME 1ère partie Arlésienne 1° suite de Bizet Habanera de St Saens Petite suite de Debussy 2ème partie Peer Gynt (extraits) de Grieg Introduction et Rondo Capriccioso de St Saens (avec 2 « c ») Arlésienne - 2° suite de Bizet INFORMATIONS PRATIQUES Lieu : Eglise saint Remy grand’Place à 1460 Ittre Prévente : 12 euros - 8 euros (étudiants & seniors) A payer sur le compte de Musique class’Ittre : BE10 0017 4032 5904 Concert sur place : 15 euros 12 euros (étudiants & seniors) Info: SMS - 0475 448190 carinedelichtervelde@gmail.com www:musiqueclassittre.be Musique Class’Ittre propose Si la musique nous était contée Un concert de Noël par l’Orchestre Symphonique Royal du Val de Sambre C ulture BD autres et adultes Black et Mortimer : le dernier pha- raon Le commerce des armes « un busi- ness comme un autre ? » (GRIP) Enfants Tony Ross : «Je veux une petite sœur» Leroy & Maudet : «Les orteils n’ont pas de nom» B.J. Novak : «Le livre sans images» BD ENFANTS Le retour à la terre : 1 La vraie vie 2 Les projets 3 Le vaste monde 4 Le déluge 5 Les révolutions 6 Les métamorphoses (Ferri et Larcenet) Ados Les filles au chocolat : - Cathy Cassidy : «Cœur coco» «cœur mandarine» Romans Karen Viggers : «Le bruissement des feuilles» Nicholas Sparks : «Au rythme de ton souffle» Alex Michaelides «Dans son si- lence» Elena Ferrante : «Frantumaglia» Holly Ringlard : «Les fleurs sau- vages» Paul Ivoire : «Mamie cascade» Bernard Minier : «M le bord de l’abîme» Giacometti : «Ravenne La nuit du mal» Barbara Taylor Bradford : «L’amour pour seule loi» Françoise Bourdin : «Dans le si- lence de l’aube» Christine Desrousseaux : «Mer agitée» Michel Bussi : «J’ai dû rêver trop fort» Nouveaux livres à la bibliothèque de Virginal ENVIE DE JOUER AU BADMINTON? Venez nous rejoindre au Hall des Sports de Ittre pour 2 séances d'essai gratuites (plus de disponibilité le jeudi soir). Toutes les infos se trouvent sur notre site www.trivias.be/BCI ou contactez le secrétaire par email Marcelisf@gmail.com - 0471/124153 Club de badminton à Ittre «Il y est souvent question de l’enfance, vous le comprendrez vite en lisant ce recueil, et aussi d’amour, avec des poèmes qui se veulent des hymnes à l’amour. D’autres inspirations se glis- sent par-ci par-là... : la séparation, la mort, l’absence etc... avec parfois une touche d’humour... J’ai toujours aimé écrire, de la poésie, des nou- velles. Mon inspiration vient surtout de l’observation des hommes et des femmes, ainsi que du monde, et de sa dureté parfois. » Propos recueillis par Olivia Kropek « Le regard neuf », recueil de poèmes Ancien Bruxellois et journaliste radio à RCF Bruxelles, Henri-Richard Leidgens réside à Ittre depuis 15 ans maintenant. Cinq ans après son emménagement, il publie son recueil de poèmes qui se veulent des hymnes à l’amour. Le centre culturel souhaitait le remettre à l’honneur en vous proposant d’y apporter un «regard neuf». Comme chaque 3ème dimanche du mois le REPAIR CAFE aura lieu ce 17 novembre 2019. Soyez-y les bienvenus ! Vous connaissez les Repair Cafés ? Parlez en à vos amis ! Vous ne connaissez pas encore les Repair Cafés. Venez découvrir celui de Ittre ! Les Repair Cafés tentent de donner une nouvelle vie à vos objets défec- tueux tels que petits électroména- gers, informatiques, coutures, réparations et entretiens de vélos, petits problèmes électriques... Une équipe de bénévoles engagés vous accueillent pour les répara- tions mais aussi pour vous servir à un prix modiques tartes et bois- sons. Le principe est simple vous partici- per à un prix libre aux réparations. Un petit cochon est à votre dispo- sition à la sortie. L’argent récolté sert à l’achat de matériel pour le Repair Café qui n’a aucun but lucratif. Lieu de ce Repair Café-ci : An- cienne Salle communale rue Les Hauts de Ry Ternel à Haut- Haut de 14h à 17h Infos : Florence : 0478.62.40.99 Muriel : 0486.61.85.28 www.repaircafe.org REPAIR CAFE Novembre S port

20. 20 Petit Tram 486 novembre 2019 Menu Spécial du Mois Menu servi jusqu’au 8 décembre 2019 Menu Complet (1 entrée) à 48,00€ ou Menu Complet (2 entrées) à 62,00€ ou plats individuels Vins Maison Ou Eaux offerts pendant le repas : ou 50 % sur la carte des vins si toute la table prend le menu ********************************************* L’apéro au Choix La Flûte de Champagne (suppl. 3.50 € ) et sa Mise en Bouche Ou Pomme D’automne (vodka, pomme, cannelle) et sa Mise en Bouche Ou L’antigrippe ( téquila, orange, citron, gingembre) et sa Mise en Bouche **************** Salade Méli­Mélo de Lotte et Scampis, Mayonnaise au Curry Doux Ou Le Duo de Terrines de Gibier et sa Salade D’automne Ou Le Carpaccio de Cerf, Roquette et Copeaux de Parmesan Ou Le Gratin de Crevettes Grises aux Chicons Ou La Ballotine de Plie aux Petits Légumes, Sauce Crustacés **************** Tajine de Faisan aux Fruits Secs – Purée au Potiron Ou L’escalope de Volaille Montagnarde (jambon fumé et fromage raclette) – Pdt en Chemise Ou Filet Mignon de Biche, Sauce au Miel et aux Airelles Purée au Potiron ( suppl. 6 € ) Ou Filet de Dorade, Réduction de Vin Rouge et Balsamique Pommes Vapeur Ou Le Pavé de Bœuf, Sauce Tartufata à la Truffe Blanche Frites **************** L'assortiment de Fromages Ou Le Digestif au Choix Ou La Poire Belle­Hélène et Chocolat Chaud Ou L’ile Flottante et Crème Anglaise au Caramel Ou Le Sabayon à la Mandarine Napoléon et Glace Vanille **************** Le Café ou Thé **************** Restaurant Traiteur «Les Béliers» 99 rue de Namur – 1400 Nivelles Tél.067/21.92.05 – 21.43.58. / Fax 067/21.46.73 www.lesbeliers.be / e­mail : infos@lesbeliers.be Ouvert : mercredi midi, jeudi midi, vendredi midi et soir, samedi soir et dimanche midi (sauf banquets et jours fériés). 4 vos placards et dressings, 4 vos meubles de salle de bains, 4 vos portes et escaliers, 4 votre cuisine, 4 l'aménagement de votre magasin. Amaury JOACHIM 0475/30 76 69 woodcreation@woodcreation.be - www.woodcreation.be 17, rue des Primevères 1460 Ittre 0475/30 76 69 woodcreation@woodcreation.be ­ www.woodcreation.be 17, rue des Primevères 1460 Ittre AMAURY JOACHIM WoodCréation vous propose la réalisation sur mesure de : 02/367 94 40 Agence Ittre et Braîne­le­Château rue Latérale 1A 1440 Braine­le­Château Nivellement Empierrement Égouttage Station d'épuration Fondations bâtiment Transport matériaux Service containers Location Bobcat et minipelle MATÉRIAUX ET TERRASSEMENT CLAES - 067/64 80 96 - 067/64 65 22 0479/99 45 15 - VIRGINAL NATHALIE DUVEILLEZ Rue du Croiseau 45 - 1460 Ittre 0477/65 74 10 nathalie.duveillez@prowebox.com www.nathalieduveillez.be ● Accompagnements autour de la naissance (dans la respect et la bienveillance de tous) ● Massages bien-être dédiés à la femme et à l’enfant POSSIBILITÉ DE CHÈQUES - CADEAUX

