LePetitTram_Décembre2019.pdf

126 vues
0 Aime
0 0

Partager sur des réseaux sociaux

Partager le lien

Use permanent link to share in social media

Partager avec un ami

S'il vous plaît S'identifier envoyer ceci document par courriel!

Intégrer à votre site internet.

Sélectionnez une page pour commencer

5. 5 Petit Tram 487 décembre 2019 E coles A l’heure où la solidarité intergéné- rationnelle est évoquée régulière- ment, où les plus anciens témoignent pour le devoir de mé- moire, où ils expliquent comment était la vie à l’école ou dans les fa- milles quand ils étaient enfants, l’initiative des enseignants de ma- ternelle de mettre les grands-pa- rents à l’honneur, prenait ici tout son sens. Grâce à ce moment de partage plus festif, les générations se rencontrè- rent, se découvrirent dans des contextes différents et échangè- rent des instants qui resteront gra- vés dans les mémoires de chacun. Durant cette matinée, les plus jeunes ont présenté à leurs aînés un petit spectacle de chant, de danse et de poésie, dans les deux langues de notre école. Sous les yeux émerveillés de leurs grands-parents, les petits ont ex- primé leur joie de les rencontrer dans leur univers scolaire, entourés des instituteurs et institutrices plei- nement dévoués à la réussite de cette petite fête. Finalement, pour les remercier de leur présence et surtout de leur bienveillance permanente pour leurs petits-enfants, ils ont reçu un petit cadeau. La matinée s’est alors clôturée autour d’une collation. Que de beaux échanges pour cette recette du bonheur ! L’équipe maternelle Ecole libre d’Ittre : La fête des grands parents Le mardi 12 novembre 2019, tous les enfants de maternelle de notre école accueillaient leurs grands-parents pour un moment de rencon- tre. Art Qui Show : Stage «La reine des neiges» Pour les enfants de 3 à 12 ans (3 groupes) A Virginal ­ Du 23 au 27 décembre (4 jours) de 9h à 16h Garderie de 8h30 à 17h Prix : 50 euros Sup. garderie 2 euros par jour Infos et réservations : artquishow@gmail.com 0476 92 54 52 Joyeuses fêtes !

19. Tous travaux de toiture et zinguerie Ossature ­ Bois ETS LAMBERT Y ET FILS SPRL Rue Basse Hollande 37 1460 Ittre Fixe : 067/64 62 28 Fixe : 067/64 66 24 Fax : 067/54 94 54 etslambertyetfils@hotmail.be DEPUIS 1932 4 ème génération Tél. 067/21 22 46 ORGANISATION COMPLÈTE DE FUNÉRAILLES TOUTES RÉGIONS - SERVICE DE GARDE 24H/24 Salle de réception ­ Monuments ­ Articles funéraires ­ Grand parking ­ Déposez vos condoléances sur www.lesfunerailles.be 19 Petit Tram 487 décembre 2019 ENTRETIEN ­ RÉPARATION ­ ACHAT ­ VENTE VÉHICULES TOUTES MARQUES 067/21 92 89 Vincent Verstraeten Rue les Hauts du Ry Ternel 32 ­ 1461 HAUT­ITTRE CAR FITTING Pour vos publicités LE PETIT TRAM 067/64 73 23 www.ittreculture.be

10. 10 Petit Tram 487 décembre 2019 Sofalight livre et place à domicile Réparation toute marque C’est une occasion pour certains de découvrir leur village autrement. La balade sera encadrée par le comité de l’ASBL et balisée par différents arrêts dégustations, à l’initiative de généreux riverains. Cette prome- nade nocturne se veut une rencon- tre conviviale et gratuite où la bonne humeur sera le seul vecteur commun. Bienvenue à tous et toutes, petits et grands... Programme de la soirée : Départ à 17h sur le parking du Cen- tre et retour prévu vers 21h30 sur le parvis de l’église. Votre maison se situe sur le par- cours de cette édition? N’hésitez pas à décorer vos jardins et illumi- ner vos maisons. Les participants au cortège auront l’occasion de voter pour la maison la plus joli- ment décorée et d’attribuer 3 prix. Pensez à vous équiper pour braver la nuit et le froid, car nous avons commandé la neige pour ce soir-là. Renseignements 0498/071 220 ou VirginalEnFete@gmail.com Retrouvez nous aussi sur Facebook/VirginalEnFeteASBL Vie associative Les Illuminations de Noël L’ASBL Virginal En Fête vous propose cette année une promenade nocturne et illuminée le samedi 21 décembre. Horaires des offices de Noël et du Nou vel An - Mardi 24, Veillée de Noël, 18h00 Ittre et Virginal - Mercredi 25, Messe de la Nativité du Seigneur, 09h00 Fauquez, 10h30 Ittre et Virginal - Mardi 31, 18h00 célébration du « Te Deum » d’action de grâce pour l’année écoulée suivie de l’échange des vœux autour du verre de l’amitié (Ittre) - Mercredi 1 janvier, 10h30 Messe du Jour de l’An, Ittre et Virgi- nal (Solennité de Marie, Mère de Dieu) Message du mois : la joie de Noël La joie de Noël est représentée par 2 symboles importants : le sapin de noël et la crèche. Le sapin de Noël n’est pas à la base un symbole chrétien mais païen. Mais petit à petit il s’est im- posé et intégré dans les fêtes de Noël comme le symbole de Noël. Il nous rassure par sa force et son côté imposant, mais aussi comme symbole de vie. Et il nous permet de tous nous rassembler autour. La crèche par contre est un symbole chré- tien qui représente la famille, la communauté, la fraternité, l’en- traide et la naissance. Elle apporte l’espoir d’un monde meilleur. Ces 2 symboles ont en commun l’étoile de Noël, placée au-des- sus du sapin ou de la crèche. C’est la lumière qui nous guide et qui nous éclaire. Dans le doute et la tristesse. Dans nos projets et nos joies. N’oublions pas que la joie de Noël, c’est avant tout une joie intérieure. Tout le monde n’a pas la chance d’être en- touré, aidé, soutenu. Certains ont difficile en cette période de l’année. Nous devons partager cette joie pour faire le bien au- tour de nous. C’est peut-être ça le miracle de Noël. Recherche des musiciens et choristes La Paroisse d’Ittre souhaite la formation d’un groupe de chorale et de musiciens, pour animer les messes dominicales. Nous sommes à la recherche de musiciens et évidemment de cho- ristes, adultes et enfants. Info contact : Mme Fanny BLAIS, faphil8@gmail.com, 0471/ 39.89.80. L’équipe de communication de l'Unité Pastorale Sabrina et Davide Pintani fbparoisseittre@gmail.com, Facebook « Paroisse Ittre » www.unitepastoraleittre.be Unité Pastorale: Ittre, Haut­Ittre, Fau­ quez et Virginal

7. 7 Petit Tram 487 décembre 2019 Elle a également veillé à éviter une com- mercialisation exacerbée de son produit qui l'exposait peut-être à une diminution de qualité. Les efforts permanents de la Confrérîye dèl Târte au Crastofé ont porté leurs fruits puisque, lors de sa réunion du ler octobre dernier, le CEUCO (Conseil Européen des Confréries Oeno gastronomiques) a décidé d'attribuer à la Confrérîye ittro-virginaloise le premier prix — ou prix d'excellence — de la meilleure confrérie artisanale euro- péenne oenogastronomique 2019. Plusieurs confréries se sont préparées pour assister à la proclamation officielle des ré- sultats qui a eu lieu le 9 novembre 2019 à ALBUFEIRA (Portugal). Cette reconnaissance Internationale de notre Confrérîye gastronomique ne rendra que plus solennel notre onzième chapitre qui se tiendra à la salle Planchette à ITTRE le 21 mars prochain auquel assistera en principe le président international du CEUCO et lors duquel les membres de la Confrérîye seront ravis d'accueillir nos concitoyens qui la soutiennent. Pour la Confreriye, Le Grand Bailly Jean-Michel MAGUINVREUX Confrérîye Dèl Târte au Crastofé Prix européen de la meilleure confrérie artisanale oenogastronomique 2019 Depuis bientôt vingt ans, la Confrérîye dèl Târte au Crastofé a tout mis en œuvre pour redonner à un antique produit de bouche local ses lettres de noblesse en veil- lant à privilégier l’usage, dans toute la mesure du possible, de produits locaux exempts de pesticides, exhausteurs de goût, etc. La polio La poliomyélite est une maladie pa- ralysante potentiellement mortelle qui menace toujours de nombreux enfants dans le monde. Le virus de la polio s’attaque au système ner- veux et peut causer la paralysie en quelques heures. Il peut frapper à tout âge, mais touche principale- ment les enfants de moins de 5 ans. Il n’existe aucun remède à cette ma- ladie. Elle peut toutefois être évitée par l’inoculation d’un simple vac- cin. PolioPlus Depuis le lancement de son pro- gramme PolioPlus en 1985, le Ro- tary a alloué plus de 1,7 milliard de dollars et d’innombrables heures de bénévolat pour vacciner plus de 2,5 milliards d’enfants dans 122 pays. L’Initiative mondiale pour l’éradi- cation de la polio L’Initiative mondiale pour l’éradica- tion de la polio, constituée en 1988, est un partenariat public-privé comprenant notamment le Rotary, l’Organisation mondiale de la Santé, l’UNICEF... Le travail du Ro- tary se concentre avant tout sur le plaidoyer, les collectes de fonds, la mobilisation des bénévoles et la sensibilisation du public. La polio aujourd’hui Il ne reste plus à l’heure actuelle que trois pays n’ayant jamais réussi à stopper la transmission du virus sauvage de la polio : l’Afghanistan, le Nigeria et le Pakistan. En 2016, seulement 37 cas de polio ont été confirmés dans le monde, soit une diminution de 99,9 % par rapport aux années 80 durant lesquelles près de 1 000 nouveaux cas étaient recensés chaque jour. Les cas res- tants sont les plus difficiles à vain- cre en raison de l’isolement géographique, du faible niveau d’infrastructures, des conflits armés ou des barrières culturelles. Tant que la polio n’est pas éradiquée, le risque d’une épidémie existe pour la terre entière. Cela fait cependant maintenant trois ans qu’aucun cas de poliovirus sauvage n’a été si- gnalé au Nigéria. Ce tournant mon- tre qu'il est possible pour l'ensemble de la région africaine d'être certifiée exempte de poliovi- rus sauvage en 2020. Le Rotary en Action Plus de 1 million de membres du Rotary à travers le monde consa- crent leur temps et leurs ressources pour éradiquer la polio. Chaque année, ils sont plusieurs centaines à s’investir aux côtés des travail- leurs de santé pour vacciner des enfants dans les pays affectés par la polio. Ils travaillent avec des parte- naires comme l’UNICEF pour infor- mer les populations isolées par des conflits, l’enclavement ou la pau- vreté. Vous pouvez retrouver la vie du Rotary Club de Braine-le-Châ- teau et Ittre sur Facebook (www.facebook.com/RotaryBLC) ou sur Twitter (@RotaryBLC). La priorité humanitaire du Rotary est l’éradication de la poliomyélite. On connaît bien sûr le Rotary Club de Braine-le-Château et Ittre pour ses actions locales, comme par exemple le prix chic type/chic fille or- ganisé auprès des écoles primaires de nos villages. Au niveau inter- national, notre club soutient aussi directement le programme de lutte contre la polio. V ie associative Le Rotary et la lutte contre la polio

2. 2 Petit Tram 487 décembre 2019 Date de parution le 05/12/2019 Mensuel du Centre de Loisirs et d’Information ­ A.S.B.L. 36, rue de la Montagne à 1460 Ittre Tél : 067/64 73 23 e­mail : info@ittreculture.be Editeur responsable : Nathalie Lourtie Bureau de dépôt : 1400 Nivelles Les articles munis du sigle CLI sont écrits par l’équipe du Centre Culturel d’Ittre Vos articles doivent être rentrés pour le 25 du mois qui précède la parution au plus tard de préférence par email (info@ittreculture.be) ou par courrier Prochaine parution : 17/01/2020 LE PETIT TRAM Mensuel édité par le Centre de Loisirs et d’Information asbl, reconnu comme Centre Culturel d’Ittre, Rue de la Montange 36 à 1460 Ittre 067/64 73 23. Distribué toutes­boîtes dans l’entité d’Ittre. Abonnement : 20 euros/an à verser au compte BE50 001 26 28 545 18. Le Petit Tram, journal communautaire veut être un journal d’expression qui donne la parole à la vie associative et à l’ensemble des habitants de l’entité d’Ittre. Les articles sont publiés gratuitement. L’équipe d’animation du C.L.I. apporte des dossiers d’informations et réalise des reportages sur des événements socio­culturels, éco­ nomiques et politiques qui ont une implication locale. C’est l’équipe d’animation aussi qui veille à respecter les règles de fonctionnement établies par l’assemblée géné­ rale du C.L.I. et à respecter l’esprit pluraliste du journal. Le Comité de relecture gère la page expression, il est com­ posé de Marc Dubois, Nathalie Lourtie, Doris Bertau, Jean­ Marc Ternissien, Sophie Peeterbroeck Conseil d’Administration du Centre Culturel d’Ittre : Représentants de la Commune d’Ittre : Carine de Lichtervelde, Christian Fayt, Marc Vienne, Paul Pierson, Andréa Belsky, Marie­Amandine Della Faille, Hedwige Tavernier et Sophie Peeterbroeck Représentant de la Province : Anne­Sylvie Van Varembergh Représentants de la vie associative et les habitants de l’entité d’Ittre : Claire Lemaître, Michèle Counson, Gus Goossens, Doris Bertau, Cherif Hamdis, Marc Dubois et Jean­Marc Ternissien, Didier Verboomen, Thibault Zaleski. Ont collaboré à ce journal : Secrétariat : Dominique Ost, Marie Vanderlinden, Graphisme : Pascale Goffaux. Coordination : Nathalie Lourtie Rédaction : Olivia Kropek, Nathalie Lourtie, Karim Sarton. Merci à toutes les associations et personnes qui nous ont transmis leurs articles. Photos : Centre Culturel d’Ittre Impression : Rossel Printing Nivelles. Merci à notre correctrice du mois : Claire Lemaître. PETIT TRAM WWW.ITTRECULTURE.BE Les fausses routes, les idées totale- ment erronées ont été nombreuses par le passé et sans doute encore actuellement. Cependant, nos ins- truments d’observation s’amélio- rent rapidement. Ce sont eux qui tranchent, qui permettent de véri- fier si une théorie, une représenta- tion du monde, est correcte ! C’est la science elle-même qui permet d’améliorer ces instruments et, par là même, permet de tester les théo- ries que les humains construisent. Nos instruments de pensée théo- rique s’améliorent également : les mathématiques, le langage dans lequel la nature est « écrite », pro- gressent rapidement grâce aux tra- vaux de milliers de chercheurs de par le monde. Notre représentation théorique du monde n’est donc pas parfaite mais s’améliore sans cesse. La preuve en est que grâce à cette représentation nous créons des ap- plications matérielles qui fonction- nent parfaitement. Les ordinateurs, l’informatique et Internet ne sont que certaines de ces applications parmi d’autres des progrès scienti- fiques des 100 dernières années. Mais cette amélioration n’est pas continue, elle se grippe parfois et peut être bloquée par des crises graves... La dernière de ces crises, dans un accouchement déchirant et tumul- tueux, donna naissance à une nou- velle Physique, la Physique Quantique. Cette Physique est maintenant le socle fondamental, avec la théorie de la Relativité d’Einstein, de notre vision scienti- fique du monde. C’est sur cette Physique Quantique que portera la première activité de Remue-Méninges à Ittre en janvier 2020 prochain. Il s’agit d’une expo- sition d’un genre nouveau ! Une ex- position comportant des expériences actives de physique. Ces expériences illustreront des phénomènes qui ont été décisifs dans l’avènement de la physique quantique. L’étendue du sujet nous a forcé à faire un choix. L’exposition portera surtout, mais pas seule- ment, sur la lumière. Qu’est ce que la lumière ? Onde ou particule ? Onde et particule ? Ce sera évidem- ment l’occasion de parler de no- tions fondamentales telles que la notion d’onde et celle de particule. Les visiteurs seront guidés par leurs guides physiciens qui feront fonc- tionner les expériences et donne- ront des explications adaptées au niveau des visiteurs quel que soit leur âge. Les familles et les écoles sont bienvenues ! L’exposition aura lieu du samedi 11 janvier au samedi 18 janvier 2020 inclus. Elle se tiendra dans la salle Planchette. Les week-ends et le mercredi après-midi seront réser- vés aux visiteurs individuels. Les jours ouvrables seront destinés aux écoles. Les visites scolaires se feront de 9h à 12h et de 13h à 16h. La durée par classe sera de 1h à 1h 30. L’exposition sera accompagnée de deux activités associées : - La projection d’un film de 75 minutes sur la crise qui a mené à l’émergence de la Physique Quantique . Le film est intitulé Kwantumrevolutie et est en V.O. néerlandaise sous-titrée en fran- çais. Il sera suivi d’un débat avec la salle qui sera animé par Mrs Henri Eisendrath (professeur émérite VUB) et Jean Wallenborn (profes- seur émérite ULB) avec comme mo- dérateur Léon Brenig (professeur émérite ULB). Les intervenants pourront s’expri- mer en français ou en néerlandais s’ils le désirent. La projection aura lieu le mardi 14 janvier 2020 à 20h dans la salle Planchette. - Une conférence par Mr Pas- quale Nardone (professeur ULB et commentateur scientifique à la RTBF portant sur la Physique Quan- tique et ses applications actuelles et futures. La conférence aura lieu le jeudi 16 janvier 2020 à 20h dans la salle Planchette. Léon Brenig Chronique de la culture scientifique Remue­Méninges à Ittre La Science d’aujourd’hui comme on ne vous l’a jamais enseignée Dans les numéros de septembre et octobre, j’ai voulu montrer que la physique, et les sciences en général, ne sont pas des édific es figés. Loin de là ! Ce sont des représentations du monde que les humains élaborent péniblement à partir des connaissances dont ils disposent à une époque donnée et des modes de pensée en cours. ET AUSSI BIENTÔT À ITTRE ... • du 8 février au 8 mars à l’Espace Bauthier Georges Lemaître, le maître du Big Bang (exposition) • du 23 mars au 29 mars à l’Espace Bauthier Le Printemps des Sciences (découverte de la culture scientifique) « Que la Science gagne ! »