15. Ets BONTET Philippe S.P.R.L. Châssis - Portes - Vérandas - Volets Pierre Carton 0494/52 48 28 - p.carton@bc-sprl.be Pierre Stryckman 0475/28 50 42 - p.stryckman@bc-sprl.be ELECTRICITÉ - CHAUFFAGE - SANITAIRE - RÉNOVATION - AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR & EXTÉRIEUR - PISCINES - JARDINS ESPACES VERTS - CONCEPTION RÉALISATION - ENTRETIEN P.V.C Deceuninck (possibilité bois et Alu) Electrification de volet (délais rapides) Primes à l’énergie et réduction d’impôts Rue Bruyère de Virginal, 76 1460 Ittre (Virginal) Votre artisan vous propose un large assortiment : PAINS, PETITES BOULANGERIES, VIENNOISERIES, TARTES, PÂTISSERIES, GLACES, BISCUITS SUCRÉS, ... (COCKTAILS, PAINS SURPRISE, BISCUITS SALÉS, ...) 067/64 77 35 info@labriochedor.be - www.labriochedor.be PATISSIER - BOULANGER - CHOCOLATIER - GLACIER Heures d’ouverture : du mercredi au samedi de 7h à 18h30 et dimanche de 7h à 17h Tél : 067/64 83 01 ­ Fax : 067/64 83 01 Gsm : 0475/571 399 15 Petit Tram 486 novembre 2019 Châssis / porte / volet  PVC /BOIS/ ALU Menuiserie Int /Ext Devis gratuit et compétitif TÉL FIXE : 067/21 59 52 GSM : 0499/61 11 28 OU 0473/86 51.93 www.pedicuremedicale­anais.be est très âgé et ne peut plus travailler, que le dossier a été transféré à l’InBW. Carole Spaute (Dir. Gén. Admin. Communale) ré- pond que tout lui a été payé. Le conseiller Ferdinand Jolly (IC) s’étonne que dans le contexte actuel où chaque sou facturé, investi est regardé à deux fois, un investissement de 726.000 EUR soit « rai- sonnable ». « Vous auriez pu choisir un amé- nagement plus sobre. Cela ne s’imposait pas non plus, car de plus en plus de dé- marches se font électroniquement. Nous espérons que l’appel à l’InBW permettra de réduire un investissement excessif par rap- port à la situation actuelle ». Christian Fayt (EPI) répond que le personnel a besoin d’espace, que les demandes sont de plus en plus importantes de la population, que de laisser les bâtiments à rien est scandaleux. « Il y a des gens qui travaillent ici dans des mauvaises conditions. Cela fait partie de l’accueil à la population, y compris les han- dicapés ». Le bourgmestre Christian Fayt (EPI) attire l’attention sur le fait que le bud- get initial de 880.000 EUR (TVAC) a été ra- mené à 600.000 (HTVA), plus la TVA de 21%, qui pourrait être de 6% ». Ferdinand Jolly (IC) rappelle qu’il ne s’op- pose pas au principe de réaménagement, mais qu’il souhaite un budget raisonnable. Le bourgmestre répond que cela dépend des remises de prix, qui varie d’une année à l’autre en fonction du carnet de com- mandes des prestataires. Le conseiller Daniel Vankerkove (IC) se fé- licite de l’association avec l’InBW. « Une bonne solution », qui a montré toute sa per- tinence dans l’aménagement précédent du hall des travaux. Il témoigne ensuite, tout comme Pol Perniaux (PACTE) de son res- pect profond pour le personnel. Le conseil- ler Pol Perniaux (PACTE) trouve qu’engager l’InBW est sans doute une bonne solution, mais pensait que la com- mune aurait mis cela en balance avec la participation d’architectes de l’entité. Vote Pour – 10 (EPI + MR + 1 IC - D. Vankerkove) Abstention – 5 (2 PACTE + 3 IC – F. Jolly, H. de Schoutheete, P. Carton) 11. CENTRE ADMINISTRATIF COMMU- NAL – MISSION ARCHITECTURE (INBW) Le bourgmestre Christian Fayt (EPI) ex- plique que c’est l’InBW qui sera chargée de la mission d’architecture dans le cadre du contrat précédent, qu’il s’agit d’une procé- dure négociée sans publicité et que le mon- tant prévu (87.725 EUR – TVAC) représente 12% du montant estimé des travaux. Vote Pour – 10 (EPI + MR + 1 IC - D. Vankerkove) Abstention – 5 (PACTE + 3 IC – F. Jolly, H. de Schoutheete, P. Carton) 12. FOUR BANAL – VIRGINAL Jacques Wauthier (EPI) , l’échevin des tra- vaux publics, explique que le projet de four a été validé par l’urbanisme et que le délai d’exécution a été prolongé. Il reste cepen- dant « sidéré par la lenteur administrative sur ce dossier » (note : montant du marché 100.000 EUR TVAC et 76.230 EUR en sub- sides). La dépense est inscrite au budget ex- traordinaire de 2019. Luc Schoukens (PACTE) se réjouit du projet dans un contexte d’activités folkloriques, patrimo- niales, de transition avec les gens s’intéres- sant de plus en plus à fabriquer le pain. « Nous voulons juste nous assurer que ce four sera vraiment banal et accessible à tous, aux citoyens organisés, aux associations ». L’échevin des travaux répond qu’il y aura un règlement et que le four sera accessible à toutes les associations. Vote Pour - Unanimité 13. C AISSE COMMUNALE – ETAT DES LIEUX La directrice financière De Longueville énumère les positions financières de la commune dans les différents comptes ban- caires qu’elle détient. Luc Schoukens (PACTE) s’attriste de voir que le compte Triodos a disparu et invite la commune à se reprendre dans le cadre d’épargne éthique. La directrice financière De Longueville explique que le gouvernement fédéral a saisi le compte fin juin et qu’elle a dû retirer tous les comptes. « Nous n’avons que 500.000 EUR caisse et attendons le paie- ment du précompte immobilier des Ittrois». Le conseiller Daniel Vankerkove (IC) ex- plique que 5 millions EUR de réserve sont partis au fédéral. La conseillère Hélène de Schoutheete (IC) rappelle que toutes les communes travaillent sans trésorerie. La di- rectrice financière explique effectivement qu’il faudra travailler différemment à l’ave- nir. Vote Pour - Unanimité 14. IMPÔT DES PERSONNES PHYSIQUES (IPP) – HAUSSE L’échevine des finances, Mme Françoise Peeterbroeck (EPI) , introduit le point en parlant « d’une commune gâtée pendant des années » grâce aux revenus générés par deux firmes présentes sur son sol (note : Pa- peteries de Virginal, NLMK). « Aujourd’hui, une firme a disparu (les Papeteries). Les re- cettes baissent et que pouvons-nous faire face au risque d’une baisse de revenus d’1 million EUR en cas de faillite de la deuxième». Côté dépenses, « on pourrait décider de fermer certains services, d’en garder d’autres », ajoute l’échevine. « Il faut jouer avec une hausse des contributions et une baisse des dépenses. Le Collège préco- nise une hausse de l’IPP de 6,5% à 7,9%, re- présentant plus de 500.000 EUR par an en recettes de 2020 à 2025. » Ferdinand Jolly (IC) parle alors de hausse énorme, représentant pour un ménage moyen entre 170 à 220 EUR/an. « Le groupe IC n’est pas d’accord avec cette hausse. Car elle ne correspond pas à un besoin, mais à une anticipation. La restructuration de NMLK n’a eu aucun impact sur la force mo- trice. Nous constatons le manque de pro- gressivité dans la mise en œuvre de la mesure et nous n’avons aucune garantie sur la baisse des dépenses, aujourd’hui, car le budget 2020 n’arrive qu’en décembre. Vous votez cette mesure maintenant, car vous es- pérez que l’électeur l’aura oubliée dans cinq ans. Or, il faudrait également penser à dé- penser différemment ». Hélène de Schoutheete (IC) explique qu’il y a deux à trois ans la commune a fait appel au Centre Régional d’Aide aux Communes (CRAC). « Le CRAC nous a donné des indica- tions pour garder le budget de l’exercice propre en équilibre. ... Il faut que nous al- lions vers un calcul des frais de fonctionne- ment le plus proche de la dépense, et ne pas se baser sur un 70% théorique à ce stade-ci. Il faut des modifications budgé- taires plus fréquentes et tendre vers le coût net des services remis à la population. Dans le budget 2020, la justice contributive ne portera que sur le travail et ses revenus, pas sur les bénéficiaires des services ». La conseillère rappelle que 40% des élèves des écoles communales ne sont pas des Ittrois et que leurs parents ne paient aucun impôt ici. Elle pointe également la hausse des frais de représentations du Collège, en contra- diction avec la volonté de réduire les dé- penses. « Engager la bonne personne à la bonne place » est un simple principe de bonne gestion. Il faut sans doute aller plus loin et regarder à ne pas remplacer les per- sonnes quittant le travail, à utiliser de la sous-traitance, en passer par des vraies me- sures d’assainissement des finances. Il ne faut pas atteindre l’équilibre tout de suite, mais nous devons nous concentrer sur cela. En prenant ces mesures, on pourrait attein- dre des économies de 230.000 EUR/an, au- tant d’argent en moins qu’il faut prendre dans la poche des gens ». En conclusion, « c’est très cher, sans progressivité et sans in- dication de traduction de la volonté de ré- duire les dépenses dans le budget. .. Il semble plus facile pour le Collège d’aller chercher de l’argent dans la poche des ci- toyens que travailler en profondeur sur les dépenses de la commune et de commencer par réduire ses propres dépenses en guise d’exemple. » Pol Perniaux (PACTE) parle de sujet, « très, très sensible ». Il se demande si la hausse de l’IPP est très juste socialement. « La taxe, ce n’est pas seulement pour enquiquiner les gens. Avons-nous besoin de l’augmenter, la réponse n’est pas si simple. Devons-nous augmenter l’IPP ou le précompte immobi- lier, la réponse n’est pas aussi facile. Nous souhaitons que la taxation soit la plus juste socialement parlant, mais on augmente l’IPP et pas le précompte ... Luc Schoukens (PACTE) se demande s’il est nécessaire d’augmenter les taxes et ce que le Collège compte faire avec cet argent. « Allez-vous utiliser cela pour favoriser la transition éner- gétique, cela ne transparaît pas dans le pro- jet ! Allez-vous vers la justice sociale ? Ce n’est pas le cas en choisissant l’IPP plutôt que le précompte. Vous auriez pu faire évo- luer des deux côtés, car cela toucherait tous les revenus. Le bourgmestre Christian Fayt (EPI) ré- pond au conseiller Pol Perniaux (PACTE) que la majorité a eu la même réflexion que lui. « C’est facile de dire que l’électeur aura oublié dans cinq ans. Mais la majorité n’a pas demandé à IDEM Papers de tomber deux fois en faillite. Nous n’avons pas de- mandé à NLMK de connaître des pro- blèmes. On parle aujourd’hui de 504.000 EUR en revenus supplémentaires avec une taxe additionnelle sous les 8% de l’IPP. Si nous n’avons pas taxé le précompte immo- bilier, c’est parce qu’elle toucherait directe- ment NLMK, ce serait leur porter un coup de poignard. Or, nous voulons conserver NLMK pour garder nos services ». Le bourgmestre parle alors de crèches. « Pendant des années, j’ai entendu qu’il ne fallait pas faire des crèches. Aujourd’hui, il n’y a que deux maisons communales d’ac- cueil de l’enfance (MCAE) dans le Brabant wallon, dont une à Ittre. ... Nous devons être optimistes en politique. Les frais de la zone de secours seront repris par la pro- vince. Nous étions très bas cette année et nous avons reçu une hausse du Fonds des communes de 100.000 EUR. L’année pro- chaine (2020) sera très difficile, car les reve- nus issus de l’augmentation de l’IPP n’arriveront qu’en 2021. Pour le reste, les 300.000 EUR de baisse en taxe de force mo- trice promis à trois ans à NLMK ne seront cédés qu’à certaines conditions et iront dans la poche des travailleurs, pas dans celle des actionnaires. ». « C’est vrai que pendant 50 ans, nous étions un vrai paradis fiscal. Nous étions à la 24è place du classement des communes les moins taxées. Avec la hausse, nous passons à la 42è place. Il faut relativiser les choses Il y a des services aux gens et personne n’est heureux d’une hausse des taxes. Il faut juste trouver le juste équilibre entre tout le monde », conclut le bourgmestre Christian Fayt (EPI). Vote Pour – 9 (EPI + MR) Contre – 6 (IC + PACTE) 15. PRÉCOMPTE IMMOBILIER – TAXA- TION INCHANGÉE À 2.500 CENTIMES ADDI- TIONNELS POUR LES EXERCICES DE 2020 À 2025. Vote Pour – 9 (EPI + MR) Contre – 5 (2 PACTE + 3 IC) Abstention – 1 IC (Hélène de Schoutheete)

9. A la tête de son trio, Pascal Mohy trouve avec aisance l’équilibre entre tradition et modernisme. Les stan­ dards se mêlent avec évidence aux compositions personnelles. Tantôt mélancolique, tantôt joyeux, tantôt retenu, tantôt explosif, Pascal es­ quisse les humeurs, dessine les idées, colorie les sentiments. Pascal Mohy : piano, compositions / Sam Gerstmans : contrebasse / Lieven Venken : batterie Entrées : Prévente par virement (infos sur le site) / étudiant : 12€ Sur place : 15€ ITTRE CULTURES 9 Petit Tram 486 novembre 2019 Du 23 novembre au 19 janvier 2020 Musée Marthe Donas Cécile Miguel, une vie oubliée (Exposition) Cécile Miguel (1921­2001), peintre, collagiste et poète belge originaire du Hainaut, a vécu en Provence après 1945 avec son mari, l’écrivain André Miguel. Elle expose à Lucerne en 1949 en compagnie de Miro et Picasso, à Vallauris en 1951, au sein d’un groupe de peintres amis de Picasso. Dans les années 50, elle présente son travail dans des galeries françaises et belges puis en France. De retour en Belgique en 1964, elle délaisse volontairement le circuit commercial mais elle n’a de cesse de peindre, réaliser de nombreux collages ou écrire plusieurs recueils de poèmes. L’exposition présentée au Musée Marthe Donas se com­ pose d’une quarantaine de pièces (peintures, collages, assemblages, dessins) qui offrent un parcours à travers l’œuvre d’une artiste injuste­ ment oubliée. Entrées : 5€ L’adaptation de George Lini puise dans le texte de Dimitri Verhulst pour composer une mosaïque d’his­ toires, de visages, qui emmène le spectateur dans les tréfonds de la réalité de la ville­capitale et d’une logique institutionnelle parfois dénuée de toute logique. Le monologue aux allures de con­ férence captive de bout en bout, sans temps mort, sans longueur. La morale de l’histoire pourrait sortir de cette phrase prononcée par une fille évoquée dans la pièce: "il faut s’oublier pour révéler sa vraie beauté". Eric Destaercke : comédien Luc Jouniaux : régie Entrées : 15€ Manu Hermia présentera une série de morceaux en solo, un voyage entre jazz et musique du monde, avec les sonorités du bansouri, du sax soprano et de la clarinette. Sigrid Vandenbogaerde jouera en­ suite des suites pour violoncelle que Manuel a écrites pour elle, inspirées tant par la musique classique que la musique indienne. Les deux solistes se rejoindront pour quelques com­ positions en duo, vous emmenant à travers un paysage d’émotions, tou­ jours à la croisée des styles. Entrées : 15€ Samedi 23 novembre à 20H30 La Chapelle de Verre L’entrée du Christ à Bruxelles Eric De Staercke Dimanche 24 novembre à 16H La Chapelle de Verre Manu Hermia et Sigrid Vandenbogaerde Dimanche 24 novembre à 17H Heptone Pascal Mohy Trio (Jazz) En Allemagne, aujourd’hui. Rainer Wenger, professeur de lycée réputé pour ses méthodes atypiques, se voit confier l'animation d'un atelier pédagogique sur le thème de l'au­ tocratie. Face au scepticisme de ses élèves quant au retour d'un régime totalitaire en Allemagne, il décide d'organiser un jeu de rôle grandeur nature et soumet la classe à de strictes règles de discipline, dont les conséquences vont s’avérer tra­ giques. Drame, thriller de Dennis Gansel (Allemagne) – 108 min – VO ST FR Entrées : 5€ Pour les moins de 25 ans et les plus de 65 ans : 3 € ­ Article 27 : 1,25€ Soupe : 5€ (sur réservation, servie à partir de 19h) Mardi 26 novembre à 20H Centre Culturel d’Ittre ­ Théâtre de la Valette Ciné Soupe : Die Welle (La Vague) Eric Assous et Jean­Luc Moreau posent une nouvelle fois un regard sur le couple. Un coup de projecteur finement tricoté sur des protago­ nistes naviguant entre raison et mensonge. Un équilibre pas si sim­ ple à maintenir... Les jeudis, vendredis et samedis à 20H30 Dimanches à 18H00 sauf le 29 décembre à 16H00 Entrées : Adulte : 22€/15€ (ittrois) Senior : 20€ Etudiant : 12€ Du 28 novembre au 31 décembre Théâtre de La Valette Les conjoints Comédie de mœurs d’Eric Assous Jazzy Strings est né d'une passion pour le jazz manouche et des 2 géants que sont Django Reinhardt et Stéphane Grappelli. Ils ont joué dans les plus grands festivals d'Europe (Juan­Les­ Pins, Nice, Marciac,...) avec des invités tels que Angelo Debarre, Bireli La­ grène, Didier Lockwood,... Le réper­ toire voyage entre les compositions de Django et celles des musiciens manouches modernes. Alexandre Cavaliere : violon / Mario Cavaliere : guitare / René De Smaele : trompette, bugle, chant / Fred Guedon : guitare rythmique / Jean­Louis Rassinfosse : contrebasse Entrées : Préventes par virement (infos sur le site) / étudiant : 12€ Sur place : 15€ Dimanche 1er décembre à 17H Heptone Jazzy Strings (Jazz manouche) CENTRE CULTUREL D’ITTRE (COORDINATION) 36, RUE DE LA MONTAGNE 1460 Ittre 067/64 73 23 info@ittreculture.be www.ittreculture.be CAFÉ TRUC Haut-Ittre, Ittre, Virginal 0477/066 997 cafetruc.ittre@gmail.com FB : cafetrucittre CHAPELLE DE VERRE 100, rue A Brancart 1460 Fauquez 067/64 88 93 info@chapelledeverre.be www.chapelledeverre.be HEPTONE 7, rue Haute 1460 Ittre 0488/476 905 asbl.heptone@gmail.com www.heptone.com L’ETABLE D’HÔTES 4B, rue de Tubize 1460 Virginal 067/78 06 70 letable@letabledhotes.be www.letabledhotes.be MAISON DU CONTE Grand Place 1 1370 Jodoigne 010/81 41 47 reservations@conteetlitterature.be www.conteetlitterautre.be MUSÉE MARTHE DONAS 36, rue de la Montagne 1460 Ittre 0471/216 388 info@museemarthedonas.be www.museemarthedonas.be MUSIQUE CLASS’ITTRE Carine de Lichtervelde 0475/448 190 carinedelichtervelde@gmail.com FB : musique class’Ittre www:musiqueclassittre.be THÉÂTRE DE LA VALETTE 13, rue Basse 1460 Ittre 067/64 81 11 info@theatredelavalette.be www.lavalette.be ZIK ZAK 28, rue de Tubize 1460 Ittre 0476/530 056 annick@zik-zak.be www.zik-zak.be COORDONNÉES C i n É Soupe Chères Ittroises, Chers Ittrois, Vous serez enfin privilégiés au Théâtre de La Valette. Vous bénéficiez désormais d’un tarif préférentiel sur tous les spectacles de La Valette! Et cela commence dès maintenant avec « Les Conjoints » de Eric Assous, mis en scène par le Ittrois Fabrice Gardin. LA comédie irrésistible de drôlerie et d’intelligence que nous vous proposons pour les Fêtes et qui commence le jeudi 28 novembre jusqu’au 31 décembre inclus. Vous habitez Ittre, il vous ne vous en coûtera que 15 euros par personne, au lieu de 22 euros! Une offre à laquelle vous ne pouvez résister! 15 euros ! Prix unique et uniquement pour vous! La Valette: Votre théâtre!!! Réservation obligatoire au 067/648 111 ou via le site www.theatrelavalette.be ou par mail info@theatrelavalette.be OFFRE SPÉCIALE POUR LES ITTROIS