4. 4 Petit Tram 487 décembre 2019 E coles Au cours de celui-ci, les enfants ont été amenés à participer à des séances collectives d’initiation au massage. Pour chaque classe, Na- tasha proposait aux enfants d’inter- agir dans le respect de la « bulle » de chacun, dans la bonne humeur et ce, toujours en étant à l’écoute de leur propre corps et de leurs res- sentis. Autour d’histoires imagées, nos pe- tits loups ont pu s’essayer, tantôt à dessiner les lunettes du grand Schtroumgf sur le dos d’un copain de classe, tantôt à écouter leur pro- pre corps en se plaçant dans la pos- ture de l’ « escargot ». Dans la classe des plus grands, cer- tains enfants ont même eu la dé- marche d’inventer certains nouveaux massages. De manière générale, tous les en- fants ont été réceptifs et, bien que certains ne désiraient pas toujours participer activement, tous en au- ront probablement retiré du positif. En ce qui concerne l’équipe péda- gogique, nous nous accordons tous à dire qu’il y a de nombreux enseignements qui sont ressortis de ces séances. Florent Brosserez, maître spécial de psychomotricité Le principe est simple : 15 minutes de lecture tous les mardis et tous les jeudis après la pause de midi pour tous (élèves, enseignants...). Dans notre école, on a intitulé ce moment «Silence, je lis». Comment cela se déroule-t-il concrètement? C’est un moment en silence : Pas un bruit, pas de dé- placement. Un moment entre pa- renthèses, dégagé de toute pollution sonore. Une école muette l’espace de 15 minutes. Ça fait un bien fou et ça rend le moment so- lennel et important. Chaque participant choisit un  livre. N’importe quel livre, au choix de l’élève et de l’adulte : roman, album, BD, documentaire, maga- zine, livre en langue étrangère, livre adapté pour les enfants à besoins spécifiques... Chacun lit en fonc- tion de ses goûts et de son niveau. Un livre qui vient d’où ? De la mai- son, de l’école, de la bibliothèque, du copain sympa qui prête ses bou- quins, ... Quels sont les objectifs ? Le but est de permettre à tous les élèves de découvrir la Lecture-plai- sir, de mettre en place un temps de pause quotidien pour se ressourcer et retrouver ses capacités de concentration. Et par ce petit jog- ging de lecture quotidien, progres- ser en fluence de lecture. Nicolas Joachim, directeur Ecole communale de Virginal Initiation au massage chez les maternelles En cette fin du mois de septembre a démarré, en collaboration avec Natasha Rommes, kinésithérapeute et maman d’élève, un module « Massage » dans notre section maternelle de l’école communale. « Silence, je lis ! » A l’école communale de Virginal, dans le cadre de la mise en œuvre de notre plan de pilotage et plus spécifiquement l’amélioration de la lecture au sein de notre établissement, nous avons décidé, au retour des vacances d’automne, de mettre en place un quart d’heure lecture. A l’école libre d’Ittre, c’est dès la classe d’accueil que les enfants l’ap- privoisent avec madame Joëlle. La recherche d’équilibre, les bons ré- flexes et un comportement respon- sable sont les objectifs poursuivis vers une flèche wallonne en toute harmonie. Quelques années plus tard, parsemées de quelques ran- données, les enfants abordent la 5ème année en participant au pro- jet « Provélo » sous la bienveillance de madame Evelyne et d’un enca- drement de merveilleux bénévoles. Tout en se rappelant des premières règles pour un comportement res- ponsable, l’objectif de la formation « Provélo » est de familiariser les en- fants à la circulation routière en conditions réelles en ayant, au préalable, acquis les bases du code de la route. La finalité de cette formation se concrétise par un brevet à la grande fierté de tous. Finalement, lorsque les enfants ter- minent leur scolarité au sein de notre école au cours de la 6ème pri- maire, ils prennent part à la balade organisée par la commune en col- laboration avec les 4 écoles de l’en- tité afin de découvrir nos deux villages d’Ittre et Virginal. En effet, les élèves de 6ème des écoles d’It- tre et ceux de 6ème des écoles de Virginal parcourent quelques kilo- mètres pour se retrouver aux envi- rons du canal et y partager une col- lation dans la bonne humeur. En- suite, ils rejoignent respectivement leur école en sollicitant à nouveau leurs mollets. Pour certains c’est carrément le franchissement du Tourmalet ! Et voilà la grande bou- cle est bouclée, le cycle du bicycle s’est déroulé et chacun peut tracer sa route. Nathalie Guillaume, directrice La petite reine traverse les années comme elle traverse les saisons. On la découvre à l’école mais sans doute aussi plus tôt, à la maison. Son premier contact laisse parfois des traces bleues, mauves, rouges mais si on devient le meilleur, elle offre alors la couleur or ! Vendredi 27 décembre à 14h30 Centre Culturel d’Ittre ­ Salle Polyvalente de Virginal Noël au Théâtre : Cache-Cache Théâtre de la Guimbarde Voir en page 9 Ecole libre d’Ittre : La petite reine à l’honneur

17. NOUVEAU JOURNEES SPECIALES D’INFORMATION SUR LES NOUVEAUX APPAREILS AUDITIFS Test auditif gratuit NOUVEAU A BRAINE-LE- CHÂTEAU Vous entendez mal ? Centre auditif AUDIO-MEDICA INTERNATIONAL DE Braine-le-Château Av. de Tubize 109 à Braine-le-château - 02/366 03 13 ● Toutes les grandes marques avec garantie ● Le plus grand choix ● Prêt à l’essai sans engagement ● Appareils pas chers et très discrets ● Tous les modèles existants ● Les nouveaux modèles à réglage automatique ● parking devant le magasin SUPER ÉQUIPE Une solution efficace, très discrète Et très peu coûteuse vous intéresse ? Une bonne audition Aux meilleurs conditions Tous les lundis de 9h à 12h Autres heures et jours sur rendez-vous Les appareils les plus petits du monde dans ou derrière l’oreille. Consultations gratuites sans engagements Tél. : 02/366 03 13 17 Petit Tram 487 décembre 2019 Kiné balnéothérapie LES SÉANCES SE DÉROULERONT AU RELAIS DU MARQUIS RUE DE LA PLANCHETTE 18, 1460 Ittre Le jeudi de 14H30 à 15H30 Infos: 0496/876322 natasha.rommes@gmail.com Réservation obligatoire 067/64 92 02 A PARTIR DU 09 JANVIER 2020 !!! CHANGEMENT DE LIEU ET D'HORAIRE TRAITEMENT DANS L'EAU, UTILISÉ DANS DE NOMBREUSES PATHOLOGIES : • Récupérer la mobilité de son corps ou d'une articulation après un traumatisme • Retrouver sa forme tout en respectant ses limites physiques. • Aider son corps atteint de fibromyalgie • Détendre et récupérer son corps en douceur sur les conseils d'une kinésithérapeute. Autant de bonnes raisons de se mettre a l'eau! C ulture A découvrir La prochaine brochure ITTRE CULTURES Dès janvier 2020

8. 8 Petit Tram 487 décembre 2019 ITTRE CULTURES Eric Assous et Jean­Luc Moreau posent une nouvelle fois un regard sur le couple. Un coup de projecteur finement tricoté sur des protago­ nistes naviguant entre raison et mensonge. Un équilibre pas si sim­ ple à maintenir... Les jeudis, vendredis et samedis à 20H30 Dimanches à 18H00 sauf le 29 décembre à 16H00 Entrées : Adulte : 22€/15€ (ittrois) Senior : 20€ Etudiant : 12€ Jusqu’au 31 décembre Théâtre de La Valette Les conjoints Comédie de mœurs d’Eric Assous Tuur Florizoone s’aventure d’un pays à l’autre et combine les styles les plus incongrus pour une musique résolument moderne et en constante évolution. Tuur nous présente un nouveau duo avec le batteur Etienne Plumer. Une nou­ velle route vers l'inconnu pas si in­ connu puisque les deux musiciens ont collaboré ensemble sur plusieurs projets avant de former ce duo. Une musique joyeuse, ryth­ mée, où la liberté prend le pas sur les règles. Tuur Florizoone : accordéon chroma­ tique / Etienne Plumer : batterie Entrées : 15€ Vendredi 6 décembre à 20H30 La Chapelle de Verre Tuur Florizoone et Etienne Plumier Du vendredi 6 au dimanche 8 décembre FéérIttre : fééries de Noël et spectacles Le week‐end événement de la fin de l'année ! Le fruit d'une dynamique créative de COMARTAGRIND (l'Association des Commerçants, Artisans, Agriculteurs et Industriels de la Commune) en partenariat avec le Centre culturel d’Ittre et le Syndicat d'Initiative. Trois jours de fêtes, d'animations culturelles. Programme complet disponible en novembre 2019 La musique de Jacques Stotzem flirte avec le blues, le folk, le jazz, le rock ou encore des sonorités qui invitent aux voyages. Avec plus d'une centaine de concerts par année, Jacques Stotzem est devenu un invité régulier des plus importants festivals européens. Le pro­ gramme du concert mélange à la fois ses compositions et ses arrangements « Classic Rock ». Entrées : Préventes par virement (infos sur le site) / étudiant : 12€ Sur place : 15€ Dimanche 8 décembre à 17H Heptone Jacques Stotzem : Acoustic Guitar Music (Electrique) Société Royale fondée en 1908 à Châtelineau, l'Orchestre Sym­ phonique Royal du Val de Sambre, classé en catégorie Ex cellence par la Fédération Musicale du Hainaut, est con­ sidéré comme l’un des meilleurs or­ chestres amateurs. Outre la mise au point d'œuvres purement or chestrales, l'orchestre accompagne régulière­ ment des solistes confirmés. Le con­ cert de Noël dirigé par Bart Bouckaert et accompagné par la violoniste Mady Acke sera dévolu à quelques célèbres œuvres de Bizet, Saint Saëns, Grieg ou encore Debussy. Entrées : Prévente : 12€ ou 8€ (étudiants/seniors) sur le compte de Musique Class’Ittre BE10 0017 4032 5904 Sur place : 15€ ou 12€ (étudiants/seniors) Avec le soutien du Centre Culturel d’Ittre Dimanche 8 décembre à 17H Musique Class’Ittre ­ Eglise Saint Rémy Concert de Noël : Si la musique nous était contée par l’Orchestre Symphonique Royal du Val de Sambre Porteur du syndrome de Morsier, Lou chantonnait avant même de savoir parler. Il fit ensuite de la musique ou des percussions avec n’importe quel objet tombant entre ses doigts. A six ans, il apprit seul à jouer de ses dix doigts au piano en un an et demi et devint une petite encyclopédie de la musique derrière son clavier... En fait, tout a commencé il y a vingt ans, en août 1998, lorsqu’est né Lou. La vie avait déposé dans son berceau un jeu de carte complète­ ment fou, amputé de nombreuses d’entre elles (la vue, l’odorat, ...), mais avec un joker incroyable que d’autres compagnons d’infortune de ce syndrome si rare ont aussi reçu : un talent musical hors­pair qui se développe avant­même la parole et qui dépasse la simple oreille absolue. Entrées : 12€ Table d'hôtes avancée à 19h Réservations Repas & Specta­ cle : 067/78 06 70 Vendredi 6 décembre à 21H L’Étable d’Hôtes Concert de Lou Boland : «Je vous kiffe» Chères Ittroises, Chers Ittrois, Vous serez enfin privilégiés au Théâtre de La Valette. Vous bé­ néficiez désormais d’un tarif pré­ férentiel sur tous les spectacles de La Valette! Et cela commence dès maintenant avec « Les Conjoints » de Eric Assous, mis en scène par le Ittrois Fabrice Gardin. LA comédie irrésistible de drôlerie et d’intelligence que nous vous proposons pour les Fêtes et qui commence le jeudi 28 novembre jusqu’au 31 dé­ cembre inclus. Vous habitez Ittre, il ne vous en coûtera que 15 euros par per­ sonne, au lieu de 22 euros! Une offre à laquelle vous ne pou­ vez résister! 15 euros ! Prix unique et uniquement pour vous! La Valette: Votre théâtre!!! Réservation obligatoire au 067/648 111 ou via le site www.theatrelavalette.be ou par mail info@theatrelavalette.be OFFRE SPÉCIALE POUR LES ITTROIS

1. e 487 Décembre 2019 LE MENSUEL CULTUREL ET ASSOCIATIF DES HABITANTS DE HAUT-ITTRE, ITTRE ET VIRGINAL - UNE EDITION DU CENTRE CULTUREL D’ITTRE LE THEATRE DE LA VALETTE vous propose « Les conjoints ». Compte­rendu en p.3 BULLETIN COMMUNAL AU CENTRE DE CE NUMÉRO AIDE HUMANITAIRE. Découvrez les actions du Rotary en p.7 PREMIER PRIX : Confrérîye Dèl Târte au Cras­ tofé. Voir en p.7 QUE FAIRE À ITTRE ? Consultez l’agenda cul­ turel e n p.8 et 9 ILLUMINATIONS DE NOËL. Infos en p.10 Voir en page 8 Nos bureaux seront fermés du 21/12 au 05/01/2020 inclus Le Centre Culturel vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année Un « Cache-Cache» ludique, gracieux, tendre et jouissif. » Laurence Bertels, La Libre Bel- gique - 22 août 2017 « Les batailles de polochon laissent place à un ballet de pieds, en canon, sous une table. Des portés aériens font naître des géants, des couver- tures repliées accouchent de serpents, corbeaux et chevaux. Une petite lu- mière tapie derrière un paravent sculpte des ombres éphémères. Des bruitages et de subtiles projections suggèrent l’arrivée des parents, intrai- tables gardiens du couvre-feu. Même les quelques dialogues esquissés dans un mélange de français et d’espagnol donnent l’impression de jouer à cache cache avec le sens des mots. » Catherine Makereel Le Soir - 24 août 2017 « On se cherche, on se trouve, on se surprend, on s’attrape, on rit à se faire peur, on se fait voler dans les airs, on s’invente une cabane, on ex- périmente... Tout est prétexte au jeu et au plaisir ». Sarah Colasse, Les coups de coeur du Ligueur 5 décembre 2017 Noël au Théâtre : Cache­Cache par le Théâtre de la Guimbarde VENDREDI 27 DÉCEMBRE À 14H30 CENTRE CULTUREL D’ITTRE - SALLE POLYVALENTE DE VIRGINAL A PARTIR DE 18 MOIS Quel plaisir de jouer à Cache-Cache si on a la certitude de retrouver celui que l’on a perdu de vue... Dans ce moment de jeu et de ca- choterie, deux artistes nous invi- tent à retrouver la joie de se cacher pour mieux se découvrir. Cache-Cache explore les diffé- rentes émotions lors du rituel du coucher: la peur, la surprise, la joie. Seul ou à plusieurs. Une invitation poétique à retrouver le plaisir de se cacher pour mieux se découvrir. Les yeux grands ouverts. Infos et réservations : Centre culturel d’Ittre info@ittreculture.be 067/64.73.23 A partir du 23/12 0476/30.90.74 Entrées : Prévente 7€ (jusqu’au 20/12) Sur place 9€ CE QU’EN DIT LA PRESSE Mardi 17 décembre à 20H Centre Culturel d’Ittre Théâtre de la Valette Ciné Soupe : Woman at war Détails en page 9 C i n É Soupe

15. 11. CHARTE COMMUNALE DE L’INCLU- SION DE LA PERSONNE EN SITUATION DE HANDICAP Françoise Peeterbroeck (EPI) explique qu’il s’agit de renouveler l’adhésion à cette charte en cinq axes : fonction consultatives – sensibilisations, accueil de la petite en- fance – intégration scolaire et parascolaire, emploi, accessibilité plurielle (informations, transports, parkings, logements), inclusion dans les loisirs. Vote : Oui (17 – Unanimité) 12. PCS – A JOUT D’UNE FICHE ACTION Françoise Peeterbroeck (EPI) souhaite soumettre l’ajout d’une action collective au PCS. Le Collège a marqué son accord. La fiche porte sur Donnerie / Brocante gra- tuite. Cela permettra de valider le PCS et de lancer le reste de la procédure. Vote : Oui (17 – Unanimité) 13. IPFBW – AG DU 10 DÉCEMBRE Françoise Peeterbroeck (EPI) rappelle que 29 communes font partie de cette inter- communale. Elle présente les points, dont quelques aspects du plan stratégique 2020. Pour l’avenir, l’IPFBW souhaite élargir sa centrale de marchés à de nouveaux ser- vices, mais aussi développer la réflexion sur les smart cities. Luc Schoukens (Pacte) note qu’il y a quelques questions énergétiques présentes dans ce plan stratégique. Son parti s’intéres- sera notamment à ces thématiques. Vote : Oui (17 – Unanimité) 14. IMIO – AG DU 12 DÉCEMBRE Pascal Henry (MR) présente l’ordre du jour. Vote : Oui (17 – Unanimité) 15. POINT AJOUTÉ EN URGENCE : ISBW – AG Françoise Peeterbroeck (EPI) annonce les points de l’ordre du jour : modification d’un représentant de Tubize, approbation du PV précédent, plan stratégique 2020-2022, budget et modifications du ROI. Les re- cettes sont de 10 531 000 EUR et les dé- penses de 10 835 000 EUR, soit 304 000 EUR de déficit. Pol Pernaiux (Pacte) relaie l’inquiétude de l’administrateur Ecolo quant au déficit bud- gétaire récurrent. Toutefois, on annonce cette fois qu’il y a de l’évolution. Pacte vo- tera donc un oui d’encouragement. Vote : Oui (17 – Unanimité) 16. INTERPELLATION CITOYENNE DE SONIA DE VOS Christian Fayt (EPI) rappelle les règles de l’interpellation citoyenne. Sonia De Vos a dix minutes pour exposer sa question. Le Collège a ensuite dix minutes de droit de réponse. Le citoyen a ensuite encore deux minutes pour répondre. Le point n’amène pas de vote. Sonia De Vos (citoyenne) entame son inter- vention avec sa question concrète : quel est le plan stratégique précis (objectifs, actions et ti- ming) que la commune de Ittre adopte pour réduire les émissions carbones de 55 % comme préconisé dans la déclaration de Poli- tique wallonne ? Ou même de 40 % d’ici à 2030 (selon le PAEDC signé par la commune) ? Ces objectifs représenteraient, selon les cal- culs, 24 750 tonnes en moins d’émissions de CO2 pour atteindre les 55 % et 18 000 tonnes pour atteindre les objectifs du PAEDC de 40 %. Sonia De Vos est membre d’Ittre en Transi- tion, qui souhaiterait que la commune s’ins- crive de manière plus radicale dans la lutte contre le changement climatique. Les ob- jectifs peuvent sembler hors de portée, un sentiment d’impuissance peut exister. Mais le pouvoir amène la responsabilité. La vo- lonté est de mutualiser les compétences, parce que tous ensemble, on peut réelle- ment s’y mettre. « Nous avons une respon- sabilité envers les enfants », la décennie qui arrive sera décisive. Elle réclame une action immédiate et du courage politique. Les rap- ports ne mentent pas. Sonia De Vos recom- mande d’ailleurs aux conseillers la lecture du rapport spécial pour les décideurs. Il faut faire tous les efforts possibles pour rester à une hausse de 1,5°. Si on passe la barre des 2°, les effets causeront un emballement cli- matique très dangereux. Il faut donc abso- lument réduire les émissions de CO2. Comment faire ? Beaucoup étudient cela. Paul Hawken a dressé une liste de solutions pour inverser le cours du réchauffement, en pointant les plus déterminants. Parmi elles, Sonia De Vos pointe : - L’énergie éolienne, qui est souvent vue comme « pas jolie » mais qui reste ce qu’il y a de plus efficace - La réduction du gaspillage alimentaire – on jette 30 % de ce que l’on produit - Passer à une alimentation riche en végé- taux, qui n’est pas populaire - L’énergie solaire - Agriculture régénératrice, en opposition à l’agriculture industrielle qui épuise les sols. «La commune a signé le PAEDC et le plan stratégie transversale s’appuie sur les objec- tifs du développement durable. Ce PST est un gros travail, une déclaration d’intentions louables, mais qui ne propose pas de vraies actions», déclare-t-elle. «Tout reste très ti- mide. En le lisant, Ittre en Transition n’a pas trouvé le sentiment d’urgence, ni d’indica- teurs. Or, il faut savoir ce que l’on fait.» «Ce qui est proposé n’est pas inutile mais pas suffisant pour relever le défi, déclare Sonia De Vos». Il faut prendre acte que l’ur- gence est à nos portes. Le vivant se retire (les oiseaux disparaissent, les insectes éga- lement, les océans se vident). Il faut réorga- niser les priorités de la commune en ce sens, que le fil rouge de tout soit de baisser les émissions de CO2. Elle dit ne pas être prête à entendre qu’il n’y a pas d’argent, parce qu’il n’y a rien de plus rentable à l’heure actuelle. Une campagne contre le gaspillage par exemple ne demande pas d’investir une fortune. Si les caisses sont vides, il est peut-être – paradoxalement – sage d’emprunter pour cela. Concrètement, il y a deux demandes : 1) Engagez-vous : déclarez l’urgence clima- tique. 2) Le plan stratégique transversal prévoit la participation citoyenne, et nous avons le devoir de nous impliquer tous. Elle de- mande un forum citoyen pour établir un plan ambitieux et défini dans le temps. Christian Fayt (EPI) remercie Sonia De Vos pour son intervention. Selon lui, tous les conseillers sont conscients qu’une réduc- tion des émissions est nécessaire et chacun a pu voir les évolutions des mesures. Le Col- lège est très content que le Gouvernement wallon demande de diminuer jusqu’à 55 %. Le Bourgmestre estime que madame De Vos n’a pas bien lu la Déclaration de Poli- tique Régionale. Les -55 % y sont indiqués par rapport au rapport de 1990 – les dis- cours tenus sont donc basés sur des chiffres différents. Selon lui, on n’explique pas bien au citoyen la portée de cette décision. En 2016, la Région wallonne était déjà à -35 % si on se base sur les chiffres de 1990. La Ré- gion est donc sur la bonne voie. Il rappelle que la Région wallonne a vendu des quotas CO2 à la Région flamande. Si en sept ans, la Région a déjà réussi à diminuer encore de 14,7 %, elle arrivera à faire les 15 % restant en 11 ans, déclare-t-il. Il y a encore des ef- forts à faire, et Ittre fera sa part de travail. Concernant le PST, le Bourgmestre estime là aussi que Sonia De Vos n’a pas bien lu. Il l’in- vite à revoir la page 14 et les suivantes qui mettent en avant l’angle du développe- ment durable. Il constate que plusieurs points sont mis en exergue, tout en en ou- bliant d’autres (sensibilisations, Renowatt, etc.) D’autres projets conséquents sont en pré- paration, notamment un projet de ferme solaire sur l’ancien site Duferco à la rue du Roeulx à Virginal. 4368 panneaux solaires seraient installés, pour couvrir les besoins de l’équivalent de 285 ménages. Au début, cela sera réinjecté dans les circuits d’ORES, mais le Collège sera très attentif à l’évolu- tion de la réglementation pour peut-être pouvoir créer une structure qui ferait que cette énergie profite aux Ittrois. Le permis de l’inBW a été renouvelé pour vingt ans à l’incinérateur. Il y a une volonté d’utiliser la vapeur produite. Pour la mobilité, le PST prévoit de revoir le plan de mobilité pour continuer à intégrer la mobilité douce, et y ajouter le centre de Virginal qui n’avait pas été pris en compte par le précédent. Selon le Bourgmestre, tout est mis en œuvre à l’échelle ittroise. Chaque petit geste compte. En moins d’un an, chaque échevin a multiplié les actions en faveur de la nature dans ses activités. Il faut avancer en tenant compte de plusieurs urgences : écologique, économique, financière, loge- ment pour les jeunes. Les défis sont nom- breux à relever mais le Collège a la volonté d’y travailler. Il est important que le geste ne soit pas dénigré. Sonia De Vos (citoyenne) déclare que ses chiffres sont tirés du rapport PAEDC de 2017. Elle se dit très heureuse du projet de ferme solaire. Elle reconnaît que des choses sont faites, mais le défi est tellement grand qu’il faut unir ses forces, selon elle. « Vous demandez de faire confiance aux instances, mais faites-nous confiance et organisons des passerelles ». Elle répète la demande de la création d’un forum citoyen pour mobili- ser autour de la question. Le défi est énorme à relever, cela n’appartient pas juste Ets BONTET Philippe S.P.R.L. Châssis - Portes - Vérandas - Volets Pierre Carton 0494/52 48 28 - p.carton@bc-sprl.be Pierre Stryckman 0475/28 50 42 - p.stryckman@bc-sprl.be ELECTRICITÉ - CHAUFFAGE - SANITAIRE - RÉNOVATION - AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR & EXTÉRIEUR - PISCINES - JARDINS ESPACES VERTS - CONCEPTION RÉALISATION - ENTRETIEN P.V.C Deceuninck (possibilité bois et Alu) Electrification de volet (délais rapides) Primes à l’énergie et réduction d’impôts Rue Bruyère de Virginal, 76 1460 Ittre (Virginal) Votre artisan vous propose un large assortiment : PAINS, PETITES BOULANGERIES, VIENNOISERIES, TARTES, PÂTISSERIES, GLACES, BISCUITS SUCRÉS, ... (COCKTAILS, PAINS SURPRISE, BISCUITS SALÉS, ...) 067/64 77 35 info@labriochedor.be - www.labriochedor.be PATISSIER - BOULANGER - CHOCOLATIER - GLACIER Heures d’ouverture : du mercredi au samedi de 7h à 18h30 et dimanche de 7h à 17h Tél : 067/64 83 01 ­ Fax : 067/64 83 01 Gsm : 0475/571 399 15 Petit Tram 487 décembre 2019 Châssis / porte / volet  PVC /BOIS/ ALU Menuiserie Int /Ext Devis gratuit et compétitif TÉL FIXE : 067/21 59 52 GSM : 0499/61 11 28 OU 0473/86 51.93 www.pedicuremedicale­anais.be C Le Monde