12. Vendredi 15 Novembre 2019 - 21:00 SOIRÉE CONTE : EURYDICE, OMBRE D'UN AMOUR par la Cie "Les fantômes bipolaires" L'Etable d'Hôtes Org: Maison du Conte et de la Littérature - l'Etable d'Hôtes Infos : 067/78.06.70 letable@letabledhotes.be www.letabledhotes.be Samedi 16 Novembre 2019 Dépôt 11:00 à 13:00 DONNERIE 14 :00 ÀB 15:30 Don'Ittre (Donnerie) Salle polyvalente de Virginal Org: Administration communale Infos : Fabienne Mollaert - 0474/23.12.64 f.mollaert@ittre.be Samedi 16 Novembre 2019 - 20:30 MANU LANVIN & THE DEVIL BLUES » Zik-Zak Org: Zik-Zak Infos : 0476/53.00.56 annick@zik-zak.be www.zik-zak.be Dimanche 17 Novembre 2019 - 08:00 PETIT DÉJEUNER OXFAM L'Etable d'Hôtes et La salle communale de Haut-Ittre Org: OXFAM Infos : 067/64.73.23 Dimanche 17 Novembre 2019 - 09:00 BOURSE AUX JOUETS ET LIVRES Salle du Lion d'Argent Org: AP de l'école libre de Ittre Infos : apecolelibreittre@gmail.com Dimanche 17 Novembre 2019 - 14:00 REPAIR CAFÉ Salle Communale de Haut-Ittre Org: Repair Café Infos : 0478/62.40.99 www.repairecafe.org Dimanche 17 Novembre 2019 - 17:00 UNE CONFÉRENCE DE JEAN-MARC ONKELINX "LA MUSIQUE DU COEUR Salle Planchette d'Ittre Org: Musique Class'Ittre Infos : 0475/44.81.90 carinedelichtervelde@gmail.com www.musiqueclassittre.be Dimanche 17 Novembre 2019 - 17:00 HARVEST GROUP (JAZZ) Heptone Org: Heptone Infos : 0488/47.69.05 asbl.heptone@gmail.com www.heptone.com Mercredi 20 Novembre 2019 - 16:00 TOUR DU MONDE EN HISTOIRE & CAFÉ LITTÉRAIRE ASBL Soie Là Org: Café Truc Infos : 0477/06.69.97 cafetruc.ittre@gmail.com Vendredi 22 Novembre 2019 - 19:00 TABLE DE SOUTIEN Equinoa Org: Equinoa Infos : 0498/62.97.98 equinoaasbl@hotmail.com Vendredi 22 Novembre 2019 - 20:30 ROCK NATION TRIBUTE NIGHT # 17 Zik-Zak Org: Zik-Zak Infos : 0476/53.00.56 annick@zik-zak.be www.zik-zak.be Vendredi 22 Novembre 2019 - 21:00 SOIRÉE CNCD 11.11.11 : COMBAT DE PAUVRES par la Cie "Arts & Tça" L'Etable d'Hôtes Org: L'Etable d'Hôtes Infos : 067/78.06.70 letable@letabledhotes.be www.letabledhotes.be Samedi 23 Novembre 2019 - 09:00 DESTRIBUTION D'ARBRES ET ARBUSTES Parking du Centre de Virginal Org: PCDN - Echevinat de la ruralité et du Plan communal de développement de la nature Infos : www.ittre.be Samedi 23 Novembre 2019 - 10:00 PETITS FRUITS... GR ANDS EFFETS DISTRIBUTION Chez Cherif et Anne-Marie Hamdis Org: Les Ecolos d'Ittre Du Samedi 23 Novembre 2019 au Di- manche 19 Janvier 2020 - 17:00 CÉCILE MIGUEL, UNE VIE OUBLIÉE (EXPOSITION) Espace Bauthier Org: Musée Marthe Donas Infos : 0471/21.63.88 info@museemarthedonas.be www.museemarthedonas.be Samedi 23 Novembre 2019 - 20:30 L'ENTRÉE DU CHRIST À BRUXELLES ERIC DESTAERCKE La Chapelle de Verre Org: La Chapelle de Verre Infos : 0486/53.63.62 info@chapelledeverre.be www.chapelledeverre.be Samedi 23 Novembre 2019 - 20:00 CONCERT DE CORNEMUSES Eglise Saint Rémy d'Ittre Org: Syndicat d'initiative d'Ittre Infos : 067/64.87.24 siti.ittre@skynet.be Dimanche 24 Novembre 2019 - 10:00 ATELIER PARENTS ENFANTS Equinoa Org: Equinoa Infos : 0498/62.97.98 equinoaasbl@hotmail.com www.equinoaasbl.com Dimanche 24 Novembre 2019 - 16:00 MANU HERMIA ET SIGRID VANDENBOGAERDE La Chapelle de Verre Org: La Chapelle de Verre Infos : 0486/53.63.62 info@chapelledeverre.be www.chapelledeverre.be Dimanche 24 Novembre 2019 - 17:00 PASCAL MOHY TRIO (JAZZ) Heptone Org: Heptone Infos : 0488/47.69.05 asbl.heptone@gmail.com www.heptone.com Mardi 26 Novembre 2019 - 20:00 CINÉ SOUPE : DIE WELLE Théâtre de la Valette Org: Centre Culturel d'Ittre - Théâtre de la Valette Infos : 067/64.73.23 info@ittreculture.be www.ittreculture.be Du Jeudi 28 Novembre 2019 Jusqu’au Mardi 31 Décembre 2019 - 20:00 LES CONJOINTS (COMÉDIES DE MOEURS D'ERIC ASSOUS) Théâtre de la Valette Org: Théâtre de la Valette Infos : 067/64.81.11 info@theatredelavalette.be www.lavalette.be Dimanche 01 Décembre 2019 - 12:00 TROC DE JOUET EN PRÉSENCE DE ST NI- COLAS Dépôt 10h Equinoa Org: Equinoa Infos : 0498/62.97.98 equinoaasbl@hotmail.com www.equinoaasbl.com Dimanche 01 Décembre 2019 - 17:00 JAZZY STRINGS (JAZZ MANOUCHE) Heptone Org: Heptone Infos : 0488/47.69.05 asbl.heptone@gmail.com www.heptone.com Du Vendredi 06 Décembre 2019 jusqu’au Dimanche 08 Décembre 2019 - 18:00 FÉÉRITTRE : FÉÉRIES DE NOËL ET SPEC- TACLES Place de Ittre Org: Comartagrind Vendredi 06 Décembre 2019 - 20:30 TUUR FLORIZOONE ET ETIENNE PLU- MIER La Chapelle de Verre Org: La Chapelle de Verre Infos : 067/64.81.11 info@chapelledeverre.be www.chapelledeverre.be Vendredi 06 Décembre 2019 - 21:00 CONCERT DE LOU BOLAND : "JE VOUS KIFFE" L'Etable d'Hôtes Org: L'Etable d'Hôtes Infos : 067/78.06.70 letable@letabledhotes.be www.letabledhotes.be Du Samedi 07 Décembre 2019 et Di- manche 08 Décembre 2019 - 14:00 PETIT MARCHÉ DE NOËL Chez Véronique Golard Org: Atelier Céramique Dimanche 08 Décembre 2019 - 17:00 JACQUES STOTZEM: ACOUSTIC GUITAR MUSIC (ÉLECTRIQUE) Heptone Org: Heptone Infos : 0488/47.69.05 asbl.heptone@gmail.com www.heptone.com Dimanche 08 Décembre 2019 - 17:00 CONCERT DE NOËL : SI LA MUSIQUE NOUS ÉTAIT CONTÉE PAR L'ORCHESTRE SYMPHONIQUE ROYAL DU VAL DE SAM- BRE Eglise Saint Rémy d'Ittre Org: Musique Class'Ittre Infos : 0475/44.81.90 carinedelichtervelde@gmail.com 12 Petit Tram 486 novembre 2019 C alendrier LONGO ART Jusqu’au 24/11/2019 19:30 expositions Lieu : Moulin d’Arenberg, Rebecq LA VIE À BRAINE-LE-CHAÂTEAU ET WAUTHIER-BRAINE DURANT LES DEUX GUERRES MONDIALES Jusqu’au 01/12/2019 expositions - Faire vivre ou revivre cette époque historique Lieu : Maison du Bailli, Braine-le-Château MAISON RENARD 15/11/2019 20:00 spectacles - De Alexandre Dewez Lieu : Centre culturel de Tubize, Théâtre du Gymnase EXPLORATION DU MONDE - ISLANDE, AU GRÉ DES VENTS 18/11/2019 20:00 film documentaire Lieu : Centre culturel de Tubize, Théâtre du Gymnase LE MINISTRE DES POUBELLES 20/11/2019 19:30 film documentaire Lieu : Centre culturel de Tubize, Théâtre du Gymnase VIVRE AUTREMENT ROAD TO ALASKA 22/11/2019 19:30 film documentaire - De Delphine Casimir et Quentin Carbonnelle. Lieu : MJ Antistatic, Tubize LA MONTÉE DES EAUX 12/11 > 23/11/2019 expositions & - De Fabienne Cresens Lieu : Centre culturel de Tubize, Théâtre du Gymnase IL EN A OU IL N'EN A PAS ? 15, 16 et 17/11/2019 20:00 théâtre - Adaptation par M. Deleu d'une pièce de F. Mosset et E. Lempereur Lieu : Salle communale de Quenast RESTAURATION DU PILORI 22/11/2019 19:30 conférences Lieu : Maison du Bailli, Braine-le-Château SALON : EN MODE ZÉRO DÉCHET ! 23/11/2019 10:00 Rencontres conférences - Dans le cadre de Tubize Bouge vers le Zéro Déchet. Lieu : Centre culturel de Tubize, Théâtre du Gymnase LE NOIR TE VA SI BIEN 29/11/2019 20:00 spectacles - De Jean de Marsan, d’après Saul O’Hara Lieu : Centre culturel de Tubize, Théâtre du Gymnase HUGUES HAMELYNCK EN SPECTACLE 29/11/2019 20:30 spectacles - Il les a tous connus, il connait tous leurs petits travers. De Trenet à Dalida, de Maitre Gims à Polnareff, leur carrière c'est sa vie ! Lieu : Espace Beau Bois, Braine-le-Château Coordonnées : Centre Culturel de Tubize : http://www.tubize-culture.be Centre culturel de Rebecq : www.rebecqculture.be Association Braine Culture (Braine le Château) www.association-braine-culture.be Agenda régional