11. Petit Tram 487 décembre 2019 11 VENEZ DÉCOUVRIR NOTRE ÉTALAGE DE NOËL REMPLI D'IDÉES CADEAUX NOUVEAU: RAYONS BIO & VRAC, BONBONS EN VRAC Au P’tit Vesnau Rue du centre, 20 ­ 1460 Virginal 067/64 71 08 C alendrier Du Vendredi 06 Décembre 2019 au Di- manche 08 Décembre 2019 - 18:00 FÉÉRITTRE : FÉÉRIES DE NOËL ET SPECTACLES Place de Ittre Org: Comartagrind Vendredi 06 Décembre 2019 - 20:30 TUUR FLORIZOONE ET ETIENNE PLU- MIER La Chapelle de Verre Org: La Chapelle de Verre Infos : 067/64.81.11 info@chapelledeverre.be www.chapelledeverre.be Vendredi 06 Décembre 2019 - 21:00 CONCERT DE LOU BOLAND : "JE VOUS KIFFE" L'Etable d'Hôtes Org: L'Etable d'Hôtes Infos : 067/78.06.70 letable@letabledhotes.be www.letabledhotes.be Du Samedi 07 Décembre 2019 au Dimanche 08 Décembre 2019 - 14:00 PETIT MARCHÉ DE NOËL Chez Véronique Golard artiste/céramiste Org: Atelier Céramique Lieu : Rue Louis Edgar Bierny, 12 1460 Virginal Dimanche 08 Décembre 2019 - 17:00 JACQUES STOTZEM: ACOUSTIC GUITAR MUSIC (ÉLECTRIQUE) Heptone Org: Heptone Infos : 0488/47.69.05 asbl.heptone@gmail.com www.heptone.com Dimanche 08 Décembre 2019 - 17:00 CONCERT DE NOËL : « SI LA MUSIQUE NOUS ÉTAIT CONTÉE » par l'Orchestre Symphonique Royal du Val de Sambre Eglise Saint Rémy d'Ittre Org: Musique Class'Ittre Infos : 0475/44.81.90 carinedelichtervelde@gmail.com Samedi 7 Décembre 2019 - 18:30 MAXPIE / EXISTANCE / SPHERES / RAIDER Org: Zik-Zak Infos : 0476/53.00.56 annick@zik-zak.be www.zik-zak.be Vendredi 13 Décembre 2019 - 21:00 SOIRÉE BABELSTAL : PROJECTION DU FILM : NIET SCHIETEN L'Etable d'Hôtes Org: L'Etable d'Hôtes Infos : 067/78.06.70 letable@letabledhotes.be www.letabledhotes.be Samedi 14 Décembre 2019 - 19:30 PROJECTION « QUI SONT CES HÔTES QUI ACCUEILLENT LES MIGRANTS CHEZ EUX ET QUI SONT CES MIGRANTS? » Espace Bauthier Org: La plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés - Centre Culturel d'Ittre Infos : Sylvie De Joncker - 0476/54.21.98 dejonckersylvie@yahoo.fr www.bxlrefugees.be Dimanche 15 Décembre 2019 14:00 à 17:00 REPAIR CAFÉ Ancienne maison communale de Haut-Ittre Org: Repair Café d’Ittre Infos : 0478/62.40.99 www.repairecafe.org Dimanche 15 Décembre 2019 - 17:00 OLIVIER COLLETTE QUARTET ET PETER HERTMANS (JAZZ TOUR LUNDIS D'HO- TENSES) Heptone Org: Heptone Infos : 0488/47.69.05 asbl.heptone@gmail.com www.heptone.com Dimanche 15 Décembre 2019 - 19:00 THE NEW ROSES + WILDHEART Org: Zik-Zak Infos : 0476/53.00.56 annick@zik-zak.be www.zik-zak.be Mardi 17 Décembre 2019 - 20:00 CINÉ SOUPE : WOMAN AT WAR Théâtre de la Valette Org: Centre Culturel d'Ittre Infos : 067/64.73.23 info@ittreculture.be www.ittreculture.be Mercredi 18 Décembre 2019 - 16:00 MINI MARCHÉ ARTISANAL DE NOËL ET- CONCERT DE HARPE AVEC NATACHA SIMMONDS ASBL Soie Là Org: Café Truc Infos : 0477/06.69.97 cafetruc.ittre@gmail.com Vendredi 27 Décembre 2019 - 14:30 NOËL AU THÉÂTRE : « CACHE-CACHE » par le Théâtre de la Guimbarde Salle polyvalente de Virginal Org: Centre Culturel d'Ittre Infos : 067/64.73.23 info@ittreculture.be www.ittreculture.be Mardi 31 Décembre 2019 – 19:00 RÉVEILLON DE NOUVEL AN L'Etable d'Hôtes Org: L'Etable d'Hôtes Infos : 067/78.06.70 letable@letabledhotes.be www.letabledhotes.be Samedi 4 Janvier 2020 – De 20:30 à 22:30 ROCK NATION TRIBUTE NIGHT #20: BULLS ON PARADE Org: Zik-Zak Infos : 0476/53.00.56 annick@zik-zak.be www.zik-zak.be Du 10 au 18 janvier 2020 REMUE-MÉNINGES Org: Centre Culturel d’Ittre Infos : 067/64 73 23 info@ittreculture.be www.ittreculutre.be Dimanche 12 Janvier 2020 – 17:00 FABIEN DEGRYSE & JOËL RABESOLO (JAZZ TOUR LUNDIS D'HORTENSE) Heptone Org: Heptone et les Lundis d’Hortense Infos : 0488/47.69.05 asbl.heptone@gmail.com www.heptone.com Mercredi 15 janvier 2020 – 16:00 IL EST POSSIBLE D’ÉVITER LES GAFA CONFÉRENCE ASBL Soie-là Org : Café Truc Infos : 0477/06.69.97 cafetruc.ittre@gmail.com Dimanche 19 Janvier 2020 – 17:00 TRICYCLE (JAZZ ÉLECTRIQUE) Heptone Org: Heptone Infos : 0488/47.69.05 asbl.heptone@gmail.com www.heptone.com Joyeuses fêtes de fin d’année 70 rue Planchette 1460 Ittre ­ tél : 067 84 00 45 www.bee­o­village.be ­ facebook : beeovillage

6. 6 Petit Tram 487 décembre 2019 C ulture Le Musée Marthe Donas recrute des permanents "Passionné d'art, amateur de pein- ture, artiste caché ou simple cu- rieux ? Le Musée Marthe Donas recrute des permanents ! Situé rue de la montagne, dans la chapelle en face du Centre Culturel, le MiMDo est à la recherche de nou- veaux guides pour ses prochaines expositions. Vous ne savez pas comment occuper vos jeudis, sa- medis et dimanches, voilà une ma- nière ludique de se distraire en découvrant les oeuvres d'artistes locaux et internationaux. (Et pas d’inquiétude, vos frais sont pris en charge.) Alors, intéressé ? Si vous souhaitez rejoindre l'équipe, il vous suffit d'envoyer un mail à info@museemarthedo- nas.be en mentionnant vos mo- tivations. A bientôt" Une bénévole Pour la deuxième année consécu- tive, le mois de décembre sera sy- nonyme de mini marché artisanal au Café Truc... Et plus si mini que ça. Notre appel à participants a eu son petit succès, et les idées de ca- deaux proposées à la veille des fêtes seront très variées, et toutes réalisées par des locaux ! Le petit marché sera installé pour toute la durée du Café Truc de décembre. Le 18 décembre, dès 20h, c’est Na- tacha Simmonds qui vous appor- tera toute la douceur des notes de sa harpe. Avec cet instrument peu courant, le Café Truc espère vous emporter dans une ambiance féé- rique pour le dernier rendez-vous de 2019. Elle vous invitera à mêler vos voix aux notes de sa harpe dans un concept de concert qui invite à tisser ensemble la musique. Entrée «au chapeau». Le Café Truc sera ouvert dès 16h dans les locaux de l’ASBL Soie-là à Haut-Ittre. Comme chaque mois, ce sera l’occasion de venir jouer ou pa- poter autour de produits locaux et/ou bio. Les bonnes crêpes de La Maisonnée et la soupe désormais reconnue de Jean-Louis, accompa- gnée de bons pains frais des bou- langers de la région, vous réchauf- feront durant tout le Café Truc. Bienvenue à tous le 18 décembre de 16h à 23h dans les locaux mis à disposition par l’asbl Soie-là (merci !), 38, rue Les Hauts Du Ry Ternel à Haut-Ittre. Parking à l'arrière de la salle communale de Haut-Ittre au 13, rue Les Hauts Du Ry Ternel. Mar- chez ensuite jusqu'au n°38 et sui- vez les bannières ! Et ce par respect pour les habitants de la rue. L’équipe du Café Truc Café Truc : Concert de harpe et mini marché artisanal, 2ème édition ­ Mercredi 18 décembre DÉCEMBRE BRAINE 1440 06/12/2019 > 21/12/2019 – ATE- LIER DE PEINTURE/EXPOSITION Lieu : Maison communale de Braine-le-Château LUC VANDER MYNSBRUGGE, LES BRANCHES DE LA VIE 08/12/2019 > 15/12/2019 EXPOSITION Lieu : Centre culturel de Tubize - Théâtre du Gymnase UN GRAND CRI D’AMOUR 12/12/2019 - SPECTACLE Lieu : Centre culturel de Tubize - Théâtre du Gymnase VILLAGE DE CHALETS DE NOËL 06/12/2019 > 08/12/2019 MARCHÉ DE NOËL Lieu : Parking de la Commune, Re- becq DRAGONS 3 11/12/2019 – CINÉ-JUNIOR Lieu : Salle communale de Que- nast, Rebecq THÉ DANSANT AVEC FRANCO ET FREDDY 12/12/2019 – SENIORS Lieu : Salle communale de Que- nast, Rebecq NOËL AU THÉÂTRE : «TOI PUITS MOI» 21/12/2019 – SPECTACLES Centre culturel de Braine-le-Château Lieu : Salle Beaulois REPAIR CAFÉ 22/12/2019 Lieu : Rue de la Libération 25, Braine-le-Château L’ÉCOLE DES FEMMES 10/01/2020 – THÉÂTRE Lieu : Centre culturel de Tubize - Théâtre du Gymnase COSTA RICA, LA FIÈVRE VERTE 13/01/2020 – RENCONTRE, CONFÉRENCE-CINÉ Lieu : Centre culturel de Tubize - Théâtre du Gymnase ALADIN 15/01/2020 – CINÉ-JUNIOR Lieu : Salle communale de Que- nast, Rebecq AU TEMPS OÙ LES ARABES DANSAIENT 16/01/2020 – CINÉ, RENCONTRE CONFÉRENCE Lieu : Centre culturel de Tubize Théâtre du Gymnase Coordonnées : Centre Culturel de Tubize : http://www.tubize-culture.be Centre culturel de Rebecq : www.rebecqculture.be Association Braine Culture (Braine le Château) www.association-braine- culture.be Calendrier régional Le bât C’est un dispositif que l’on place sur le dos d’une bête de somme pour le transport de leur charge (un âne, un cheval,...) Les bêtes dont le bât était mal fixé avaient des plaies qui les faisaient souffrir, d’où l’expression: « C’est là que le bât blesse », qui signifie que l’on a trouvé la cause d’une souf- france ou d’un désagrément. Etre rembourré comme le bât d’un mulet. Signifie tout simplement: « Etre vêtu trop chaudement ». Arthur Deghorain La langue de chez nous Vendredi 13 décembre à 21H L’Étable d’Hôtes Soirée Babelstal Détails en page 9

20. Restaurant Traiteur «Les Béliers» 99 rue de Namur – 1400 Nivelles Tél.067/21.92.05 – 21.43.58. / Fax 067/21.46.73 www.lesbeliers.be / e­mail : infos@lesbeliers.be Ouvert : mercredi midi, jeudi midi, vendredi midi et soir, samedi soir et dimanche midi (sauf banquets et jours fériés). 20 Petit Tram 487 décembre 2019 4 vos placards et dressings, 4 vos meubles de salle de bains, 4 vos portes et escaliers, 4 votre cuisine, 4 l'aménagement de votre magasin. Amaury JOACHIM 0475/30 76 69 woodcreation@woodcreation.be - www.woodcreation.be 17, rue des Primevères 1460 Ittre 0475/30 76 69 woodcreation@woodcreation.be ­ www.woodcreation.be 17, rue des Primevères 1460 Ittre AMAURY JOACHIM WoodCréation vous propose la réalisation sur mesure de : MENU COMPLET À 95,00 € LES VINS ET EAUX COMPRIS JUSQUE MINUIT Service à partir de 19h30 La Flûte de Champagne ( 2 verres ) **** L’assiette de Dégustations **** La Ballotine de Volaille «Label Rouge» au Foie Gras, Sauce Vierge aux Noix et Crumble au Parmesan **** Le Velouté de Chicons aux Crevettes Grises et Queues D’écrevisses, Dés de Betterave Rouge **** Le Petit Frisson Glacé **** Médaillon de Biche, Sauce aux Coings et Vinaigre Balsamique Embeurrée de Choux Verts et Pommes de Terre Carottes au Miel et Pain D’épices **** La Surprise de L’an neuf **** Le Moka et ses Douceurs **** Réservation uniquement par acompte de 50 € p/p. Sonorisation ­ Cotillons Ambiance Assurée Menu Réveillon de Nouvel An 2020 31 Décembre à 19h Buffet 55 € + Soirée dansante 10€ Combiné 60 € (- 12 ans : 35 €) L’Étable d’H ô tes Réservations 067 /78 06 70 Menu sur www.letabledhotes.be 0497/415 421 RÉVEILLON DE NOUVEL AN RÉVEILLON DE NOUVEL AN NATHALIE DUVEILLEZ - DOULA ● Accompagnements autour de la naissance dans le respect et la bienveillance de tous ● Massages bien-être dédiés à la femme et à l’enfant Rue du Croiseau 45 - 1460 Ittre 04 77/ 65 7 4 10 nathalie.duveillez@prowebox.com www.nathalieduveillez.be POSSIBILITÉ DE CHÈQUES - CADEAUX

9. 9 Petit Tram 487 décembre 2019 ✬ CENTRE CULTUREL D’ITTRE (COORDINATION) 36, RUE DE LA MONTAGNE 1460 Ittre 067/64 73 23 info@ittreculture.be www.ittreculture.be ✬ CAFÉ TRUC Haut-Ittre, Ittre, Virginal 0477/066 997 cafetruc.ittre@gmail.com FB : cafetrucittre ✬ CHAPELLE DE VERRE 100, rue A Brancart 1460 Fauquez 067/64 88 93 info@chapelledeverre.be www.chapelledeverre.be ✬ HEPTONE 7, rue Haute 1460 Ittre 0488/476 905 asbl.heptone@gmail.com www.heptone.com ✬ L’ETABLE D’HÔTES 4B, rue de Tubize 1460 Virginal 067/78 06 70 letable@letabledhotes.be www.letabledhotes.be ✬ MAISON DU CONTE Grand Place 1 1370 Jodoigne 010/81 41 47 reservations@conteetlitterature.be www.conteetlitterautre.be ✬ MUSÉE MARTHE DONAS 36, rue de la Montagne 1460 Ittre 0471/216 388 info@museemarthedonas.be www.museemarthedonas.be ✬ MUSIQUE CLASS’ITTRE Carine de Lichtervelde 0475/448 190 carinedelichtervelde@gmail.com FB : musique class’Ittre www:musiqueclassittre.be ✬ THÉÂTRE DE LA VALETTE 13, rue Basse 1460 Ittre 067/64 81 11 info@theatredelavalette.be www.lavalette.be ✬ ZIK ZAK 28, rue de Tubize 1460 Ittre 0476/530 056 annick@zik-zak.be www.zik-zak.be Afin de recréer des ponts entre communautés linguistiques, em­ portés par des vents nationalistes néfastes, nous programmons deux fois l'an des films flamands sous­ti­ trés en français. Des perles se ca­ chent sous les replis identitaires ... NIET SCHIETEN ("Ne tirez pas") dé­ marre avec l'attaque le 9 novembre 1985 du supermarché Delhaize à Alost. David Van de Steen est alors âgé de 9 ans. Gravement blessé et orphelin, David sera alors recueilli par ses grands­parents qui tente­ ront, malgré le deuil et les nom­ breuses questions restées sans réponses, de lui donner un avenir. Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des specta­ teurs Le film choisi remplace celui qui était initialement prévu. La vio­ lence est hélas présente dans les deux réalisations, mais la mysté­ rieuse affaire des "Tueurs du Bra­ bant" (De bende van Nijvel...) fait partie de "notre" histoire "natio­ nale" et occupe encore les esprits d'une génération entière de belges ... des spectateurs. Avec le soutien du Centre Culturel d’It­ tre Entrées : 5€ Table d'hôtes avancée à 19h Réservations Repas & Spectacle : 067/78 06 70 Vendredi 13 décembre à 21H L’Étable d’Hôtes Soirée Babelstal : Projection du film "Niet schieten" de Stijn Coninx Dimanche 15 décembre à 17H Heptone Olivier Collette Quartet et Peter Hertmans (Jazz Tour Lundis d’Hortense) Olivier Collette présente la musique de son tout nouvel album "PHI". Ce disque est probablement le premier en jazz à être entièrement basé sur le nombre d'or. Loin d'être une musique conceptuelle, le style des compositions d'Olivier est mélodieux, harmonieux et dy­ namique. On peut y retrouver entre­autres des influences de Pat Metheny ou Keith Jarrett. Olivier Collette : piano, composi­ tions / Peter Hertmans : guitare / Carlo Nardozza : trompette / Victor Foulon : contrebasse / Daniel Jonkers : batterie Entrées : Préventes par virement (infos sur le site) / étudiant : 12€ Sur place : 15€ Halla, la cinquantaine, déclare la guerre à l’industrie locale de l’alu­ minium, qui défigure son pays. Elle prend tous les risques pour protéger les Hautes Terres d’Islande... Mais la situation pourrait changer avec l’ar­ rivée inattendue d’une petite orphe­ line dans sa vie... Comédie dramatique de Benedikt Er­ lingsson (Islande – France – Ukraine) 101 min – VO ST FR Entrées : 5€ Pour les moins de 25 ans et les plus de 65 ans : 3 € ­ Article 27 : 1,25€ Soupe : 5€ (sur réservation, servie à partir de 19h) Mardi 17 décembre à 20H Centre Culturel d’Ittre ­ Théâtre de la Valette Ciné Soupe : Woman at war Décembre sera l’occasion de vous proposer quelques petits cadeaux réalisés par des locaux. Le petit marché artisanal sera installé pour toute la durée de ce Café Truc de décembre. Dès 20h, concert à la harpe de Natacha Simmonds, qui saura nous emporter avec cet in­ strument peu courant. Une am­ biance féérique s’installera dans le dernier Café Truc de 2019, pour finir l’année sur de bonnes notes. Dès 16h, vous pourrez retrouver les activités habituelles du Café Truc : jeux, bar et petite restauration. Entrées : Entrée au chapeau pour la harpiste Mini marché artisanal de Noël et concert de harpe avec Natacha Simmonds Mercredi 18 décembre de 16H à 23H Café Truc à Haut­Ittre (ASBL Soie­là) Vendredi 27 décembre à 14H30 Centre Culturel d’Ittre ­ Salle Polyvalnte de Virginal Noël au Théâtre : Cache-Cache par le Théâtre de la Guimbarde C i n É Soupe ITTRE CULTURES DÈS 18 MOIS Quel plaisir de jouer à Cache-Cache si on a la certitude de retrouver celui que l’on a perdu de vue... Dans ce moment de jeu et de ca- choterie, deux artistes nous invi- tent à retrouver la joie de se cacher pour mieux se découvrir. Cache-Cache explore les diffé- rentes émotions lors du rituel du coucher: la peur, la surprise, la joie. Seul ou à plusieurs. Une invitation poétique à retrouver le plaisir de se cacher pour mieux se découvrir. Les yeux grands ouverts. Mise en scène: Yutaka Takei Interprétation: Pierre Viatour et Sara Olmo ou Kevin Troussart et Julie Querre Le spectacle a reçu le prix de la Mi- nistre de l’enfance Alda Gréoli en août 201 Entrées : Prévente 7€ (jusqu’au 20/12) Sur place 9€

16. Situation : Rue de Samme, 22 à 1460 Virginal Montant mensuel minimum : 700 € HTVA Date limite de réception des offres : le 18 décembre 2019 à minuit (date de la poste faisant foi). Sous peine de nullité des offres, celles-ci devront reprendre les do- cuments demandés dans le cahier spécial des charges. Informations et cahier spécial des charges : Secrétariat de la RCA Sport’Ittre Tél : 067/79.10.34 rcasportittre@ittre.be Electricité Marchal sprl Mise en Conformité Travaux et dépannages en tous genres. Vidéoparlophonie. Chauffage électrique. Domotique BTICINO et HAGER Surveillance par caméras. Contrôle d’accès en tous genres. Electrification de portail ou porte de garage. 067/64 61 13 - 0475/479 346 info@marchalsprl.com www.marchalsprl.com A votre service depuis 1980 Au Bazar D ÉCORATION - ATMOSPHÈRE - EVÉNEMENTS RUDI HANNON Heures d’ouvertures le lundi et mardi sur RDV - le mercredi de 14h00 à 18h30 le jeudi et vendredi de 9h30 à 12h30 et de 14h00 à 18h30 le samedi de 9h30 à 14h00 rue de la Station 28 Braine-le-Château 02/366 37 46 - 0475/46 24 39 www.aubazar.be PATRICE FOUCART 33 Rue Emile Nils 1460 Ittre Abattage ­ Elagage Taille de haies Bois de chauffage ­ Travaux forestiers 067/56 17 54 ou 0476/82 46 37 16 Petit Tram 487 décembre 2019 RENO CORNER Rue du Bure, 19 Bte 5 1460 Ittre 0478/ 72 82 08 Rénovation ● Dépannage Toiture ● Zinguerie ● Plomberie Carrelage ● S.D.B. .... 02/367 94 40 Agence Ittre et Braîne­le­Château rue Latérale 1A 1440 Braine­le­Château E mploi La Régie communale autonome Sport’Ittre lance un appel à conces- sionnaire pour l’exploitation de la cafétéria du centre sportif de Vir- ginal. Appel à concessionnaire pour l’exploi­ tation de la cafétéria du centre sportif de Virginal de la RCA Sport’Ittre ITTROIS, LA COOPÉRATIVE ÉNERG’ITTRE A ÉTÉ CRÉÉE POUR VOUS !! La transition énergétique ne peut fonctionner complétement sans une implication volontaire des ci- toyens, soutenue par un relais proche d’eux : leur commune ! L’enjeu est crucial, il concerne chacun d’entre nous. Les coopératives citoyennes jouent aujourd’hui un rôle clé dans la tran- sition énergétique. Elles s'engagent à préserver la qualité de vie ici et ailleurs et promeuvent une écono- mie solidaire et éthique, qui donne du sens à l'épargne et contrôle son utilisation. Elles favorisent la décen- tralisation de la production d'éner- gie, la relocalisation des profits et des décisions, et l'accès à une éner- gie propre au prix juste et transpa- rent. Les principes sont enthousias- mants: la gouvernance basée sur le principe "une personne - une voix" rassurante et les gains financiers at- trayants. En 2019, les dividendes engrangés par les citoyens coopé- rateurs aux projets déjà actifs ont oscillé entre 2 et 6%, le maximum légal. Aux jours des comptes épargne tournant à vide, ces béné- fices sont appelés à séduire le plus grand nombre. Énerg’Ittre s’inscrit dans le mou- vement ! Énerg'Ittre s'inscrit dans ce mouve- ment, portée par 17 autres coopé- ratives et associations citoyennes en Wallonie et fédérées au sein de Rescoop-Wallonie. La SCRL est née le 31 janvier 2019, compte au- jourd’hui une cinquantaine de coo- pérateurs ittrois et de nombreux projets en cours ou à venir. Énerg’ittre s’adresse à vous tous ! Aux citoyens soucieux d’investir ou de s’investir ! Aux indépendants et aux chefs d’entreprises recherchant sou- tien technique, moyens finan- ciers et projet clés sur porte Informez-vous sur EnergIttre.be Toute l’équipe d’Énerg’Ittre : X. Vanwijck, J. D’Hernoncourt, M. Nachtegaele, S. Verghote, C.de Lichtervelde et G. Braive Coopérative Energ’Ittre INVESTISSONS ENSEMBLE DANS LES ÉNERGIES RENOUVELABLES ! aux élus, mais à tous. Elle termine en disant que si le Collège pense faire tout ce qu’il faut pour lutter contre le réchauffement, alors qu’il déclare l’urgence climatique. Cela permettrait de réveiller des consciences. Il n’y a pas de temps pour se reposer sur ses lauriers ici. Il faut travailler ensemble et c’est le sens de son intervention, conclut-elle. 17. INFORMATIONS DU COLLÈGE Christian Fayt (EPI) annonce que les taxes IPP et IBM ont été approuvées par la tutelle. Il annonce les dates des conseils 2020 : 21 janvier, 18 février, 17 mars, 28 avril, 26 mai, 23 juin, 22 septembre, 13 octobre (MB), 17 novembre (CPAS) et 15 décembre (Budget). Enfin, il partage différents subsides reçus : 10 000 EUR du Brabant wallon pour la poli- tique des aînées, et 958 EUR pour le petit patrimoine. 18. QUESTIONS ORALES Eolien à Ophain Pol Perniaux (Pacte) a appris que le Col- lège s’était positionné contre un projet de deux éoliennes à Ophain. Quels sont les ar- guments ? Pascal Henry (MR) explique qu’il ne sait pas trop s’il doit développer le pourquoi puisque les ministres en charge de l’énergie et des infrastructures ont donné leur ac- cord. Le Collège n’est pas contre l’éolien, mais là où il est productif et rentable, pas pour détruire des paysages, proche des ha- bitations pour une rentabilité limitée. Une pétition contre regroupait quelques ci- toyens ittrois et haut-ittrois. Panneau publicitaire Luc Schoukens (Pacte) a remarqué l’appa- rition de grands panneaux publicitaires, dans nos paysages si menacés plaisante-t-il. Christian Fayt (EPI) annonce qu’une procé- dure a été entamée puisqu’aucune autori- sation n’a été demandée. SOGEPA au Conseil Claude Debrulle (Pacte) rappelle qu’une motion déposée par les I.C. en février der- nier demandait la venue de représentants de la SOGEPA pour expliquer devant le Conseil leur politique concernant NLMK, mais aussi les Papeteries. Christian Fayt (EPI) estime que cela ne rentre pas dans l’actualité – qui est nécessaire pour aborder une question orale. Le conseiller aurait dû demander un point supplémentaire. La SO- GEPA a été contactée et préférait attendre avant d’intervenir, parce que ces deux dos- siers étaient encore délicats. La proposition reste d’actualité mais la rencontre se fera aussi quand ça les arrange. Parking hockey Pascale Carton (I.C.) revient sur le pro- blème de parking qui se pose lorsqu’il y a des matchs de hockey. Les places sont in- suffisantes, et les gens se garent donc de façon assez sauvage sur la rue. Lindsay Gorey (MR) se dit consciente du problème et une réflexion est en cours. Des solutions sont déjà envisagées mais doivent encore être étudiées plus en détail. Trottoirs de l’école libre Chantal Vanvarembergh (I.C.) a remarqué que les trottoirs aux abords de l’école libre ont été réaménagés, mais que les bollards n’ont pas été remis. Jacques Wautier (EPI) répond que les travaux ne sont pas encore terminés et que les bollards seront réinstal- lés. Sécurité des ponts Hélène de Schoutheete (I.C.), suite à l’écroulement d’un pont en France, rappelle que le pont de Fauquez se dégrade. Elle souhaite savoir si les photos sont encore envoyées régulièrement à Infrabel pour étudier son état. Fabienne Mollaert (EPI) assure que ça continue, et qu’il n’y a pas en- core de retours négatifs quant à son état. De plus, on demande de plus en plus de contrôles des camions, qui ne peuvent nor- malement pas y passer. Enfin, elle a de- mandé à ce qu’Infrabel vienne voir sur place également. Effets de porte Ferdinand Jolly (I.C.) demande où en sont les effets de porte prévus pour sécuri- ser les routes. Fabienne Mollaert (EPI) an- nonce qu’un nouveau subside a été accordé pour apporter plus d’efficacité à ces effets de porte. Tout sera fait, comme prévu, et des rehausseurs seront ajoutés pour cer- tains effets de porte. Le conseil se poursuit à huis-clos. Julie Duthy Prochain conseil communal mardi 17 décembre à 19h