2. 2 Petit Tram 486 novembre 2019 Date de parution le 15/11/2019 Mensuel du Centre de Loisirs et d’Information ­ A.S.B.L. 36, rue de la Montagne à 1460 Ittre Tél : 067/64 73 23 e­mail : info@ittreculture.be Editeur responsable : Nathalie Lourtie Bureau de dépôt : 1400 Nivelles Les articles munis du sigle CLI sont écrits par l’équipe du Centre Culturel d’Ittre Vos articles doivent être rentrés pour le 25 du mois qui précède la parution au plus tard de préférence par email (info@ittreculture.be) ou par courrier Prochaine parution : 05/12/2019 LE PETIT TRAM Mensuel édité par le Centre de Loisirs et d’Information asbl, reconnu comme Centre Culturel d’Ittre, Rue de la Montange 36 à 1460 Ittre 067/64 73 23. Distribué toutes­boîtes dans l’entité d’Ittre. Abonnement : 20 euros/an à verser au compte BE50 001 26 28 545 18. Le Petit Tram, journal communautaire veut être un journal d’expression qui donne la parole à la vie associative et à l’ensemble des habitants de l’entité d’Ittre. Les articles sont publiés gratuitement. L’équipe d’animation du C.L.I. apporte des dossiers d’informations et réalise des reportages sur des événements socio­culturels, éco­ nomiques et politiques qui ont une implication locale. C’est l’équipe d’animation aussi qui veille à respecter les règles de fonctionnement établies par l’assemblée géné­ rale du C.L.I. et à respecter l’esprit pluraliste du journal. Le Comité de relecture gère la page expression, il est com­ posé de Marc Dubois, Nathalie Lourtie, Doris Bertau, Jean­ Marc Ternissien, Sophie Peeterbroeck Conseil d’Administration du Centre Culturel d’Ittre : Représentants de la Commune d’Ittre : Carine de Lichtervelde, Christian Fayt, Marc Vienne, Paul Pierson, Andréa Belsky, Marie­Amandine Della Faille, Hedwige Tavernier et Sophie Peeterbroeck Représentant de la Province : Anne­Sylvie Van Varembergh Représentants de la vie associative et les habitants de l’entité d’Ittre : Claire Lemaître, Michèle Counson, Gus Goossens, Doris Bertau, Cherif Hamdis, Marc Dubois et Jean­Marc Ternissien, Didier Verboomen, Thibault Zaleski. Ont collaboré à ce journal : Secrétariat : Dominique Ost, Marie Vanderlinden, Graphisme : Pascale Goffaux. Coordination : Nathalie Lourtie Rédaction : Olivia Kropek, Nathalie Lourtie, Karim Sarton. Merci à toutes les associations et personnes qui nous ont transmis leurs articles. Photos : Centre Culturel d’Ittre Impression : Rossel Printing Nivelles. Merci à notre correctrice du mois : Claire Lemaître. PETIT TRAM WWW.ITTRECULTURE.BE OUVERTURE LE VENDREDI 6 DÉCEMBRE 17h00  : ouverture du marché de Noël 19h00 : inauguration officielle par le président de Comartagrind, Ju- lien Etienne, et le Bourgmestre d’It- tre, Christian Fayt 19h05 : arrivée du Grand Saint Ni- colas (on est quand même le 6 dé- cembre !) dans une ambiance festive de sons et lumières L’accès au marché est gratuit Vendredi 6 de 17 à 23h Samedi 7 de 15 à 23h Dimanche 8 de 11 à 20 h Des animations pour petits et grands et 24 chalets tenus par les membres de Comartagrind pour les produits de bouche et des ar- tisans locaux pour les cadeaux de Noël parmi lesquels : ✔ Le chalet du Père Noël Il accueillera enfants et parents dans un décor magique le samedi de 15h à 17h30 et le dimanche de 11 à 13h et de 13h30 à 17h30 ✔ Du cœur pour tous Le chalet du Télévie. Le chalet du partage avec ses produits cadeaux ou à savourer ✔ Chaleur et réconfort 2 chalets où il fera bon se réchauf- fer avec un excellent vin chaud, un chocolat chaud artisanal et du cidre chaud bio ✔ Nectars et saveurs 2 chalets destinés aux fins gour- mets. On y dégustera mets de fêtes et divins nectars ✔ L’étouffe Chrétien Le chalet qui vous offrira de la tar- tiflette jusqu’à n’en plus pouvoir ✔ Pommes des champs en fête En direct de nos champs ittrois, pommes de terre et oignons mettent à l’honneur les frites et la soupe ✔ L’élixir du Père Noël Le chalet dévolu aux bières spé- ciales et ferrées sous vos yeux. ✔ La Crastofé Notre confrérie ittroise y proposera sa célèbre tarte au Crastofé accom- pagnée de la Crastofette ✔ La montagne des lutins Un parcours réservé aux fanatiques de la grimpe, qu’ils soient petits ou plus grands ✔ Le chalet d’hiver gonflable Parce que les petits à partir de trois ans ont aussi le droit de se défouler ✔ Le chalet Arnaud Champagne Les célèbres chocolats ittrois pour la dégustation ou les cadeaux sa- voureux ✔ Le chalet Mel’anges de fleurs Pour les plantes, fleurs, bougies et autres produits et cadeaux de fêtes ✔ Le chalet Bee ô village Pour les amateurs de produits et de cadeaux bio. On y découvrira aussi un artisan du thé ✔ Le chalet Estelle et Gaston Moutarde Pour les amateurs de cadeaux vin- tage ✔ Le chalet Artone design  Et ses œuvres de papier originales Et bien d’autres encore ... Une marche aux flambeaux or- chestrée par le Syndicat d’initia- tives (SITI) Celle-ci commentée en français et en wallon à travers le village. Ren- dez-vous devant le Syndicat d’ini- tiatives. Départ le samedi 7 décembre à 18h. Flambeaux disponibles à pe- tits prix. Durée : entre 1 h et 1 h30. La ballade se terminera devant la forge. Féér’Ittre, cinquième ! Une grande fête pour petits et grands les 6, 7 et 8 décembre sur la Grand Place d’Ittre! Depuis quelques années, des ci- toyens belges se mobilisent pour accueillir quotidiennement ceux que l’Europe rejettent quotidien- nement hors de ses frontières quotidiennement. Ils se sont ap- pelés les «VNous», un néolo- gisme devenu la marque de fabrique de ces citoyens. Pendant un an, Pierre Schonbrodt, réalisateur, s’est invité au domicile de ces résistants à une politique ferme et inhumaine. De ces ren- contres, il a produit un film. Résolu- ment humain, multiple, complet, informatif sans pédagogie inutile et lourde, lucide, politique, ce do- cumentaire est simplement mais terriblement émouvant et engagé. Projection le 14/12 à 19h30 à l’espace Bauthier (salle du 2e étage), rue de la Montagne 36, 1460 Ittre. Entrée gratuite.  En présence du réalisateur Pierre Schonbrodt, de Mehdi Kassou et/ou d’Adriana Costa Santos de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés, de Patrick Monjoie Di- recteur du CRIBW, ainsi que de quelques vnous. Réservations souhaitées auprès de Sylvie De Joncker par mail de- jonckersylvie@yahoo.fr ou par tel au 0476/54.21.98 Si d’ici là vous souhaitez plus d’informations sur la plate- forme citoyenne des réfugiés : www.bxlrefugees.be ou si vous avez des questions sur l’hébergement : hebergement@bxlrefugees.be Sylvie De Joncker/Heymans • Immigrer , c’est venir dans un pays pour s’y établir et émigrer, c’est quitter son pays pour aller s’établir ailleurs. Selon le point de vue où l’on se place, un même dé- placement de population (migra- tion) sera donc qualifié d’immigration ou d’émigration! • Un réfugié , c’est une personne qui a fui son pays en quête de pro- tection. Après la deuxième guerre mondiale, le statut de réfugié a été défini dans une Convention in- ternationale : la Convention de Ge- nève de 1951. Celle-ci précise qu’un réfugié est une personne qui se trouve hors de son pays, ‘’crai- gnant avec raison d’être persécu- tée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son apparte- nance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques, et qui ne peut ou, du fait de cette crainte, ne veut se réclamer de la protection de ce pays’’. En Bel- gique, la loi prévoit aussi un statut de protection subsidiaire pour les personnes fuyant les conflits ou la violence généralisée. • Un demandeur d’asile , c’est une personne qui a fui son pays en quête de protection et qui de- mande cette protection à un autre pays, comme la Belgique. Pendant la procédure d’asile , son récit sera examiné afin de déterminer si elle répond aux critères contenus dans la Convention de Genève de 1951. Si c’est le cas, cette personne ob- tiendra le statut de réfugié et rece- vra un titre de séjour. • On appelle couramment sans- papiers les personnes qui séjour- nent en Belgique sans titre de séjour valable. Il peut s’agir, par exemple, de demandeurs d’asile déboutés ou de personnes dont le titre de séjour (visa touristique, étudiant...) a expiré. La loi prévoit que les personnes sans-papiers peuvent demander la régularisa- tion de leur séjour en Belgique pour des raisons humanitaires ou médicales. SOIRÉE CINÉMA DÉBAT V ie associative Quelques explications pour mieux comprendre Nous vous proposons quelques définitions issues du cahier pédagogique « Les émigrants belges d’hier, un miroir pour aujourd’hui... » réalisé en 2014 par le CIRÉ, avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, reprenant les « mots-clés » abordés. Frédéric Moreau de Bellaing C «Qui sont ces hôtes qui accueillent les migrants chez eux et qui sont ces migrants ?»

17. NOUVEAU JOURNEES SPECIALES D’INFORMATION SUR LES NOUVEAUX APPAREILS AUDITIFS Test auditif gratuit NOUVEAU A BRAINE-LE- CHÂTEAU Vous entendez mal ? Centre auditif AUDIO-MEDICA INTERNATIONAL DE Braine-le-Château Av. de Tubize 109 à Braine-le-château - 02/366 03 13 ● Toutes les grandes marques avec garantie ● Le plus grand choix ● Prêt à l’essai sans engagement ● Appareils pas chers et très discrets ● Tous les modèles existants ● Les nouveaux modèles à réglage automatique ● parking devant le magasin SUPER ÉQUIPE Une solution efficace, très discrète Et très peu coûteuse vous intéresse ? Une bonne audition Aux meilleurs conditions Tous les lundis de 9h à 12h Autres heures et jours sur rendez-vous Les appareils les plus petits du monde dans ou derrière l’oreille. Consultations gratuites sans engagements Tél. : 02/366 03 13 17 Petit Tram 486 novembre 2019 Kiné balnéothérapie Traitement dans l’eau, utilisé dans de nombreuses pathologies : ✔ Récupérer la mobilité de son corps ou d’une articulation après un traumatisme ✔ Retrouver sa forme tout en respectant ses limites physiques ✔ Aider son corps atteint de fibromyalgie ✔ Détendre son corps en douceur sur les conseils d’une kinésithérapeute. Autant de bonnes raisons de se mettre à l’eau! Les séances se déroulent au Centre Pure Rue de la Procession 4 à 1460 ITTRE Le jeudi de 15h a 16h Infos : 0496/876322 Natasha.rommes@gmail.com Réservation obligatoire 067/64 92 02 Vote Pour – Unanimité 35. RENSEIGNEMENTS URBANISTIQUES TAX E La redevance est fixée à 100 EUR par de- mande, avec 15 EUR par numéro de parcelle supplémentaire au-delà de trois parcelles. Vote Pour – Unanimité 36. TRAVAUX URB ANISTIQUES – TAXE Le bourgmestre Christian Fayt (EPI) ex- plique que la taxe a été envoyée à la tutelle avant d’être présentée. « Elle nous a de- mandé d’ajouter une justification et une motivation. Il y a des frais constants en hausse (matériels, expédition, prestation) et des frais spécifiques de recherche. » Elle est inchangée. La taxe sur la demande de per- mis d’urbanisme est de 180 EUR. Vote Pour – Unanimité 37. AUT ORISATION D’ACTIVITÉS – TAXE La taxe couvre les frais administratifs liés aux demandes de permis d’environnement et unique. Elle se monte à 500 EUR pour un permis de classe 1, de 50 EUR pour un per- mis de classe 2, de 600 EUR pour un permis unique de classe 1 et de 150 EUR pour un permis unique de classe 2. Vote Pour – Unanimité 38. TRAVAUX ADMINISTRATIFS (ARRÊ- TÉS ET ORDONNANCES) – TAXE La taxe est de 40 EUR/par arrêté, de 100 EUR par arrêté avec placement de barrières/pan- neaux, de 80 EUR par ordonnance et de 150 EUR par ordonnance avec placement de barrières/panneaux. Elle est inchangée. Vote Pour – Unanimité 39. FUNÉRAILLES ET SÉPULTURE – TAXE La taxe est de 500 EUR pour une concession de 3 m2 ou de 0,50 m2 avec enfouissement d’urne cinéraire, de 1000 EUR pour 0,72 m2 avec enfouissement de plusieurs urnes, de 500 EUR par cellule de columbarium simple (1000 EUR double). Vote Pour – Unanimité 40. RACC ORDEMENT AUX ÉGOUTS – TAX E La taxe est de 20 EUR par demande, inchan- gée. Vote Pour – Unanimité 41. RENSEIGNEMENT GÉNÉALOGIQUE – TAX E La redevance, inchangée, est de 50 EUR. Vote Pour – Unanimité 42. M ARIAGE DU SAMEDI APRÈS-MIDI – TAX E La redevance est fixée à 125 EUR. Vote Pour – Unanimité 43. ENLÈVEMENT DE VERSAGES SAU- VAGES – TAXE La redevance, inchangée, va de 100 EUR pour un dépôt mineur, à 500 EUR pour un dépôt important et de 150 EUR/dépôt moyen. Pascale Carton (IC) demande si la taxe s’applique au propriétaire du terrain sur le- quel on fait un dépôt. « C’est comme cela depuis des années », explique le bourgmes- tre Christian Fayt (EPI) . Hélène de Schou- theete (IC) fait remarquer que la taxe pour les dépôts importants est passée de 600 à 500 EUR et que la taxe dans son ensemble ne rapporte rien. Le bourgmestre répond qu’il ne fait que se conformer à la circulaire. Vote Pour – Unanimité 44. OCCUPA TION DES LOCAUX COMMU- NAUX - TAXE La taxe a été toilettée et les montants sont inchangés. Un conseiller demande pour- quoi l’occupation est gratuite pour cer- taines associations et pas d’autres comme le patro de Virginal. Le bourgmestre Chris- tian Fayt (EPI) répond que le patro de Virgi- nal occupe un lieu privé. Le bourgmestre tient au principe de la caution de 200 EUR. « Nous avons souvent eu des surprises ». Vote Pour – Unanimité 45. GOBELETS RÉUTILISABLES – TAXE Fabienne Mollaert (EPI) , échevine de l’en- vironnement, explique que le règlement demandé est sorti. « Le prêt de gobelet est à titre gratuit, mais l’emprunteur s’engage à assurer le lavage à ses frais. Une caution équivalente à 10% du total est demandée (soit 10 EUR en cas d’emprunt de 100 gobe- lets). Les gobelets sont mis à disposition pour les événements organisés par des co- mités et associations sans but lucratif, des événements organisés par des structures communales et d’autres événements spéci- fiques autorisés par le Collège communal. » Luc Schoukens (PACTE) salue une « bonne évolution ». Vote Pour – Unanimité INFORMATIONS DU COLLÈGE Le bourgmestre Christian Fayt (EPI) ex- plique que le conseil communal prochain se tiendra le 19/11 à la Salle Planchette avec le CPAS, que la demande de Mme Devos pour une interpellation n’a pas pu être ac- ceptée car elle n’est pas arrivée 15 jours avant la date du conseil et qu’une interpel- lation citoyenne est interdite en cas de conseil budgétaire. Le bourgmestre ex- plique également toute une liste de sub- sides reçus par la commune dont 25.000 EUR de la province du Brabant wallon pour le logement dans les combles de l’ancienne maison communale de Haut-Ittre, dont 4.000 EUR de la même province pour lutter contre l’isolement des aînés. QUESTIONS ORALES Ferdinand Jolly (IC) fait remarquer que la piste cyclable rue du Croiseau qui va jusqu’à Cosa Vostra n’est pas praticable en l’absence de nettoyage, de désherbage sur une por- tion. « Elle est impraticable pour le vélo ». L’échevin des travaux publics, Jacques Wautier (EPI) , explique que la balayeuse n’a pas encore été remise sur le tracteur, mais il déconseille aux cyclistes d’utiliser trop la piste, car elle n’est pas praticable sur toute la longueur. « Le Brabant wallon a re- fait une partie de la piste, » remarque le bourgmestre Christian Fayt (EPI) . « Une petite partie ! » ajoute Pol Perniaux (PACTE). Pol Perniaux (PACTE) souhaite prendre connaissance de l’inventaire de synergies budgétaires mises en œuvre avec les com- munes environnantes et des pistes pour les synergies futures ». « Ce sera expliqué au prochain Conseil Communal », répond le bourgmestre Christian Fayt (EPI). Daniel Vankerkove (IC) souhaite être in- formé de toute manifestation organisée par la commune (p.ex. Noces d’or) par courrier officiel. « Je les ai toujours reçus avant ! Il faut continuer à garder ce qui fonctionne bien. Et ne me dites pas d’aller voir dans les journaux ... » Le bourgmestre Christian Fayt (EPI) explique que le courrier est tou- jours adressé au conseiller, maintenant par email. « Cela ne va pas comme cela. Tout le monde n’a pas accès au courrier électro- nique ». « Tout le monde a été invité », ré- pète le bourgmestre Christian Fayt (EPI) . « Pourquoi envoyez-vous des invitations of- ficielles par courrier pour les manifestations patriotiques et pas pour les noces d’or ! », répond Daniel Vankerkove (IC). Hélène de Schoutheete (IC) souhaite sa- voir ce que la transformation de la maison communale d’accueil de l’enfance en crèche va signifier en termes d’heures d’ou- vertures. Françoise Peeterbroeck (EPI) , échevine des affaires sociales, explique qu’il faut attendre un peu et qu’elle ne peut ré- pondre dans l’immédiat. François Vermeulen PROCHAIN CONSEIL COMMUNAL 19 NOVEMBRE 2019 Hedwige Tavernier n’a pas souhaité s’ex- primer pour le moment sur les raisons de sa démission. Des explications seront communiquées prochainement.