14. 14 Petit Tram 487 décembre 2019 Mollaert (EPI) explique que les 31 000 EUR cités précédemment correspondent au montant déjà alloué pour 2019 – mais pour lesquels la distribution n’a pas eu lieu. Pour 2020, c’est bien 9 000 EUR, afin de ne pas passer sous la limite du coût-vérité. Chris- tian Fayt (EPI) ajoute que les deux mon- tants – 31 000 et 9 000 – vont être rassemblés pour une distribution qui joue sur deux ans. Il note aussi qu’il ne sert à rien d’augmenter la taxe uniquement pour gar- der les sacs gratuits pour tous les habitants, il va donc falloir réfléchir à qui aura droit à cette distribution en priorité, et dans quelles quantités. Vote : Oui (9 – EPI et MR) – Abstention (8 – I.C. et Pacte) 5. REDEVANCE : ENLÈVEMENT DES DÉ- CHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS (SACS POUBELLES) Fabienne Mollaert (EPI) présente le prix des sacs poubelles, qui est inchangé, à sa- voir 1,25 EUR pour les sacs de 60 litres et 0,70 EUR pour les sacs de 30 litres pour les déchets ménagers et 0,50 EUR pour les sacs de 25 litres pour les déchets organiques. Vote : Oui (14 – EPI, MR, I.C.) – Abstention (3 – Pacte) 6. CONVENTION CADRE POUR LES TRA- VAUX DE REMPLACEMENT / SUPPRES- SION DES SOURCES LUMINEUSES – ADHÉSION ORES Christian Fayt (EPI) présente l’accord entre la Région wallonne et ORES qui veut que la totalité des luminaires du territoire soient remplacés par du LED dans les dix pro- chaines années. La Commune devra payer une partie du remplacement, pour un mon- tant de 73 000 EUR. Ce montant sera payé en quinze ans, soit 5 438 EUR par an. Les économies de ce changement se monte- ront déjà à 11 653 EUR pour 2020 et aug- menteront chaque année, plus le remplacement avancera. Claude Debrulle (Pacte) demande com- bien cela concerne de luminaires décoratifs à charge de la commune et quel coût est prévu. Il demande également quel est le programme d’ORES face à l’éventualité de devoir passer ensuite à un éclairage intelli- gent, qui s’allume en fonction du passage ? Christian Fayt (EPI) explique que, de mé- moire, la consommation actuelle est de 100 000 Mwh/an et passera à 45 000 Mwh/an une fois le remplacement terminé. Cela sera très difficile à mettre en place sans le sou- tien d’ORES et le gouvernement wallon. Concernant l’éclairage décoratif, il est a priori inclus dans le payement proposé ici, mais il vérifiera pour bien confirmer. Enfin, concernant l’éclairage intelligent, il y a en- core plusieurs problèmes qui persistent dans les communes pilotes, à voir donc. Luc Schoukens (Pacte) se réjouit de voir que la Région wallonne et ORES proposent ce remplacement. Il demande dans quelle mesure il n’est pas possible d’accélérer le processus pour rencontrer la volonté de rencontrer les 40%, voire 55 % d’émissions de CO2. Le conseiller tient enfin à souligner un point sur lequel il insiste depuis long- temps : investir dans la réduction des émis- sions de CO2, ça rapporte ensuite. Christian Fayt (EPI) rappelle qu’il s’agit d’un plan au niveau de l’ensemble de la Ré- gion wallonne, à coordonner, il peut donc être difficile de raccourcir le délai. De plus, la production de lampadaires au LED est ac- tuellement limitée. Pas de vote 7. CIVADIS : CONVENTION DE TRAITE- MENT DES DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL Françoise Peeterbroeck (EPI) annonce qu’il s’agit de la société qui s’occupe de la gestion des logiciels informatiques utilisés par les services communaux, qui peut donc avoir accès à des données sensibles sur les citoyens durant leurs activités. Il s’agit d’une procédure standard à la suite du RGPD, pour que le sous-traitant assure qu’il ne traite pas les données à des fins autres que celles nécessaires à la réalisation de sa mis- sion. Claude Debrulle (Pacte) demande le coût de cette convention et sa durée. Françoise Peeterbroeck (EPI) explique qu’il n’y a pas de frais, il s’agit juste de mettre sur papier les mesures légales prévues par le RGPD. La convention durera donc aussi longtemps que dure le RGPD. Vote : Oui (17 – Unanimité) 8. REMPLACEMENT EN URGENCE DE LA CHAUDIÈRE DE LA POSTE DE VIRGINAL Françoise Peeterbroeck (EPI) annonce que la chaudière de la poste n’a pas fonc- tionné au moment où il a fallu la rallumer. Ces crédits n’étaient pas inscrits au budget 2019 ni en MB, ils seront donc inscrits dans le budget 2020 en crédits des exercices an- térieurs. Le montant pour l’achat de la chaudière est de 1569,03 EUR TVAC, et c’est Induscabel qui a été sélectionné. Pol Perniaux (Pacte) comprend l’urgence. Il demande toutefois s’il existe un inventaire des autres chaudières pour éviter cette ur- gence, pour mieux prévoir, payer moins et polluer moins. Il demande aussi s’il y a un travail possible avec le PAEDC pour remet- tre un avis sur les chaudières, etc. Enfin, il demande pourquoi il n’y a pas de chauffa- giste ittrois repris dans les trois firmes contactées. Jacques Wautier (EPI) déclare qu’il existe bien un listing des chaudières, et que la commune dispose d’un marché pour leur entretien. Il y a un rapport fait chaque année pour chaque chaudière, et tant que ce rapport est bon, les chaudières sont maintenues. Ici, la poste est locataire du bâ- timent et donc chargée des entretiens. La commune ne pouvait pas prévoir, donc. En tant que propriétaire, la commune a été prévenue quand ça ne fonctionnait plus. Il ajoute que le remplacement a été pris en charge par le personnel communal, afin de limiter les dépenses. Concernant le choix de l’entreprise, il fallait non pas un chauffagiste mais bien une entreprise qui fournit des chaudières – puisque l’installation était as- surée par le service travaux. Il n’y a pas ce genre d’entreprise sur l’entité. Luc Schoukens (Pacte) trouve qu’il faut être plus prospectif et plus offensif. Dans l’urgence, il est difficile de prendre en compte la question du meilleur choix écolo- gique, par exemple. Jacques Wautier (EPI) explique qu’une étude sur les consomma- tions des chaudières est en cours, mais qu’elle ne se boucle pas en six mois – d’au- tant plus que la période froide commence. Il transmettra le tableau d’analyse au conseiller. Vote : Oui (17 – Unanimité) 9. TRAVAUX DE DÉMOLITION ET DE RE- CONSTRUCTION DE TROIS CLASSES DONT DEUX SUPPLÉMENTAIRES + SANI- TAIRES DANS LA COUR DE RÉCRÉATION DE L’ÉCOLE COMMUNALE D’ITTRE – RE- LANCE DU MARCHÉ Françoise Peeterbroeck (EPI) rappelle que tout ce débat a déjà eu lieu en avril 2019. L’accord avait été donné pour lancer le mar- ché, mais le 4 novembre, le Collège a dû ar- rêter la procédure faute d’offre valable. Il faut donc approuver le nouveau cahier des charges, qui reste identique si ce n’est le mode de passation du marché. Pascale Carton (I.C.) se dit inquiète de ce genre de travaux. On agrandit les classes, sans agrandir les zones communes (réfec- toire, cour de récréation). Une hausse des élèves signifie une hausse des coûts. Actuel- lement, un enfant inscrit dans une des deux écoles communales coûte 555 EUR par an à la commune. Si l’école s’agrandit, le nombre d’enfants augmentera encore. Il est fort possible que ces nouveaux élèves ne soient pas ittrois pour 40% d’entre eux. Donc les parents ne paient pas leurs impôts dans notre commune alors que le coût par élève continuera d’augmenter. Françoise Peeter- broeck (EPI) rappelle que tout ce débat a déjà eu lieu en avril, ce n’est pas utile de le refaire. Elle répète que rien n’est prévu pour les parties communes. Jacques Wautier (EPI) ajoute qu’il ne s’agit pas d’augmenter le nombre d’élèves puisqu’on remplace des containers par de vraies classes. Luc Schoukens (Pacte) note que le cahier des charges ne fait pas mention de points d’attention écologiques et durables pour les matériaux, notamment pour l’isolation. Françoise Peeterbroeck (EPI) répète que ces questions ont été posées lors de la pre- mière présentation et que les données sont les mêmes que la dernière fois. Seule la pro- cédure change. Il y a urgence, déclare-t-elle. Luc Schoukens (Pacte) trouve qu’il y a d’autres urgences à prendre en compte aussi. L’échevine ne répond pas, et se contente de répéter « qu’elle a déjà donné ces informations ». Carole Spaute (Dir. Gén. Adm. Comm.) explique que le contenu reste le même, parce que les docu- ments ont été avalisés par le pouvoir subsi- diant en l’état et que le permis d’urbanisme a été accepté avec ces spécificités du cahier des charges. Hélène de Schoutheete (I.C.) demande ce qu’il en est de la subvention prévue. Carole Spaute (Dir. Gén. Adm. Comm.) explique que la procédure est actuellement à l’arrêt, mais que c’est toujours valable. C’est pour cela qu’il faut avancer. Hélène de Schou- theete (I.C.) rappelle que le Collège avait déclaré que les travaux ne se feraient pas s’il n’y avait pas la subvention. Carole Spaute (Dir. Gén. Adm. Comm.) pointe le fait que les containers devraient rester dans ce cas- là. Christian Fayt (EPI) dit que le Collège avisera ce qu’il fera s’il n’a pas la subvention à ce moment-là. Hélène de Schoutheete (I.C.) pointe le changement de discours et estime qu’on demande aux conseillers de voter pour quelque chose sans trop savoir ce qu’il en sera. Christian Fayt (EPI) assure que si les subsides ne sont pas obtenus, le dossier reviendra en conseil communal, mais il préfère être optimiste. Le permis de bâtir a été accepté à condition que les containers soient évacués dans les deux ans, il faut donc avancer. Claude Debrulle (Pacte) partage le fait qu’il connaît des jeunes ménages de la commune avec enfants qui préfèrent ins- crire leurs enfants dans d’autres établisse- ments, à cause notamment du nombre d’enfants croissant, problématique dans la cour, au réfectoire, etc. Il demande égale- ment pourquoi la première offre n’a pas eu de succès. Carole Spaute (Dir. Gén. Adm. Comm.) explique qu’une offre a été reçue, mais n’était pas valable. Ici, il va être possi- ble de cibler les entreprises avec qui il sera possible de travailler. VOTE : Oui (10 – EPI, MR et Claude Debrulle (Pacte) – Abstention (7 – I.C., Luc Schou- kens et Pol Perniaux (Pacte)) 10. DOSSIER VOIRIE 2018/03 A UTHOM – DÉPLACEMENT DES SENTIERS 52, 77, 78 ET 79 RUE DE SAMME Pascal Henry (MR) précise que c’est lié à un dossier de l’urbanisme. Il y a eu une en- quête publique qui n’a reçu aucune récla- mation ou opposition. L’association El Tourniket s’est montrée favorable. Le Col- lège veut être attentif au maintien des sen- tiers, et ce projet va dans ce sens. Le propriétaire installera cinq tourniquets à ses frais avec l’aide du service travaux. Le nou- veau tracé permettra un maillage intéres- sant. Vote : Oui (17 – Unanimité)

12. Présents : Christian Fayt (EPI), Françoise Peeterbroeck (EPI), Fabienne Mollaert (EPI), Jacques Wautier (EPI), Pascal Henry (MR), Lindsay Gorez (MR), Paul Pierson (EPI), Richard Flandroy (EPI), Alizée Oli- vier (MR), Ferdinand Jolly (I.C.), Daniel Vankerkove (I.C.), Hélène de Schoutheete (I.C.), Pascale Carton (I.C.) Pol Perniaux (Pacte), Luc Schoukens (Pacte). Conseillers de l’action sociale : Chris- tophe Raucq (EPI), Andrée Thibaut (EPI), Chantal Vanvarembergh (I.C.), Carine de Lichtervelde (MR), Marie-Eve Defrance (Pacte), Thierry Wyns (I.C.), Isabelle God- froid (I.C.) SYNERGIES DU CPAS Françoise Peeterbroeck (EPI) présente le tableau transmis aux conseillers. Elle précise que beaucoup de synergies restent iden- tiques d’une année à l’autre. Les synergies entre la commune et le CPAS sont nombreuses : partage d’un grade légal (la directrice financière), préparation des repas des écoles par le CPAS et distribution par la commune, différents marchés com- muns (carburant, peintures, bois et maté- riaux, petit matériel de bureau, chaussures et vêtements de sécurité, entretien des tapis, services postaux, le renting de véhi- cules, location des photocopieurs, mainte- nance et gestion du chauffage, le nettoyage des bâtiments, etc.), partage du bulletin communal, SEDIFIN, personnes en réinser- tion au CPAS engagées par la commune, placement de panneaux photovoltaïques sur les toits du CPAS et de la MCAE, mise à disposition par le CPAS d’un tuteur énergie pour la commune et les citoyens, partage de l’ancien bâtiment de la poste, ILA, tra- vaux en commun par les services travaux, logement d’urgence mis à disposition de la commune, synergies pour réparer et préve- nir les inondations, PCS, SIPPT, gestion du fonds de pension du deuxième pilier, construction de la crèche par la commune et gestion par le CPAS, vélos électriques, rampe d’accès au CPAS réalisée par les ser- vices communaux, gestion des jardins dans les crèches par les services communaux, va- lorisation du service aide et famille, etc. Pour 2020, la volonté est d’impliquer l’admi- nistration communale dans la réalisation des objectifs du PST du CPAS et vice-versa. L’engagement d’un DPO pour gérer le RGPD sera également une nouvelle synergie. Enfin, certains services communaux et CPAS similaires pourront évoluer en parallèle pour tendre à plus de coordination entre les deux (RH, comptabilité, etc.) Enfin, il y aura également des marchés pu- blics qui continueront d’être étudiés afin d’y répondre conjointement. Pascale Carton (I.C.) revient sur les grilles de synthèse. Elle note une certaine faiblesse dans les synergies du domaine informa- tique. Françoise Peeterbroeck (EPI) c onfirme que plus pourrait être fait, même s’il y a déjà des items qui rentrent dans cette catégorie - l’achat de matériel, mais aussi le traitement du RGPD et l’engagement d’un DPO commun. Pol Perniaux (Pacte) demande pourquoi la forme a été privilégiée au fond, dans les do- cuments mais aussi dans le débat proposé. Cette rencontre et les documents n’infor- ment pas les conseillers quant au contenu des synergies. Il prend en exemple le point des repas dans les écoles. La préparation se fait par le CPAS, et la livraison et la distribu- tion par les services communaux. Il y a donc un partage de ressources humaines et une réduction des coûts, bien. Mais que retrouve- t-on dans les assiettes, par exemple ? D’où viennent les produits ? Christian Fayt (EPI) estime que cela n’a pas à voir directement avec les synergies. Ce genre de choses doit, selon lui, être discuté en Conseil de l’Action Sociale, par exemple. Le conseiller peut donc prendre contact avec son représentant Pacte pour lui de- mander de poser ce genre de questions. Pol Perniaux (Pacte) avoue que son parti se doutait de cette réponse. Il se demande pourquoi un temps n’est donc pas prévu à l’ordre du jour - de ce conseil ou d’un autre - pour laisser l’occasion de discuter des synergies en termes de leur contenu. Christian Fayt (EPI) trouve qu’il a tout fait raison. Il rappelle l’existence de réunions conjointes CPAS et Conseil Communal. Pol Perniaux (Pacte) note donc que le point d’aujourd’hui est très formel. Chris- tian Fayt (EPI) confirme qu’il s’agit bien d’entériner les synergies. Ferdinand Jolly (I.C.) note toutefois que les “Considérant” du projet de délibération du point prévoient qu’une projection de la politique sociale soit présentée. Le contenu ne rentre-t-il pas dans ce Considérant ? Christian Fayt (EPI) considère que ce Considérant invite à présenter les projets de synergies futures. Ferdinand Jolly (I.C.) pointe alors le fait que, pour son parti, ce point présente le même catalogue de synergies d’année en année. Le groupe I.C. demande qu’on intè- gre à ces synergies futures une fusion pro- gressive mais totale des services travaux des deux institutions, afin de rendre les in- terventions efficaces. Françoise Peeter- broeck (EPI) rappelle que dans une fiche du PST de la Commune, le rapprochement des services techniques est repris. Mais elle rappelle que les ouvriers du CPAS ne font pas que des travaux - ils gèrent aussi l’entre- tien des logements, les livraisons de pro- duits ou de repas, la réparation des vélos électriques, etc. Il est peut-être possible de fusionner une grande partie de leurs activi- tés mais il est nécessaire de garder les deux, selon elle. Thierry Wyns (I.C.) considère que la propo- sition n’est pas anodine et qu’un rapproche- ment des services similaires permet aussi une plus grande polyvalence des différents services. Christian Fayt (EPI) souhaite revenir sur le fait que l’on trouve que ce sont toujours les mêmes synergies. Il entend bien, mais considère que cette année, le projet de per- mettre aux deux institutions de participer au PST de l’une et l’autre est une vraie révo- lution dans la commune, où les deux admi- nistrations étaient, jusque-là, très cloisonnées. Selon lui, c’est minimiser les nouvelles synergies que de dire que c’est toujours la même chose. On essaye de faire croire que c’est anodin alors que ça ne l’est pas ! Pol Perniaux (Pacte) annonce que son parti aimerait faire la proposition d’ajouter un point au prochain ordre du jour pour dé- battre du contenu des synergies, et pas que des synergies elles-mêmes, ajoute Luc Schoukens (Pacte) . Christian Fayt (EPI) n’est pas fermé à ces discussions, mais il faut le proposer à l’ordre du jour. Il explique aux conseillers qu’il n’est pas pour le fait d’en discuter maintenant, simplement parce que ni lui ni eux n’ont les éléments nécessaires pour mener un débat informé. Il faut avoir les éléments en main pour pouvoir discuter d’un point. Il conseille à Pacte de le propo- ser au prochain Comité de concertation conjoint. Luc Schoukens (Pacte) trouve qu’il aurait été bien de profiter d’être tous réunis pour ce débat, afin que ce ne soit pas cloisonné dans des sous-groupes. Christian Fayt (EPI) entend cette demande. Fran- çoise Peeterbroeck (EPI) insiste elle aussi sur le fait qu’on peut demander de mettre des points à l’ordre du jour, au Conseil de l’Action Sociale également. Ferdinand Jolly (I.C.) soutient la demande de Pacte. Ce conseil conjoint est l’occasion d’avoir des débats. Il rappelle qu’I.C. avait une proposition de point afin de discuter ensemble du statut des puéricultrices en MCAE et pour la crèche. Christian Fayt (EPI) l’arrête. Ce n’est pas à l’ordre du jour. Cela doit aller au Comité de concertation, voire au Conseil de l’Action sociale, et il n’acceptera pas que l’on sorte du point pré- sent à l’ordre du jour pour ce Conseil. Hélène de Schoutheete (I.C.) se dit per- plexe. D’un côté, on leur dit de proposer des points et que l’on n’a jamais refusé un point. Elle explique alors qu’il y a trois se- maines, une délégation I.C. a discuté avec la Présidente du CPAS dans le but de mettre ce point à l’ordre du jour. La Présidente leur a dit que c’était une bonne idée, mais quand l’Ordre du Jour a été reçu, le point n’était pas repris dedans. Une demande a alors été faite auprès de l’administration, mais les délais pour demander l’ajout d’un point étaient dépassés et ça a donc été re- fusé. I.C. n’ouvre pas la discussion sur le contenu du point proposé, mais souhaite toutefois revenir sur le fait que le point a été refusé. Christian Fayt (EPI) répond que c’est la loi et il relit le texte qui rappelle les délais. Hélène de Schoutheete (I.C.) ex- plique que ce n’est pas son propos. On nous dit de proposer des points, mais I.C. a tenté de le faire et ça n’a pas été accepté. Le dis- cours n’est pas cohérent. Françoise Peeter- broeck (EPI) rappelle que lors de cette rencontre, elle a expliqué aux conseillers I.C. que le CPAS était occupé avec la réforme de la MCAE en crèche. La demande a bien été entendue, mais elle rentre dans un cadre bien plus large. Le statut fait partie d’un tout qui est en train d’être étudié. Thierry Wyns (I.C.) annonce qu’il rappellera, lorsque le point sera abordé en Conseil de l’Action Sociale, la demande d’ouverture du débat à ce sujet. Luc Schoukens (Pacte) note que la Prési- dente a évoqué les ILA dans la liste des synergies. Il se souvient que le Conseil Com- munal avait voté à la quasi-unanimité, lors de l’ancienne législature, le fait qu’Ittre soit reconnue comme Commune Hospitalière. Quel effet cela a-t-il sur la gestion des ILA ? Françoise Peeterbroeck (EPI) rappelle que le CPAS a dû fermer une ILA à la suite des nouvelles recommandations de Fedasil. Malgré cela, la Présidente du CPAS pense que l’accueil est fait de la façon la plus hu- maine possible. Johan Alessandrelli (Di- recteur général faisant fonction du CPAS) pense que le CPAS fait de son mieux pour accompagner humainement les personnes résidant dans les ILA, tout en étant contraint par les différentes réglementa- tions. Luc Schoukens (Pacte) revient également sur la synergie « tuteur énergie ». Il est dis- ponible pour l’ensemble de la population ainsi que les services communaux. Com- ment peut-on faire le lien entre ce travail et le PAEDC ? N’y a-t-il pas là une synergie à créer. Françoise Peeterbroeck (EPI) et Fa- bienne Mollaert (EPI) vont voir ce qu’il est possible de faire, mais pourquoi pas. Thierry Wyns (I.C.) tient à féliciter le per- sonnel du CPAS pour son travail. Il consi- dère que la gestion de l’institution est très bonne, avec des gens très professionnels qui travaillent dans l’ombre et rendent un service social très important. Françoise Peeterbroeck (EPI) et Christian Fayt (EPI) s’associent à ces félicitations. Pas de vote 12 Petit Tram 487 décembre 2019 C onseil communal Conseil communal conjoint Commune & CPAS ­ 19 novembre 2019 Synergie entre la Commune et le CPAS