13. 13 Petit Tram 486 novembre 2019 C onseil communal ENTREPRISE HORTICOLE MARC MUSCH Nous assurons la livraison à domicile pour la somme de 5 € mais vous avez aussi la possibilité de venir chercher votre sapin directement à la serre à l’adresse suivante : RUE BRUYÈRE À VIRGINAL AU FOND DE LA SERVITUDE SITUÉE À CÔTÉ DU N° 79 (PARKING ASSURÉ) Heures d’ouverture à partir du 30/11 : du mercredi au vendredi de 13h à 18h - Samedi et dimanche de 9h30 à 18h N’hésitez plus et passez dès à présent votre commande au 0475/90 66 33 Si vous voulez rester fidèle à un produit naturel et à une tradition, offrez-vous le «Prince d’Ardennes» !! AVEZ-VOUS DÉJÀ PENSÉ À VOTRE SAPIN DE NOËL ? Nous oui ! Nous vous proposons dès lors un véritable sapin de Noël de première qualité, cultivé avec soin et dans le respect de la NATURE Hauteur (cm) Epicéa Nordman Fraseri Coupé 80-100 12,50 eur. 20,00 eur. 18,00 eur. 100-150 17,00 eur. 26,00 eur. 23,00 eur. 150-200 21,50 eur. 35,00 eur. 32,00 eur. 200-250 27,00 eur. 60,00 eur. Avec motte 80-100 20,00 eur. 28,00 eur. 25,00 eur. 100-150 25,00 eur. 38,00 eur. 32,00 eur. 150-200 32,00 eur. 45,00 eur. 38,00 eur. 200-250 37,00 eur. Avec pot 80-100 30,00 eur. 36,00 eur. 33,00 eur. 100-150 34,00 eur. 42,00 eur. 39,00 eur. 150-200 40,00 eur. 58,00 eur. 51,00 eur. Croisillon pour support sapin : 3,00 € Conseillers communaux présents : Christian Fayt (EPI – Président du Conseil Communal et Bourgmestre), Pascal Henry (MR), Fabienne Mollaert (EPI), Lindsay Gorez (MR), Jacques Wautier (EPI), Françoise Peeterbroeck (EPI), Ali- zée Olivier (MR), Pol Pierson (EPI), Ri- chard Flandroy (EPI), Luc Schoukens (PACTE), Pol Perniaux (PACTE), Daniel Vankerkove (I.C.), Pascale Carton (I.C.), Hélène de Schoutheete (I.C.), Ferdinand Jolly (I.C.), Axel François (I.C.), Absents (et démissionnaires): Hedwige Tavernier (PACTE), Axel François (I.C.), Prenant la parole, le bourgmestre Christian Fayt (EPI) demande aux conseillers d’ac- cepter trois changements à l’ordre du jour : un point ajouté sur la démission de deux conseillers, un point ajouté en urgence de la Commission consultative d’Aménage- ment du territoire et du milieu (CCATM), et un point enlevé sur l’enlèvement des im- mondices (en raison d’un manque d’infor- mation sur les coûts totaux). Les conseillers acceptent. 1. DÉMISSION D’HEDWIGE TAVERNIER (PACTE) ET D’AXEL FRANÇOIS (I.C.) Le bourgmestre demande aux conseillers d’acter les démissions, rappelant que le conseil communal doit marquer son accep- tation, que cette dernière doit être commu- niquée aux conseillers concernés, qu’un recours peut être demandé et que les conseillers restent en fonction jusqu’à leur remplacement. V ote : Pour – Unanimité Le bourgmestre, également président du conseil communal, remercie alors les conseillers pour leur travail au conseil com- munal, saluant le rôle de « très bonne conseillère » de Mme Tavernier sur un pro- blème important à Ittre et sa reconnais- sance pour le long travail effectué longtemps par Mr. Axel François au service de la commune. 2. PLAN DE COHÉSION SOCIALE-PCS : APPEL À PROJET 2020-25 Françoise Peeterbroeck (EPI) , échevine des affaires sociales, rappelle que le plan a déjà été présenté aux conseillers récem- ment. « Il s’agissait de remplir les annexes du plan avec description des actions, éta- blissement des indicateurs de performance, ce qui n’est pas toujours évident », souligne l’échevine, le but des indicateurs étant de vérifier la participation aux actions et l’im- pact de celles-ci, dans les grandes lignes. Vote : Pour – Unanimité 3. ECOLE COMMUNALE DE VIRGINAL : PDP (PLAN DE PILOTAGE) Le bourgmestre, également échevin de l’en- seignement, rappelle qu’il s’agit de tenir compte des remarques du délégué au contrat d’objectifs (DCO) dans le plan. « Nous avons ajouté des indicateurs d’im- pact, des thématiques, scindé les quatre ac- tions en points distincts ». Le PDP sera présenté à la Commission Paritaire Locale (COPALOC), constituée pour moitié de re- présentants du pouvoir organisateur (la commune) et pour moitié des représen- tants syndicaux. « Si la COPALOC est d’ac- cord, le PDP sera présenté au Conseil de participation ». Le conseiller Ferdinand Jolly (I.C.) s’interroge sur le Pdp de l’école communale d’Ittre. « Il a été accepté », ré- pond le bourgmestre. Vote : Pour – Unanimité 4. MOBILITÉ : RUE GASTON VERVUEREN Fabienne Mollaert (EPI) , échevine de la mobilité, explique qu’il s’agit d’ajouter une place de parking pour une personne à mo- bilité réduite (PMR) dans la rue. « La per- sonne remplit toutes les conditions pour la place. La place n’est pas seulement pour cette personne, car elle est dans un par- king». La conseillère Pascale Carton (I.C.) de- mande alors ce qu’il advient d’une place PMR quand la personne décède ou change de domicile. Daniel Vankerkove (IC) de- mande si l’avis de la police été sollicitée et rappelle qu’il faut bien choisir les endroits où on les place. L’échevine de la mobilité explique que, lors d’un départ d’une personne, la place peut ou pas, être maintenue, que la place choisie ici se trouve dans un parking et est donc ouverte à tous, ce qui n’est pas le cas d’une place PMR devant une maison. L’avis de la police a bien été demandé et il est favora- ble. Le bourgmestre rappelle également la nécessité d’avoir suffisamment de places PMR dans une commune ouverte à tous. Vote : Pour – Unanimité 5. SENTIER VIRGINAL – SUPPRESSION/CRÉATION SENTIER 64 L’échevine de la mobilité Fabienne Mol- laert (EPI) demande aux conseillers leur ap- probation pour la suppression des sentiers 113 (en totalité) et 114 (pour partie) et la création d’un tronçon prolongeant le sen- tier 64 pour rejoindre la partie restante du sentier 114. Le nouveau sentier partira de la rue Dujacquier à la rue Ferme marchand tout en préservant l’accès à la source. Luc Schoukens (PACTE) demande si les re- marques de la CCATM et de l’association d’El Tourniket ont été intégrées. « Oui » ré- pond l’échevine. Vote : Pour – Unanimité 6. PANNEAUX SOLAIRES : ARROSAGE DES PLANTATIONS COMMUNALES Jacques Wautier (EPI) , échevin des travaux publics, explique qu’il s’agit de remplacer un moteur à essence consommant 275 li- tres/an pour l’arrosage des plantes par une pompe électrique alimentée par des pan- neaux solaires. « Si toutes les communes de Wallonie faisaient cela, alors on pourrait économiser 180 tonnes de CO2. Ittre fait sa part ici et cela rend les conditions de travail des employés meilleures : pas de bruits, pas de vapeur, ... Tout le service (des travaux) a recherché sur Internet la meilleure solution. C’est un beau geste pour la planète. » Luc Schoukens (PACTE) salue l’initiative. « Je comprends que la dynamique est lancée et que la commune va résolument s’engager dans la baisse de CO2. Tu nous as mis en ap- pétit, Jacques ! ». Vote : Pour – Unanimité Conseil communal du 15 octobre 2019

16. Electricité Marchal sprl Mise en Conformité Travaux et dépannages en tous genres. Vidéoparlophonie. Chauffage électrique. Domotique BTICINO et HAGER Surveillance par caméras. Contrôle d’accès en tous genres. Electrification de portail ou porte de garage. 067/64 61 13 - 0475/479 346 info@marchalsprl.com www.marchalsprl.com A votre service depuis 1980 L’Etable d’Hôtes Ferme de Samme S ALLE DE FÊTES ET DE BANQUETS O RGANISATION D ’ ÉVÉNEMENTS TABLES D’HÔTES TOUS LES VENDREDIS DÈS 19H30 rue de Tubize 4B - 1460 VIRGINAL 067/78 06 70 - 0497/415 421 - 0494/652 753 letabledhotes@letablehotes.be - www.letabledhotes.be C UISINE AUX LÉGUMES BIO Au Bazar D ÉCORATION - ATMOSPHÈRE - EVÉNEMENTS RUDI HANNON Heures d’ouvertures le lundi et mardi sur RDV - le mercredi de 14h00 à 18h30 le jeudi et vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h00 à 18h30 le samedi de 9h30 à 14h00 rue de la Station 28 Braine-le-Château 02/366 37 46 - 0475/46 24 39 www.aubazar.be PATRICE FOUCART 33 Rue Emile Nils 1460 Ittre Abattage ­ Elagage Taille de haies Bois de chauffage ­ Travaux forestiers 067/56 17 54 ou 0476/82 46 37 16 Petit Tram 486 novembre 2019 RENO CORNER Rue du Bure, 19 Bte 5 1460 Ittre 0478/ 72 82 08 Rénovation ● Dépannage Toiture ● Zinguerie ● Plomberie Carrelage ● S.D.B. .... 16. FORCE MO TRICE – TAXATION Inchangée à 14,87 EUR/KWh. Ferdinand Jolly (IC) demande si la taxe de la force motrice pour NLMK en 2020 va des- cendre à 8 EUR/KWh comme avant. Fran- çoise Peeterbroeck (EPI) répond que cela peut varier, mais que la même taxe sera d’application pour toutes les entreprises. Pol Perniaux (PACTE) souhaite des éclair- cissements sur le déblocage des sommes dans trois ans. Le bourgmestre Christian Fayt (EPI) ex- plique que la baisse de la taxe Force Motrice s’appliquera en 2020, 2021 et 2022. « L’ar- gent partira en provision et sera donné moyennant certaines conditions. Si nous baissons la taxe avec effet immédiate, nous n’avons plus de levier ». Luc Schoukens (PACTE) rappelle que les conditions sont le maintien de l’outil et du personnel. Il demande si les taxes sont vo- tées pour toute la législature. « Pourrons- nous les changer plus tard ? ». La directrice financière, Mme De Longue- ville, explique que certaines taxes ne rétro- agissent pas, que la taxe sur la force motrice peut être changée jusqu’en décembre, et que l’IPP, le précompte immobilier doit être changé maintenant. Vote Pour – Unanimité 17. PAR CELLES NON BÂTIES – TAXE La taxe est fixée à 50 EUR par mètre courant de longueur de parcelle, avec un maximum de 880 EUR par parcelle non bâtie, soit une augmentation de 530 EUR par rapport à l’ancien plafond. Pascale Carton (IC) parle d’une hausse de 150% pour la taxe du mètre courant (avant = 20 EUR). Daniel Vankerkove (IC) se plaint de voir discuter d’un sujet de taxation sans avoir eu l’occa- sion de consulter les documents. « L’accès à la commune est de plus en plus déficient ». Hélène de Schoutheete (IC) rappelle que le sujet a été discuté il y a treize ans et que cette hausse ne fait qu’augmenter les prix des acquéreurs, car « les propriétaires réper- cutent cette taxe sur le prix de vente. Par ail- leurs, cette taxe est exagérée et injuste car elle touche aussi des gens gardant du ter- rain pour leurs enfants ». Françoise Peeterbroeck (EPI) explique que la taxe vise les spéculateurs immobiliers. Le bourgmestre Christian Fayt (EPI) demande à ce qu’on ne trompe pas les gens. « La taxe, c’est pour les lotisseurs, les spéculateurs, pas pour des bouts de jardin ». Vote Pour – 9 (EPI + MR) Contre – 4 (IC) Abstention – 2 (PACTE) 18. SEC ONDE RÉSIDENCE – TAXE La taxe est fixée à 640 EUR/an par seconde résidence non établie dans un camping/ca- ravaning, à 220EUR/an par seconde rési- dence établie dans un camping/caravaning et à 110 EUR/an par seconde résidence éta- blie dans un logement pour étudiant. Vote Pour – Unanimité 19. GOLF – TAXE La taxe est fixée à 6.197,34 EUR par terrain. Elle est inchangée. « Nous allons rencontrer le propriétaire du terrain », ajoute Fran- çoise Peeterbroeck (EPI) . Le bourgmestre Christian Fayt (EPI) explique aussi qu’Ittre va rencontrer Nivelles (note : le terrain de golf se trouve sur les deux communes). Pol Perniaux (PACTE) explique qu’il n’a rien contre le golf, mais se demande pourquoi le montant n’est pas plus élevé. Le bourgmes- tre Christian Fayt (EPI) répond que la com- mune a un procès depuis longtemps en cours, mais qu’elle risque de le perdre si on changeait le montant. ‘Or, la commune de Nivelles ne faisait pas de taxe, arguant que le terrain de golf était un terrain de sport, qui n’est pas taxé’. Vote Pour – Unanimité 20. PISCINE PRIVÉE – TAXE La taxe est fixée à 0 EUR pour les piscines privées de 0 à 10 m2, de 250 EUR par pis- cine privée de 10 à 100 m2 et de 500 EUR par piscine privée de plus de 100 m2. Elle est inchangée. Vote Pour – Unanimité 21. TERRAINS DE TENNIS – TAXE La taxe est fixée à 250 EUR/terrain. Pascale Carton (IC) demande si un terrain de tennis n’est pas un terrain de sport (non taxé). Vote Pour – Unanimité 22. L OGES FORAINES – TAXE La taxe se monte à 3,5 EUR/m2/jour pour les commerces alimentaires et à 2,5 EUR/m2/jour pour les commerçants non ali- mentaire, le montant total ne pouvant ex- céder 600 EUR/foire. Pol Perniaux (PACTE) parle de petite baisse, mais le bourgmestre Christian Fayt (EPI) évoque plutôt une grosse hausse par rapport à l’ancienne législature. « Il y avait une promesse de baisse faite par l’ancien bourgmestre (note : Ferdinand Jolly (I.C.)), mais ici il faut faire une taxe/par jour. On a baissé le taux sur le non alimentaire, surtout le fait de petit forain. L’alimentaire génère beaucoup de revenus, mais ne nécessite pas une grande surface. Ce n’est pas le même rapport financier dans les deux enti- tés. Cela va aider les forains à aller à Virgi- nal». Vote Pour – Unanimité 23. P ANNEAUX ET EMPLACEMENTS PU- BLICITAIRES FIXES – TAXE La taxe est fixée à 0,75 € le décimètre carré. Elle est inchangée. Vote Pour – Unanimité 24. INHUMATIONS, DISPERSIONS DES CENDRES ET MISE EN COLOMBARIUM – TAX E La taxe est de 0 € pour les personnes ins- crites au registre de la population et de 250 EUR pour les personnes non inscrites. Vote Pour – Unanimité 25. DOCUMENTS ADMINISTRATIFS - TAX E Les taxes sont inchangées, le coût par docu- ment administratif allant de 2 à 10 €, en fonction des procédures, les exemptions restent d’application. Vote Pour – Unanimité 26. ECRITS PUBLICITAIRES – TAXE La taxe se décline comme suit : 0,013 €/ par exemplaire d’écrit pesant jusqu’à 10 grammes, 0,0345 € par exemplaire de 10 à 40 grammes, 0,052 € par exemplaire de 40 à 225 grammes et de 0,093 € par écrit pesant plus de 225 grammes. La presse régionale gratuite paie 0,006 € par exemplaire. Vote Pour – Unanimité 27. IMMEUBLES BÂTIS INOCCUPÉS – TAX E La taxe est de 50 EUR/m2 courant pour une première taxation, de 100 EUR/m2 courant pour une seconde et de 200 EUR/m2 cou- rant pour une troisième taxation. Daniel Vankerkove (IC) fait remarquer que la taxe n’a rapporté que 450 EUR en 2018. « C’est une demie mesure ». Vote Pour – Unanimité 28. VÉHICULES ISOLÉS ABANDONNÉS – TAX E La taxe se monte à 750 EUR par véhicule. Vote Pour – Unanimité 29. DÉPÔTS MITRAILLES ET VÉHICULES USAGÉS – TAXE La taxe est fixée à 5 EUR par dépôt et par m2 de superficie destinée à l’exploitation. Le plafond est de 2.500 EUR/an. Vote Pour – Unanimité 30. OCCUPA TION DU DOMAINE PUBLIC - TAX E Le bourgmestre Christian Fayt (EPI) ex- plique que la taxe a été envoyée à la tutelle qui a demandé des modifications. « Nous avons fait une différence entre les activités de brocantes et lucrative et les activités à caractère culturel, philanthropique, caritatif, éducatif sans but de lucre et d’autres occu- pations (échafaudage, conteneur) ». Le montant est gratuit pour des activités sans but de lucre et de 15 EUR/jour/emplace- ment pour les brocanteurs, et de 3 EUR/m2/jour pour les autres occupations à but de lucre. Les tournages de film et autres activités où il est impossible de déterminer l’occupation réelle seront taxées au forfait de 2.000 EUR pour un maximum de trois jours d’occupa- tion, avec un supplément de 750€ par jour supplémentaire. Vote Pour – Unanimité 31. OCCUPA TION DU DOMAINE PUBLIC AVEC PLACEMENT DE TERRASSE, DE CHAISES, TABLES La taxe est fixée à 10€ par m2/jour d’occu- pation avec un plafond annuel maximal de 500 €. Vote Pour – Unanimité 32. DROIT DE PLACE SUR LES MAR CHÉS PUBLICS ET EN DEHORS - TAXE La taxe est de 0,5 € par m2/jour avec un mi- nimum de 3 EUR. Le droit de raccordement à la cabine électrique communale est de 2,5 EUR/jour. Hélène de Schoutheete (IC) demande si la consommation électrique est prise en compte ou seulement le raccordement. Le bourgmestre Christian Fayt (EPI) répond que non et que 2,5 € n’est pas un forfait. « Avant, il n’y avait rien ». Vote Pour – Unanimité 33. C AMPING COMMUNAL - TAXE La redevance a l’année est de 500 EUR par emplacement fixe et par jour, de 2 € par personne, de 2 € par tente/caravane, de 1€ par voiture et de 1€ par forfait eau. Daniel Vankerkove (IC) demande si des gens sont encore acceptés là. Le bourgmestre Chris- tian Fayt (EPI) répond que le camping n’est pas accessible à des résidents, mais à des gens de l’extérieur. Vote Pour – Unanimité 34. TRAVAUX ADMINISTRATIFS SPÉ- CIAUX – TAXE La redevance est fixée à 500 EUR par dossier (ex. dossier d’ouverture de voiries). La taxe est inchangée.

Vues

  • 96 Total des vues
  • 73 Vues du Site web
  • 23 Embedded Views

Actions

  • 0 Social Shares
  • 0 Aime
  • 0 N'aime pas
  • 0 Commentaires

Partagez le comptage

  • 0 Facebook
  • 0 Twitter
  • 0 LinkedIn
  • 0 Google+

Intégrations 2

  • 6 ittreculture.be
  • 9 www.ittreculture.be