3. Particularité, cette création est à plus d’un titre « made in Ittre ». D’abord, parce que c’est la pre- mière fois que la pièce « Les Conjoints » est créée en Belgique et que c’est au Théâtre de La Valette, à Ittre, que cela s’est passé. Ensuite, parce que, tant sur les planches qu’en coulisse, nous avons le plaisir de retrouver deux « Ittrois » ou « It- trois d’adoption », en la personne de Michel Right, directeur du théâ- tre et qui assume un des rôles dans la comédie, et de Fabrice Gardin, « bekende ittrois » à plus d’un titre et à qui nous devons la mise en scène de la pièce. Nous étions nombreux lors de la Première pour applaudir cette nou- velle prestation et nul doute que le « bouche à oreille » va faire son tra- vail. Heureusement, pour les absents ce soir-là, la pièce sera jouée jusqu’au 31 décembre. Il vous reste donc un mois pour faire comme nous et venir découvrir le travail de cette fine équipe. Un conseil : ne tardez pas à réserver votre place. Vous passeriez à côté d’une agréable soirée. Et puis, n’oubliez pas : c’est aussi votre présence qui assurera la re- naissance complète de ce théâtre à nul autre pareil. Nathalie Lourtie Infos et réservations Les représentations ont lieu les Jeudis, vendredis et samedis à 20H30 Les dimanches à 18H sauf le 3ème dimanche de chaque série à 16h. 3 Petit Tram 487 décembre 2019 Edito C ulture Bibliothèque communale d’ Ittre Que lire durant nos longues soi- rées d’automne? Quelques propositions des béné- voles de la bibliothèque - DUROY Lionel : Nous étions nés pour être heu- reux - TESSON Sylvain : La panthère des neiges - COURNUT Bérangère : De pierre et d’os - ANDREA J-Baptiste : Cent millions d’années et un jour - COULON Cécile : Une bête au paradis - NOTHOMB Amélie : Soif - SCHMITT Eric-Emmanuel : Journal d’un amour perdu - ATTAL Jérôme : La petite sonneuse de cloches - CHALANDON Sorj : Une joie féroce - GOBY Valentine : Murène - ADAM Olivier : Une partie de badminton - LAGERCRANTZ David : Millénium t.6 La fille qui devait mourir - BLONDEL Jean-Philippe : La grande escapade - LEROY Myriam : Les yeux rouges - DAMASIO Alain : Les furtifs - NESBO JO : Le couteau - LOUBRY Jérôme : Les refuges - TUIL Karine : Les choses humaines - LANG Luc : La tentation - FAYE Eric : Le télégraphiste de Chopin - BOUYSSE Franck : Né d’aucune femme - SALVAYRE Lydie : Marcher jusqu’au soir - FROMM Pete : La vie en chan- tier - SPITZER Sébastien : Le coeur battant du monde - FRANCESCHI Patrice : 3 ans sur la dunette - FISHER Elise : Le vin de Pâques - DE BROC Nathalie : Les étés de Grande Maison - DARRIEUSECQ Marie : La mer à l’envers Et toujours à votre disposition la collection de BD du PALOU La bibliothèque communale est située dans le parc de l’Es- pace Culturel Bauthier Adresse: 36, Rue de la Montagne 1460 Ittre Heures d’ouverture au public : le dimanche de 10H30 à 12H30 Repair Café d’ Ittre Ce dimanche 15/12 de 14h à 17h Ancienne maison communale de Haut-Ittre Rue les Hauts du Ry Ternel 13 - 1461 Haut-Ittre L’équipe du Centre culturel s’agrandit, le site internet se re- fait une beauté ! Amandine Gobert nous a en effet rejoint depuis le 20 novembre pour compléter l’équipe en assu- rant, à mi-temps, une partie du volet administratif de nos activi- tés. D’origine binchoise, Aman- dine se sent malgré tout déjà un peu chez elle à Ittre car cela fait un certain temps qu’elle a découvert avec beaucoup de plaisir les ri- chesses folkloriques, culturelles et sportives de notre commune, telles que les fêtes du 15 août, le club de foot ou la salle Zik Zak pour ne citer qu’elles. Les ama- teurs apprécieront ! Pleine d’énergie et d’enthou- siasme, vous aurez certainement l’occasion de la croiser ici ou là lors de nos activités car Amandine n’entend pas rester cachée der- rière son ordinateur et n’hésite vi- siblement pas à mettre la main à la pâte pour soutenir l’équipe d’animation. Nous sommes certains que vous lui réserverez un magnifique ac- cueil ! Ne boudons pas non plus notre plaisir en profitant de cette der- nière édition de l’année pour vous annoncer que, si tout va bien, le Père Noël apportera dans sa hotte de cadeaux le tout nouveau site internet de votre Centre culturel préféré. L’aboutissement d’un tra- vail de longue haleine qui a connu quelques péripéties mais qui, nous l’espérons, devrait vous per- mettre d’être tenus informés en- core plus complètement de toutes les activités et événements cultu- rels et associatifs de notre beau village. Il me reste à vous transmettre de la part de chacun de mes col- lègues et des membres du Conseil d’administration nos meilleurs vœux pour cette fin d’année. Nathalie Lourtie Théâtre de la Valette : Une fin d’année placée sous le signe de l’amour, du mensonge et...du rire ! Pour cette fin d’année 2019, le Théâtre de La Valette poursuit son nouvel envol en nous propo- sant une très belle comédie sur la fragilité du couple : « Les Conjoints » d’Éric Assous. Une co- médie sur le mensonge qui n’épargne aucun des quatre per- sonnages en jeu, subtilement dessinés par l’auteur. Les rela- tions amoureuses y sont abor- dées avec lucidité mais aussi avec beaucoup d’humour. Les re- bondissements sont multiples et inattendus. Ces règles sont rassemblées dans un nouveau Code, le Code des So- ciétés et des Associations (CSA). Entrée en vigueur le 1er mai 2019, le CSA sera complètement d’appli- cation pour les ASBL existantes à partir du 1er janvier 2020, du moins en ce qui concerne une série d’obli- gations administratives et de ges- tion. Que vous soyez ASBL, association de fait ou que vous envisagiez de créer une nouvelle asbl, il est donc plus que temps de vous informer et puis d’agir ! En effet, un certain nombre de nou- velles prescriptions influenceront directement la vie de l’association, que ce soit au moment de sa créa- tion ou dans son fonctionnement au quotidien POUR VOUS AIDER DANS CETTE TRANSITION, LE CENTRE CULTU- REL VOUS PROPOSERA FIN JAN- VIER OU DEBUT FEVRIER 2020 UNE SEANCE DE FORMATION DISPENSEE PAR UN JURISTE. TOUTES LES INFORMATIONS POUR VOUS Y INSCRIRE DANS LE PROCHAIN PETIT TRAM. Nathalie Lourtie Le nouveau Code des Sociétés et des Associations : Etes­vous en ordre ? La réforme du droit des ASBL implique que, désormais, la gestion d’une ASBL devra tenir compte de toute une série de règles et de prin- cipes réservés jusqu’à présent aux sociétés. OFFRE SPÉCIALE POUR LES ITTROIS Réservation : Théâtre de La Valette 067/64.81.11 Entrées : Adulte : 22€/15€ (ittrois) Senior : 20€ Etudiant : 12€

18. VENDREDI 6 DÉCEMBRE 2019 Jonckheere Rue Frère Taymans, 271 TUBIZE 02 3556259 SAMEDI 7 DÉCEMBRE 2019 Ph. De Saintes - Peeters Chaussée D'Enghien, 284 SAINTES 02 3900438 DIMANCHE 8 DÉCEMBRE 2019 Ph. De Saintes - Peeters Chaussée D'Enghien, 284 SAINTES 02 3900438 LUNDI 9 DÉCEMBRE 2019 Vandersteen Rue De La Déportation, 50 TUBIZE 02 3556079 MARDI 10 DÉCEMBRE 2019 Cl Pharma (Cullus) Rue De Mons, 54 TUBIZE 02 3556006 MERCREDI 11 DÉCEMBRE 2019 Multipharma Lattenist Place Josse Goffin, 11 TUBIZE 02 3559948 JEUDI 12 DÉCEMBRE 2019 Familia Machiels Rue De La Libération, 10 BRAINE-LE-CHATEAU 02 3669010 VENDREDI 13 DÉCEMBRE 2019 Vandersteen Rue De La Déportation, 50 TUBIZE 02 3556079 SAMEDI 14 DÉCEMBRE 2019 De Buijl Rue Du Pont, 62 REBECQ 067 638201 DIMANCHE 15 DÉCEMBRE 2019 De Buijl Rue Du Pont, 62 REBECQ 067 638201 LUNDI 16 DÉCEMBRE 2019 Ph. De Saintes - Peeters Chaussée D'Enghien, 284 SAINTES 02 3900438 MARDI 17 DÉCEMBRE 2019 Guillaume Rue De La Libération, 46 BRAINE-LE-CHATEAU 02 3669065 MERCREDI 18 DÉCEMBRE 2019 Depuits-Leblanc Rue Neuve, 5 ITTRE 067 648421 JEUDI 19 DÉCEMBRE 2019 Brenard Rue Docteur Colson, 36 REBECQ 067 636424 VENDREDI 20 DÉCEMBRE 2019 Familia Tubize Rue De La Soie, 12 TUBIZE 02 3556189 SAMEDI 21 DÉCEMBRE 2019 Des Forges - Smoos Rue Du Château, 51 CLABECQ 02 3557541 DIMANCHE 22 DÉCEMBRE 2019 Des Forges - Smoos Rue Du Château, 51 CLABECQ 02 3557541 LUNDI 23 DÉCEMBRE 2019 Loop Rue De Mont-Saint-Pont, 20 BRAINE-LE-CHATEAU 02 3669361 MARDI 24 DÉCEMBRE 2019 Jonckheere Rue Frère Taymans, 271 TUBIZE 02 3556259 MERCREDI 25 DÉCEMBRE 2019 Vandersteen Rue De La Déportation, 50 TUBIZE 02 3556079 JEUDI 26 DÉCEMBRE 2019 Familia Machiels Rue De La Libération, 10 BRAINE-LE-CHATEAU 02 3669010 VENDREDI 27 DÉCEMBRE 2019 Multipharma Stievenart Rue De Mons, 73 TUBIZE 02 3556050 SAMEDI 28 DÉCEMBRE 2019 Familia Alexis Av. Gaston Mertens, 13 WAUTHIER-BRAINE 02 3669204 DIMANCHE 29 DÉCEMBRE 2019 Familia Alexis Av. Gaston Mertens, 13 WAUTHIER-BRAINE 02 3669204 LUNDI 30 DÉCEMBRE 2019 Multipharma Messaaoui Grand Place, 9 TUBIZE 02 3900355 MARDI 31 DÉCEMBRE 2019 Des Forges - Smoos Rue Du Château, 51 CLABECQ 02 3557541 CHAUFFAGE - SANITAIRE CHAUFFAGE - SANITAIRE TORDEURS TORDEURS Patrick Sprl Tél. & Fax : 067/64 72 82 Rue de Fauquez 21 A -1460 ITTRE Installation - Entretien Dépannage À VOTRE SERVICE PETITES INSTALLATIONS ET DÉPANNAGES PLOMBERIE ­ ELECTRICITÉ ET AUTRES TRAVAUX DANS LA MAISON : AUGRANGE sprl Charles de Le Hoye­Pussemier 067 21 91 79 ou 0476 23 40 78 18 Petit Tram 487 décembre 2019 Médecins de garde Lieu : Hôpital de Tubize (CHTN) au n°8 de l'Avenue de Scan- diano. Ouvert : les samedi, dimanche et jours fériés de 8h à 21h. Durant les heures d'ouverture, deux médecins y assureront la garde : le premier assurera les consultations au poste, tandis que le second assurera les vi- sites à domicile au chevet des patients incapables de se dé- placer ou de se faire véhiculer au poste de garde pour raison de santé. L'appel au médecin volant se fera via le 1733. Les nuits des vendredis, same- dis, dimanches et jours fériés (de 21h à 8h), un seul médecin par zone assurera les visites à domicile à caractère urgent, toujours via le 1733 Ateliers et siège social Rue de Tubize 12 1460 Ittre - VIRGINAL Tél. 067/64 79 00 Fax. 067/64 73 03 Gascard G.S.C. sa Constructions métalliques Ferronneries contemporaines PHARMACIES DE GARDE ● Filet porc «Duroc olives» à l’ardennaise ● Magret canard à l’orange Filet Marcassin sauce chas­ seur à la Chouffe ● Filet de biche sauce grand veneur à la liègeoise LES MENUS SERONT DISPONIBLE EN MAGASIN À PARTIR DU 1ER DÉCEMBRE Nous vous proposons plusieurs menus qui varient de 25€ à 40€ Joyeuses fêtes de fin d’année 16 rue du Centre à 1460 Virginal ­ 067/64 68 23 Nivellement Empierrement Égouttage Station d'épuration Fondations bâtiment Transport matériaux Service containers Location Bobcat et minipelle MATÉRIAUX ET TERRASSEMENT CLAES - 067/64 80 96 - 067/64 65 22 0479/99 45 15 - VIRGINAL Claes Matériaux rue Bierny 3 - 1460 Virginal Tél./Fax 067/64 80 96 En semaine de 7h30 à 18h Samedi de 7h30 à 12h sprl Vous remercient de votre confiance et vous souhaitent de chaleureuses fêtes de fin d’année Que 2020 vous apporte paix - santé - prospérité d Matériaux - Carrelage isolation T T O O U U J J O O U U R R S S U U N N C C A A R R R R E E L L A A G G E E D D E E Q Q U U A A L L I I T T É É P P O O U U R R U U N N P P R R I I X X À À L L A A P P O O R R T T É É E E D D E E T T O O U U S S Nous sommes ouverts pendant la période des fêtes d d d d d d d d d d d d d d d d

13. 13 Petit Tram 487 décembre 2019 ENTREPRISE HORTICOLE MARC MUSCH Nous assurons la livraison à domicile pour la somme de 5 € mais vous avez aussi la possibilité de venir chercher votre sapin directement à la serre à l’adresse suivante : RUE BRUYÈRE À VIRGINAL AU FOND DE LA SERVITUDE SITUÉE À CÔTÉ DU N° 79 (PARKING ASSURÉ) Heures d’ouverture à partir du 30/11 : du mercredi au vendredi de 13h à 18h - Samedi et dimanche de 9h30 à 18h N’hésitez plus et passez dès à présent votre commande au 0475/90 66 33 Si vous voulez rester fidèle à un produit naturel et à une tradition, offrez-vous le «Prince d’Ardennes» !! AVEZ-VOUS DÉJÀ PENSÉ À VOTRE SAPIN DE NOËL ? Nous oui ! Nous vous proposons dès lors un véritable sapin de Noël de première qualité, cultivé avec soin et dans le respect de la NATURE Hauteur (cm) Epicéa Nordman Fraseri Coupé 80-100 12,50 eur. 20,00 eur. 18,00 eur. 100-150 17,00 eur. 26,00 eur. 23,00 eur. 150-200 21,50 eur. 35,00 eur. 32,00 eur. 200-250 27,00 eur. 60,00 eur. Avec motte 80-100 20,00 eur. 28,00 eur. 25,00 eur. 100-150 25,00 eur. 38,00 eur. 32,00 eur. 150-200 32,00 eur. 45,00 eur. 38,00 eur. 200-250 37,00 eur. Avec pot 80-100 30,00 eur. 36,00 eur. 33,00 eur. 100-150 34,00 eur. 42,00 eur. 39,00 eur. 150-200 40,00 eur. 58,00 eur. 51,00 eur. Croisillon pour support sapin : 3,00 € Présents : Christian Fayt (EPI), Françoise Peeterbroeck (EPI), Fabienne Mollaert (EPI), Jacques Wautier (EPI), Pascal Henry (MR), Lindsay Gorez (MR), Paul Pierson (EPI), Richard Flandroy (EPI), Alizée Oli- vier (MR), Ferdinand Jolly (I.C.), Daniel Vankerkove (I.C.), Hélène de Schoutheete (I.C.), Pascale Carton (I.C.) Pol Perniaux (Pacte), Luc Schoukens (Pacte). Chantal Vanvarembergh (I.C.) et Claude Debrulle (Pacte) rejoignent le Conseil Communal. Pol Perniaux (Pacte) tient, avant de com- mencer, à exprimer le regret de Pacte de voir une interpellation citoyenne être pla- cée en avant-dernier point de l’ordre du jour. Il trouve que ce n’est pas une bonne manière d’accueillir les interventions ci- toyennes. Christian Fayt (EPI) explique que le Collège a beaucoup discuté pour savoir quand placer ce point. L’installation des deux nouveaux conseillers était la priorité. Pour éviter que le point soit perdu entre deux sujets prévus, le Collège a décidé que le mettre en fin de Conseil était une façon de le mettre en exergue. 1. INSTALLATION DE DEUX CONSEIL- LERS AU CONSEIL COMMUNAL Suite à la démission d’ Hedwige Tavernier (Pacte) , Claude Debrulle reprend son poste au sein du Conseil Communal et prête serment devant l’assemblée. Son ap- parentement est « indépendant ». Suite à la démission d’ Axel François (I.C.), Chantal Vanvarembergh prête également serment et rejoint le Conseil Communal. Son apparentement est « CDh ». Les deux sont applaudis par l’ensemble du Conseil et le public. Claude Debrulle (Pacte) salue ses col- lègues, ceux qu’il connaît depuis plusieurs législatures, et les autres. Il se dit très désolé de réintégrer le Conseil Communal suite à ce qu’il qualifie un « grave accident de par- cours à la fois humain et politique ». Il salue le travail effectué par Hedwige Tavernier en tant que tête de liste Pacte et au sein du Conseil communal, et assure qu’il fera tout pour assurer la fin de son mandat dans les valeurs d’Hedwige. Son départ est consi- déré comme un échec cuisant pour la parti- cipation citoyenne au sein de Pacte. Le conseiller annonce qu’il participera à ce Conseil en gardant en tête à la fois l’ur- gence climatique et les difficultés finan- cières de la Commune. Ferdinand Jolly (I.C.) félicite Chantal Van- varembergh pour sa prestation de serment. Il souligne sa carrière d’enseignante dé- vouée qui travaille avec passion pour le bien des enfants, reconnue pour son écoute et sa bienveillance, sa patience et sa grande pédagogie. Il estime que sa présence au sein du Conseil est une chance pour tous et lui souhaite la bienvenue. Il remercie égale- ment Axel François qui s’est investi sans compter, et salue son engagement. Chantal Vanvarembergh (I.C.) remercie le Conseil pour cet accueil et assure qu’elle fera de son mieux pour remplir ses fonc- tions dans le but de servir au mieux les ci- toyens. Le tableau de préséance des conseillers est inchangé. Seuls s’ajoutent en fin de tableau les deux nouveaux conseillers, dans l’ordre de leur prestation de serment. Pas de vote pour ces différents points. 2. FABRIQUE D’EGLISE DE L’EGLISE RÉ- FORMÉE DE L’ALLIANCE – NOMINATION D’UN NOUVEAU TRÉSORIER : PRISE D’ACTE Françoise Peeterbroeck (EPI) annonce que cette Eglise a élu une nouvelle tréso- rière le 05 août dernier. Pas de vote 3. GESTION COMMUNALE DES DÉCHETS DES MÉNAGES : COÛT VÉRITÉ BUDGET 2020 Fabienne Mollaert (EPI) annonce que le coût vérité est de 96 % (il doit être fixé entre 95 % et 110 %). Luc Schoukens (Pacte) demande quelle est l’intégration des sacs poubelles gratuits dans ce calcul. Fabienne Mollaert (EPI) ré- pond qu’ils ont été comptés à hauteur de 31 000 EUR. Claude Debrulle (Pacte) de- mande si la décision concernant la distribu- tion gratuite va être reportée, et Christian Fayt (EPI) confirme. Il faut recalculer tout cela. 96 % de coût-vérité, c’est très limite, malgré des hausses importantes de la part de l’inBW. Il a fallu se creuser la tête pour maintenir un coût-vérité abordable. Plus on trie, moins on met de déchets dans les col- lectes et plus c’est cher, constate le Bourg- mestre. Les habitants ont baissé en moyenne de 20 kilos leurs déchets en 10 ans (par habitant). Les communes qui ont fait le choix des poubelles à puce sont dés- ormais les plus chères, alors qu’il y a beau- coup moins de déchets avec ces poubelles. Luc Schoukens (Pacte) reprend l’exemple de Chastre, cité par le Bourgmestre (com- mune la plus chère pour le ramassage dans le Brabant wallon). Il note que le bilan est globalement positif pour eux. Il aimerait que la question des poubelles à puce soit étudiée. Christian Fayt (EPI) confirme que le bilan est positif et que les communes qui se lancent dans les poubelles à puce payent plus actuellement parce qu’il faut de nou- veaux camions. Luc Schoukens (Pacte) de- mande quelles possibilités sont étudiées : poubelles à puce ? Sacs de déchets orga- niques ? Christian Fayt (EPI) annonce qu’une information sera faite à la popula- tion pour les nouveaux sacs de déchets or- ganiques, information la plus large possible. Il y a une différence énorme entre les ton- nages selon la taille de la commune pour les déchets organiques, et cela influe sur les tarifs. Ici, Ittre va tenter pour trois ans et évaluera ensuite. Fabienne Mollaert (EPI) rappelle qu’il y a une série de rues qui ne sont pas desservies par les camions qui doi- vent passer pour les poubelles à puce. L’échevine insiste sur le fait qu’une de ses priorités, c’est de rappeler aux gens que le mieux est de ne pas multiplier ses pou- belles, et donc de réduire sa production de déchets : maître composteurs, etc. Vote : Oui (17 – Unanimité) 4. RÈGLEMENT TAXE : COLLECTE ET TRAITEMENT DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS : EXERCICE 2020 Françoise Peeterbroeck (EPI) présente la taxe pour la collecte et le traitement des dé- chets, qui est inchangée par rapport à 2019. Elle est fixée à 37,5 EUR pour les personnes isolées, à 65 EUR par ménage de deux per- sonnes, à 85 EUR par ménage d’au moins trois personnes ou par groupe de dix per- sonnes vivant en communauté, à 85 EUR pour chaque établissement commercial, ar- tisanal, industriel ou de profession libérale, à 85 EUR pour les immeubles abritant en même temps le redevable isolé et les locaux destinés à son activité, à 100 EUR pour les immeubles abritant en même temps le mé- nage du redevable et les locaux destinés à son activité et à 85 EUR pour chaque mai- son, bungalow, chalet de week-end ou de vacances. Des ristournes sont accordées aux contri- buables comme suit : 5 EUR par famille de 5 personnes et plus, 12 EUR aux personnes isolées, bénéficiant du RIS ou de la garantie de revenus aux personnes âgées ou d’un re- venu équivalent, 20 EUR aux familles mono- parentales bénéficiant du RIS ou de la garantie de revenus aux personnes âgées ou d’un revenu équivalent. Luc Schoukens (Pacte) note que la taxe forfaitaire et le coût des sacs sont mainte- nus, ce qui est bien. Il estime toutefois qu’on peut se poser la question de com- ment aborder la gestion des déchets étant donné l’état des finances communales. Est- ce qu’on peut se permettre de continuer dans ce sens ? Comment le coût-vérité pourra continuer à tenir la route à plus long terme ? Christian Fayt (EPI) approuve mais rappelle que cela ne dépend pas que de l’administration communale. La gestion des parcs à conteneurs n’a pas cessé d’augmen- ter en dix ans. Le Bourgmestre rappelle aussi que, depuis son entrée en fonction, l’échevine Fabienne Mollaert tente de sensi- biliser à la réduction des déchets, au com- postage, des conférences sont prévues, etc. Hélène de Schoutheete (I.C.) souhaite re- venir sur le report de décision quant à la distribution des sacs poubelles. Jusqu’à pré- sent, ils étaient intégrés dans la taxe. Pour- quoi un recalcul est-il nécessaire ? Carole Spaute (Dir. Gén. Adm. Comm.) explique qu’un autre règlement sera présenté pour fixer les modalités de distribution. Hélène de Schoutheete (I.C.) note qu’avec le nouveau coût-vérité, il ne reste plus que 9000 EUR pour la distribution, et pas 31 000 EUR. Fabienne A la suite du conseil communal conjoint Commune & CPAS démarre le conseil communal traditionnel

Vues

  • 126 Total des vues
  • 94 Vues du Site web
  • 32 Embedded Views

Actions

  • 0 Social Shares
  • 0 Aime
  • 0 N'aime pas
  • 0 Commentaires

Partagez le comptage

  • 0 Facebook
  • 0 Twitter
  • 0 LinkedIn
  • 0 Google+

Intégrations 2

  • 12 www.ittreculture.be
  • 7 ittreculture.be